Accueil Actualités Entreprise Le mystère des faux colis piégés chez Toyota est résolu

Le mystère des faux colis piégés chez Toyota est résolu

52
6
PARTAGER

Pour ceux qui auraient manqué le début, un rapide rappel des faits tels qu’expliqués hier ici-même : quatre sites de Toyota aux Etats-Unis ont reçu ces jours derniers des colis suspects, sans mention d’expéditeur autre qu’un tampon du Nigeria. Le FBI était sur l’affaire qui promettait d’être mystérieuse. Las, le suspense n’aura pas duré bien longtemps, puisque l’explication, plus bizarre qu’angoissante, a été révélée aujourd’hui.

Le chien de la brigade de déminage ayant détecté des traces de produit chimique, les colis avaient été ouverts via la procédure de contrôle destructif utilisée pour ce type d’alerte. Résultat : des composants électroniques, des éléments de plastique, et une lettre pas très claire d’un auto-proclamé ingénieur nigérian. Bombe artisanale mal conçue ? Mauvaise plaisanterie ? Après rapide examen, il s’est avéré qu’il s’agissait tout simplement d’exemplaires (en pièces détachés, du coup) d’un prototype de feu clignotant que notre homme, inventeur de son état, avait décidé de soumettre à Toyota sans plus de formalités. Naïveté, évidents problèmes de communication et climat de paranoïa ont fait le reste, prouvant une fois de plus la sagacité de la fameuse maxime « Il ne faut pas attribuer à la malice ce que l’incompétence suffit à expliquer »…

Source : The Charleston Gazette

Lire également:
De fausses bombes envoyées chez Toyota

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz