Accueil Constructeurs 2ième podium pour OAK en LMP2: le chêne confirme sa réputation

2ième podium pour OAK en LMP2: le chêne confirme sa réputation

111
0
PARTAGER

Fidèle à sa tradition de faire avant tout de l’endurance, l’écurie OAK Racing place pour la deuxième année consécutive un de ses protos sur le podium de la catégorie LMP2. Si la Pescarolo-Mazda numéro 35 des jeunes pros Mathieu Lahaye, Karim Ajlani et Guilaume Moreau dut abandonner après 209 tours à 8h00 du matin sur casse moteur, ce fut la numéro 24 des gentlemen drivers Jacques Nicolet, Richard Hein et Jean-François Yvon, qui sut être présente jusqu’au bout des 24 Heures en gardant le contact avec le trio de tête des LMP2.

Après l’abandon de la 35, l’équipe managée par François Sicard, avec le brio que l’on lui connait, surveillait de  près les paramêtres moteur de la 35. Rallier l’arrivée en se classant 4ième et première des motorisés Mazda pouvait déjà donner une grande satisfaction aux Nivernais. Mais c’est que les 24 Heures du Mans durent précisément 24 Heures et qu’il faut être là jusqu’au bout. Seiji Ara sur la Porsche NAVI Team GOH en fit la douloureuse expérience lorsqu’il se fit surprendre par on ne sait quoi au freinage de la chicane Playstation et envoya ainsi son proto violament dans les glissières. Si GOH, alors deuxièmes des LMP2 à moins de 2 heures de l’arrivée était inconsolable (mes sincères sentiments vont à Thorsten Robbens, leur très sympathique et excellent team manager), OAK sut tenir bon et gravit ainsi une troisième marche du podium LMP2 bien méritée!

L’auteur discutant avec Thorsten Robbens, le plus jeune team manager à avoir gagné Le Mans. C’était en 2002 avec l’Audi R8 du mème team GOH. La bévue de leur Porsche RS Spyder en fin de parcours cette année, permit à OAK se hisser sur le podium. L’ironie du sort étant que l’abandon d’une écurie japonaise permet à un moteur japonais de finir en beauté…

Les voix de l’équipe OAK Racing:

François Sicard, Team Manager, a déclaré : « Je suis très heureux pour toute l’équipe. Nous avons vécu un hiver très chargé car les partenariats avec Mazda et Dunlop ont été confirmés assez tard. Il nous a fallu adapter les deux châssis Pescarolo au moteur Mazda, puis à la nouvelle aéro ce qui a représenté un programme très conséquent. Faire un podium au Mans après celui de Spa en mai est exceptionnel et démontre la qualité d’OAK Racing, de son personnel et de ses partenaires.

« Nous pouvions penser que ce serait l’équipage des ‘jeunes’ de la #35 qui finirait sur le podium, malheureusement ils ont eu pas mal de soucis techniques tout au long de la course et ont dû abandonner à 8h30 ce matin. Néanmoins, c’est absolument génial que ce soit l’équipage des gentlemen drivers qui monte sur le podium car ils ont fait un sans faute en suivant parfaitement les consignes de course. Le Mans 2009 est la quatrième participation de l’équipe et faire deux podiums d’affilée confirme le sérieux et le professionnalisme de l’équipe. Ce résultat est très prometteur pour la suite de la saison. »
Jacques Nicolet : « Ce podium est tout simplement fantastique, c’est un rêve de gamin qui se réalise. Je suis fier pour toute l’équipe et cela récompense l’énorme travail entrepris avec Pescarolo Sport, Mazda et Dunlop pendant l’hiver. Nous sommes une équipe privée et la mise en place du programme 2009 a représenté une grande responsabilité vis-à-vis des pilotes et de nos partenaires. Je suis enchanté que notre équipe ait pu permettre à une Pescarolo de terminer sur le podium, avec un moteur Mazda, des pneus Dunlop et des pilotes passionnés, d’un certain âge peut-être, mais qui ont toujours la pêche. »

Richard Hein : « Notre objectif a toujours été de terminer la course. Nous sommes venus ici avec beaucoup d’ambition tout en voulant se faire plaisir. OAK Racing, Mazda et Dunlop nous ont donné une voiture fiable qui nous a permis de franchir la ligne d’arrivée sans encombre. »

Jean-François Yvon : « C’est super de faire cette troisième place. OAK Racing est une très belle écurie et tout le monde a beaucoup travaillé pour obtenir ce résultat. Le châssis a été parfait pendant toute la course, même ce matin la voiture était encore très agréable à conduire. C’est un réel bonheur que de piloter dans cette écurie qui a une approche humaine absolument unique et une force de travail exceptionnelle. »

Matthieu Lahaye : « La course avait bien démarré pour nous. Nous étions dans le coup et le châssis était exceptionnel dans tous les virages rapides. Malheureusement, au petit matin nous avons commencé à avoir des soucis de moteur. Nous avions le potentiel pour monter à nouveau sur le podium et je suis confiant pour la suite de la saison. Nous sommes enchantés pour nos équipiers de la #24.»
Karim Ajlani : « Les mécaniciens ont fait un travail exceptionnel pour essayer de nous permettre de finir la course et je leur en suis très reconnaissant. Le Mans est vraiment difficile pour les hommes et pour le matériel. J’ai beaucoup appris pendant cette semaine, nous avons fait beaucoup de kilomètres, ce qui me sera bénéfique pour la suite. »

Guillaume Moreau : « Nous étions compétitifs et la voiture est simplement fantastique à conduire, avec des appuis phénoménaux. L’équipe a été irréprochable pendant toute la semaine des 24 Heures. Je suis content d’avoir pu participer à cette aventure du Mans avec OAK Racing qui est une superbe équipe, sympa et très professionnelle. »

Thierry Guillemot, Président de Mazda France : « C’est un immense bonheur et une grande satisfaction pour Mazda France et USA que de monter sur le podium des 24 Heures du Mans. L’équipe a préparé cette épreuve avec maturité et la gestion de la course a été intelligente. Un grand merci à toute l’équipe. Je souhaite également dédier ce résultat à la mémoire de Neil Warrior, Directeur des Relations Publiques de Mazda Europe, qui était parmi les passagers du vol AF447 au départ de Rio de Janeiro. »

John Doonan, responsable de la compétition de Mazda North America : « Nous venons de vivre un moment très spécial et plein d’émotions pour Mazda. Nous ne sommes pas un géant de l’automobile et nos ressources sont limitées. Notre association avec Mazda France et OAK Racing est simplement fantastique et faire un podium dès notre première participation commune aux 24 Heures du Mans est tout simplement exceptionnel. Robert Davis et tout le management de Mazda North America sont de fervents supporters de notre programme de compétition; faire un tel résultat au Mans a une grande signification pour le groupe. »

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz