Accueil Audi Essai Audi A1 (3/3): pro moderno

Essai Audi A1 (3/3): pro moderno

67
4
PARTAGER

Audi ne se montre pas avare en technologie. La petite A1 concentre tout le savoir faire de la marque en terme de réduction de la consommation. Si le système hybride des concepts n’est pas repris, le gain pour ce type de véhicule étant jugé insuffisant par rapport aux coûts engendrés, le reste de la mécanique a eu droit à toutes les attentions.

Mécaniques et équipements modernes :

Ainsi, tous les blocs, essence et diesel sont à injection directe, et toutes les versions, en boite manuelle ou S tronic, bénéficient en série du start/stop.
Sur notre version essence équipée de la boite S tronic, le système se montre relativement discret, le moteur s’arrêtant après quelques secondes d’arrêt, le pied sur le frein. Dès le frein relâché, le moteur redémarre, en ne laissant remonter que quelques vibrations.
Il nous reste à vérifier si ce système est aussi convaincant en motorisation diesel et boite mécanique…

Cette boite S tronic est toujours un régal, et à mon avis, le meilleur choix pour cette Audi A1. Nous retrouvons ici toutes ses qualités de cette boite à double embrayage: vitesse de passage des rapports rapide, pratiquement pas d’effet de patinage, palettes au volant pour changer les rapports manuellement, mode sport. Non seulement cette boite permet de reposer le pied gauche en ville dans les embouteillages, mais conserve tout le dynamisme de la voiture, qui garde un comportement en adéquation avec la fermeté de la suspension (sport de série sur notre modèle). Pour une citadine qui a vocation à passer une bonne partie de son temps en milieu urbain, c’est une option à ne pas négliger (1750€) d’autant plus qu’elle forme un couple parfait avec ce moteur 1,4l de 122ch. Ce dernier se montre volontaire, à bas comme à haut régime tout en se faisant discret dans l’habitacle.

Parmi les autres innovations technologiques, citons également le système de récupération d’énergie au freinage, le ventilateur électrique sans balais, et l’utilisation de matériaux légers, mais sans utilisation massive de l’aluminium, comme ce fut le cas avec l’Audi A2. Au final, les versions essences peuvent bénéficier d’un bonus de 100€, 500€ sur les versions diesel.

Efficace et agréable :

Le comportement routier est très sécurisant, la voiture est à son aise en ville, et à la campagne. La fermeté de la suspension sport contribue au dynamisme du véhicule. Personnellement, j’aime les suspensions un peu ferme, mais certains préféreront plus de confort. L’impression qui en ressort est celui d’une voiture solide, qui a envie d’être un peu malmenée. Bref, le comportement routier est sans critique, mais du coup, avare en sensation comparé à une Mini ou une DS3 (en boite manuelle…). Ces dernières ont un chassis pas forcément plus efficace, mais qui procurera davantage de sensations.

Conclusion :
L’Audi A1 est une voiture bien née, au style conservateur mais plaisant, utilisant des mécaniques de haute technologie, disposant d’un comportement routier irréprochable et d’un intérieur d’une finition très soignée. Elle est chère, et la facture peut rapidement encore grimper en piochant dans la liste interminable d’options. Vous l’aurez compris, c’est donc bien une Audi.

Par rapport à la concurrence, elle peut paraitre austère, et les différents éléments de décoration donnent l’impression d’avoir été étudiés au dernier moment, pour imiter la concurrence et pouvoir rendre la voiture plus jeune et fun. Cependant c’est justement là ou cette Audi A1 se démarque de ses rivales. Elle ne cherche pas forcément à être clinquante, et à la mode, mais préfère rester discrète, tout en étant une vraie voiture premium, offrant un environnement digne de la gamme supérieure. Ce n’est pas forcément un mauvais choix.

Vidéo de l’essai:

Essai Audi A1 – test 2010
envoyé par leblogauto. – Course et crash spectaculaires en vidéo.

Lire également:

Essai Audi A1 (1/3): Le segment des citadines premium A1 nouveau membre

Essai Audi A1 (2/3): Une Audi en plus petit

Essai_Audi-A1_Ext_02Essai_Audi-A1_Ext_03Essai_Audi-A1_Ext_15Essai_Audi-A1_Ext_16Essai_Audi-A1_Ext_17Essai_Audi-A1_Int_12Essai_Audi-A1_Int_13Essai_Audi-A1_Speed_01Essai_Audi-A1_Speed_02Essai_Audi-A1_Speed_03Essai_Audi-A1_Ext_01Essai_Audi-A1_Ext_20

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Essai Audi A1 (3/3): pro moderno"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
STL
Invité
Je ne sais pas si ça va marcher commercialement. Je pense que les anneaux ont un pouvoir d’attraction suffisant pour que ça marche. Néanmoins, à la vu du prix et de la banalité d’une telle auto, cette réussite reste quand même un mystère. Il en faut pour tous les goûts et même pour ceux qui n’en ont pas….. Bien entendu il s’agit d’un avis personnel. Néanmoins, mon impression grandissante est qu’audi n’est plus qu’une marque d’image. Et même en faisant des autos d’une banalité confondante, ni moins bonne, ni vraiment meilleur que la concurrence mais à des prix très nettement… Lire la suite >>
scharley
Invité
Il en faut pour tout les gouts. Un bon choix certainement pour une vraie premium sans ostentation. Mais dire que la MINI est une auto à la mode… c’est quand même oublier la LONGEVITE de la première version (l’austin) et le success indiscutable et toujours d’actualité de la MINI BMW qui caracole en tête du segment depuis près de 9 ans maintenant. Être à la mode pendant 9 ans, c’est accéder au terme de « Classique »…. L’A2 n’a pas eu cette chance, alors qu’elle était beaucoup plus originale que cette A1, qui, pour en avoir vu récemment en ville, ne semble… Lire la suite >>
stl
Invité

Il y a des erreurs dans le tableau, car la DS3 vti 120 BVA so chic est à 17700 euros de base. Par ailleurs, elle est équipé d’un moteur 1l6 atmosphérique et non d’un thp de 150 ch lui. Par ailleurs le coffre fait 285l et non 312.

A+

STL

Starfox
Invité

Article intéressant mais la dernière partie est rédigée curieusement : on dit « sécurisant » et pas « sécuritaire » pour parler d’un comportement routier (ça n’a pas du tout la même signification), et c’est « davantage », pas « d’avantage »…

wpDiscuz