Accueil Le Mans Series Audi s’impose aux 8 Heures du Castellet

Audi s’impose aux 8 Heures du Castellet

48
5
PARTAGER

Avec une Audi et une Peugeot au départ, les chances de bien figurer de l’Aston Martin officielle semblaient se limiter à la troisième marche du podium. Mais des soucis survenus tôt dans la course sur la 908 Oreca, et une course bien maitrisée de la 008 offrent une belle deuxième place à Adrian Fernandez, Harold Primat et Stefan Mücke. Le trio termine second, derrière l’intouchable Audi R15+, qui commence bien sa carrière !

Léger avantage pour Audi
La confrontation directe entre la Peugeot et l’Audi n’aura durée que le temps d’un relais. Partie en pole position, la Peugeot 908 de Stéphane Sarrazin est sous la pression directe de l’écossais Allan McNish. Au contact pendant les premiers virages, les deux voitures sont vraiment très proches au troisième virage (voir photo). Stéphane Sarrazin sort un peu large et emporte l’Audi en dehors de la trajectoire idéale. L’Aston Martin de Stefan Mücke n’en demandait pas tant et passe. Après le premier tour, une « Gulf » est en tête… difficile à prédire ! La puissance des diesel va vite parler et l’Audi R15+ en profite pour passer l’Aston Martin dans la ligne droite du mistral. La Peugeot fait de même quelques instants plus tard. Les deux voitures ne sont pas roue dans roue, elles se tiennent à une bonne distance, qui sera au maximum de 10 secondes. Peu, mais jamais la 908 n’a semblé en mesure de revenir sur l’Allemande.

Au moment des premiers ravitaillements, la 908 oreca connait un souci de prise « air jack ». Après 18 minutes d’intervention (la voiture est rentrée dans son box), Sarrazin repart en piste, 35e. Commence alors une formidable remontée, Sarrazin, Lapierre et Panis sont donc contraints de se battre contre le chrono, à défaut de se battre contre Audi. « Il faut marquer des points pour Oreca, Nicolas et Olivier au championnat » explique le pigiste d’un week-end, Sarrazin, venu prêté main forte aux hommes d’Hugues de Chaunac.

Avec un 1:42.541, c’est bien la R15+ qui décroche le titre « honorifique » de meilleur tour en course, contre 1:43.166 à la Peugeot. L’incident, survenu trop tôt sur la Oreca, a empêché ce duel d’avoir lieu… Dommage. rendez-vous à Spa ?

Superbe bataille, première pour Acura
En LMP2, la bataille fut belle. Après la première heure de course, c’est l’Acura Strakka qui pointait en tête devant la Ginetta Zytek du Quifel ASM Team, la Pescarolo du Oak Racing et la Lola RML. Une surprenante quatrième place pour cette Acura, ultra rapide comme prévu, ne concédant qu’un tour à la R15+ en une heure de temps. Mais les deux voitures en tête vont avoir quelques soucis, et c’est la Lola RML qui passe devant.

Les deux voitures du OAK Racing suivent, l’Acura pointant alors à deux tours de la Lola RML ! Les deux Oak rose et noire passent devant. A ce moment là, Moreau, Hein, Nicolet et Lahaye tiennent un doublé (après 5 heures de course). L’Acura Strakka remonte fort, très fort et passe en tête ! Mais elle doit observer un arrêt au stand. Il en sera de même, plus tard, pour la voiture OAK, laissant ainsi le champ libre à l’Acura Strakka qui revient de loin !

En GT1 : Saleen !

Porsche remporte le GT2 avec le team Felbermayr Proton, comme au bon vieux temps. Toujours placée dans le tiercé de tête, la n°77 a dominé son sujet. Au départ pourtant, c’est la Porsche 997 RSR du Imsa Performance qui semble en forme.

Patrick Pilet mène. Au premier top horaire, les 5 voitures de tête se tiennent en 8 secondes. La ferrai AF Corse « de pointe » de Melo et Bruni est elle victime d’une crevaison à l’avant droit après 40 minutes. Elle tombe alors dans le classement. Felbermayr décroche le doublé, suivi par la Ferrari 430 de Alesi, Fisichella et Vilander !

Une intervention sur le moyeu avant aura couté plus de 15 minutes à la Spyker, en début de course, l’excluant des débats… Dommage pour cette si belle auto !

1 – Audi Sport Team Joest Audi R15 TDI (No 7)
2 – Aston Martin Racing Lola Aston Martin (No 009)
3 – Rebellion Racing Lola B10/60 Coupé – Rebellion (No 13)
4 – Team Oreca Matmut Peugeot 908 HDi FAP (No 4)
5 – Team Oreca Matmut Oreca 01 – AIM (No 6)
6 – Signature Plus Lola Aston Martin (No 008)
7 – Strakka Racing HPD ARX – 01 (No 42) – 1er LMP2
8 – Oak Racing Pescarolo – Judd (No 35)

18 – Team Felbermayr Proton Porsche 997 GT3 RSR (No 77) – 1er GT2
20 – Team Felbermayr Proton Porsche 997 GT3 RSR (No 88)
21 – AF Corse Ferrari F430 GT (No 95)

24 – Larbre Competition Saleen S7-R (No 50) – 1er GT1

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz