Accueil Constructeurs Walter Maria de’Silva tacle les Chinois

Walter Maria de’Silva tacle les Chinois

203
21
PARTAGER

Lors d’une entrevue avec le Canadien Jacques Duval à l’occasion de la présentation de la nouvelle Jetta de l’autre côté de l’Atlantique, Walter Maria de’Silva n’a pas manquer de tacler les constructeurs chinois qu’il accuse de « voleurs ».

Walter Maria De’Silva, Italien de 59 ans, est passé par Alfa Romea (156 et 147) avant de faire son entrée dans le Groupe VAG en 1998 par Seat, puis de prendre en charge l’ancien groupe Audi et d’être, depuis 2007, le responsable du style VAG.

Au sein du groupe allemand, de’Silva a travaillé pour Seat sur les Salsa, Tango, Ibiza, Cordoba, Altea, Toledo et Leon (entre 2000 et 2005), pour Audi sur les A4, A6, Q7, TT, R8, A5 (entre 2004 et 2007), et pour Volkswagen sur les Passat CC, Scirocco, Golf, Polo, Amarock, Touareg et Sharan (entre 2008 et 2010).

« Il y a les meneurs, les suiveurs et les copieurs », lance Walter Maria de’Silva. « J’aime croire que BMW et Audi font partie de la première catégorie tandis que les deux grandes marques sud-coréennes se contentent de suivre en retenant les meilleurs éléments des divers modèles qui semblent avoir la faveur populaire. Finalement, nous avons les copieurs qui, sans aucune retenue ou le moindre questionnement, s’emparent d’un design existant et le calque littéralement en prenant soin de le modifier de manière subtile. Ces « voleurs » de design sont la plupart du temps des firmes chinoises. »

Qui pourra le contredire ?

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz