Accueil Rallye IRC – Rallye d’Ypres : en attendant le départ

IRC – Rallye d’Ypres : en attendant le départ

40
0
PARTAGER

La tension monte sur Ypres… les pilotes sont en ce moment au shake-down. Derniers réglages, derniers tests, demain ils seront seuls contre le chrono. Pour l’heure voici les dernières réactions des pilotes et copilotes, sous le soleil de la Belgique.
Commençons par Eddy Chevaillier, le copilote du Pieter Tsjoen.

Eddy, peux-tu nous dire quelques mots sur le tracé du rallye d’Ypres?

Les routes d’Ypres sont spécifiques, les cordes et l’asphalte sont glissants mais il faut souligner que les routes sont nettement moins bosselées qu’il y a 10 ans.

Ce week-end, on annonce un grand soleil sur la Belgique, comment vas-tu gérer la chaleur ?
C’est vrai ce week-end il va faire chaud, très chaud aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de la voiture. Boire, boire et boire sera le plus important. La gestion des hommes est aussi importante que la gestion de la mécanique.

Un mot concernant le plateau qui comporte de grands noms du rallye ?
Les ténors de l’IRC imposeront sans aucun doute un rythme d’enfer. Nous souhaitons avec Pieter être second du peloton, cela nous permettrait de rapporter des points pour le championnat de Belgique.

Présent également ce week-end, Pierre Campana. Le pilote Corse se battra dans le cadre du Clio R3 European Trophy. Actuellement 4ème au championnat  Pierre nous explique sa vision du week-end.
« Ypres est encore une nouveauté pour moi, et il s’agit d’un rallye aussi difficile que prestigieux. Je ferai tout mon possible pour y décrocher un super résultat mais je sais bien que la moindre erreur peut être fatale. De plus, la connaissance du terrain est un gros avantage car vous savez où couper les cordes et où surtout ne pas le faire. Je n’ai pas cette connaissance, donc battre des pilotes belges comme Kris Princen va être très dur, mais je suis très excité à l’idée d’y parvenir.»

Terminons cet article par la déclaration de Freddy Loix. Vainqueur à cinq reprises du Geko Ypres Rally, Freddy sera à bord d’une Skoda Fabia Super 2000. « Quel plaisir d’évoluer au sein d’une équipe aussi performante que Skoda Motorsport qui domine actuellement l’Intercontinental Rally Challenge. Ce team me rappelle les structures officielles que j’ai longtemps fréquentées en championnat du monde des rallyes. Un contexte idéal pour atteindre l’objectif que je me suis fixé. Il est clair que je ne prends pas le départ avec l’idée de terminer 2e ! Mais je suis réaliste : le plateau du Geko Ypres Rally est exceptionnel et je suis bien conscient que je vais trouver deux adversaires redoutables sur ma route : Juho Hänninen et Jan Kopecky sont également des candidats à la victoire. Une chose est sûre: le parcours va réclamer un pilotage extrêmement précis. Il n’y aura plus de gros écarts comme par le passé. Les routes sont moins bosselées qu’auparavant et les étapes spéciales plus courtes. Bref, le niveau général va être très élevé. Ce qui donnera une saveur particulière au champagne de la victoire. » a déclaré Freddy.

Voilà, le ton est donné. Rendez-vous dès demain soir sur leblogauto.com  pour vivre en direct ce rallye d’Ypres.
Pour plus d’infos concernant Ypres vous pouvez relire :

En attendant le Rallye d’Ypres : interview de Nicolas Klinger
Rallye d’Ypres : Interview de Pieter Tsjoen
IRC : Ypres bientôt le début de l’aventure

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz