Accueil Général Salon de Genève 2011 : Xenatec Cruserio

Salon de Genève 2011 : Xenatec Cruserio

63
0
PARTAGER

Fredrik Burchhardt, le designer derrière Xenatec, continue gentiment sa petite affaire à base de Maybach 57S. Il sera à Genève pendant le salon avec sa dernière réalisation destinée à un client anonyme, exposée non dans les halls du Palexpo mais dans les jardins de l’hôtel La Réserve au bord du lac. C’est plus chic.

Cette Cruserio, puisque c’est ainsi que l’on désigne désormais le coupé réalisé avec la bénédiction de Maybach bien content de vendre quelques unités de plus sous cette forme, présente la particularité d’une peinture deux tons dont la partie mate a été appliquée à la main. L’intérieur est en cuir de buffle au naturel avec des tapis de sols en alcantara couleur mûre.

Le résultat est bien sûr un peu too much, mais il faut reconnaître un certain panache à l’entreprise, de la carrosserie sur mesure comme on n’en fait plus. La première Cruserio était partie en Arabie Saoudite, les paris sont ouverts pour deviner qui a commandité celle-ci.

Source : Xenatec

Lire également:
715 000 euros pour la première Maybach 57S Cruserio Coupé

Xenatec_Cruserio_2Xenatec_Cruserio_1Xenatec_Cruserio_3

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz