Accueil Actualités Entreprise Tata réfléchirait à un « partage » de la Nano

Tata réfléchirait à un « partage » de la Nano

37
2
PARTAGER

Selon le quotidien Business Standard, les pontes du géant indien Tata Motors réfléchiraient à plusieurs options quant à l’avenir de la Nano. Primo ils pourraient s’orienter vers la possibilité accordée à des assembleurs locaux de produire en petite partie la Nano. Secundo, ces mêmes partenaires industriels auraient alors le loisir de vendre cette production limitée mais pas sous l’identité de Nano. Surprenant.

Ces sites de micro-assemblage devraient dans l’absolu atteindre des volumes de production intéressants puisque Tata accorderait à l’ensemble de ces partenaires un volume de 10 000 unités chacun. Par an ? Aucune précision sur ce point. Coût ? Quelle durée de ce contrat de partenariat ? Aucun renseignement complémentaire non plus. En revanche, ces Nano à la production externalisée aurait tout de la microcar indienne sauf le patronyme…

A d’autres questions, les représentants de Tata n’apportent pas de réponses (ils n’abordent tout simplement pas ces sujets) comme la question du service après-vente, les pièces de rechange ou la notoriété intrinsèque de ces partenaires qui ne suffirait logiquement pas à rassurer la clientèle.

Surtout qu’en ce moment, déjà chez Tata, la Nano a tendance à être victime de coups de chauffe pendant que les chiffres de commandes et de ventes peinent à s’envoler (environ 3 000 unités par mois). Bref pas mal de points à élucider encore. Tata devrait davantage et prochainement communiquer (éclaircir) sur ce sujet.

A lire également. Tata accélère doucement la production de la Nano, Tata Nano : 200 000 unités l’année prochaine et Tata Nano : la microcar indienne sur les routes.

A voir également. Galerie Tata Nano.

48929489224892648949489344894348946489374894048931

Source : Automotive News et Business Standard.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz