Accueil FIA GT Seconde victoire pour Grosjean en FIA GT1

Seconde victoire pour Grosjean en FIA GT1

68
3
PARTAGER

Romain Grosjean et Thomas Mutsch remportent la course de championnat disputée dans le cadre du meeting de Brno en FIA GT1. Le franco-suisse devance une Aston Martin du Young Driver AMR ainsi qu’une Nissan, reboostée par l’équivalence des performances. Il s’agit là de la seconde victoire en trois courses, après le premier succès de la saison à Abu Dhabi.

La Ford GT1 Matech n°5 de l’équipe Matech Compétition, pilotée par Thomas Mutsch a pris le départ de la course qualificative de la 10e place. Grâce à un très bon départ, Mutsch a dépassé deux concurrents dès le premier virage et a ensuite suivi le rythme de la course. Grosjean a ensuite pris le relais, et termine finalement cette course en 6e position. Ce sont Michael Bartels et Andrea Bertolini qui imposent leur Maserati MC12. Parti en pole position, Bartells a fait le plus dur en s’échappant, confiant le volant à son équipier en tête. C’est avec une avance de 5 secondes que la MC12 s’impose. Suivent une Aston martin, une Nissan, une Lamborghini, une Corvette et une Ford GT (celle de Grosjean et Mutsch, donc). 6 marques différentes aux 6 premières places, la « bataille des marques » voulue par les organisateurs est un succès.

Le plus important, en terme de points, reste la course de championnat. Grosjean part de la sixième place, et est un peu juste en bout de ligne droite au niveau puissance… Il se bat, et se fait heurter par l’arrière par une Aston Martin du team Hexis. « Dans le premier virage, l’Aston Martin n’a tout simplement pas freiné, et m’a heurté à l’arrière droit… et j’ai pensé que la voiture était détruite ! Le bruit à l’intérieur était incroyable« .

Finalement, la Ford GT n’a rien. « Je dois m’y faire, ces GT sont solides » explique le pilote, qui a sans doutes comme référence les monoplaces de F1… Les arrêts aux stands sont très bien gérés, et la Ford repart en tête, avec à son volant Thomas Mutsch (arrêt éclair en 29 secondes). « Romain a fait ce qu’il fallait et nous avons eu un petit peu de chance avec le safety car qui nous a permis de faire un pit stop éclair ! Je suis très fier de l’équipe, très fier des pilotes et j’espère que ça va continuer ! » explique Martin Bartek, le team manager de Matech. Enge place son Aston Martin seconde, après un départ totalement raté. Le Tchèque n’a pas accéléré au moment du départ, pensant avoir vu un signal d’annulation du départ… Il se retrouve très vite à la 16e place de la course. Au prix d’une remontée magnifique, et profitant des safety car pour se rapprocher de ses adversaires, il monte sur le podium. Prochaine course au mois de juillet, en France, du coté du circuit Paul Ricard !

Crédit photo : Matech, FIA GT1 World

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz