Accueil Le Mans Series Les 2 Lola dans le Top 10 pour Speedy Sebah à Spa...

Les 2 Lola dans le Top 10 pour Speedy Sebah à Spa Francorchamps

50
2
PARTAGER

Au terme des 1000km de Spa Francorchamps, remportés par Peugeot, le team Speedy Sebah place lui ses deux voitures dans le top 10, avec notamment une seconde place en P2 disputée jusqu’au drapeau à damiers.

Xavier Pompidou prend l’avantage assez vite en P2, et devance Pla et Collard.  Xavier, qui avait qualifié la voiture hier en réalisant un excellent chrono dans les toutes dernières secondes de la séance donne tout. La bataille est belle, Oliver Pla repasse. Dans le même temps, la Lola Speedy / Sebah engagée en P1 se fait elle aussi remarquée. Parti 7e sur la grille, Marcel Fassler profite du cafouillage du premier virage pour grapiller des places. Il se cale derrière la Oreca de Senna. Senna n’hésite d’ailleurs pas à mettre la pression sur le 908 de tête. Une crevaison à l’arrière gauche ralentie le Brésilien… un safety car fera son intervention pour que les commissaires puissent évacuer l’enveloppe du pneumatique, laissée sur la piste. Fässler prend la 3ème place à l’amorce du Raidillion et devient ainsi premier des essences. La voiture de sécurité est en piste.

La course repart. Après 40 minutes de course, Marcel Fässler pointe à seulement 15 secondes de la deuxième Peugeot. En P2, Xavier Pompidou et Emmanuel Collard sont en lutte. Deux dixièmes séparent les deux français pour la tête du P2… Manu Collard passe. « Au départ j’ai pris l’intérieur et Manu (Collard) était à l’extérieur. J’ai choisi la bonne option et j’ai pris la tête. Dans un premier temps, je ne me sentais pas totalment à 100% avec l’auto, et le RS Spyder va très vite. J’ai doublé Manu, il m’a de nouveau repassé avec le trafic… jolie bataille« .

Andrea Belicchi part à la faute à la sortie de la chicane du bus stop. Alors qu’il prend le relais de Marcel Fassler, auteur d’un superbe relais, le pilote ne peut maitriser ses pneus froids… Un contretemps qui fait plonger la Lola en 9e place. A la sortie de la voiture, Marcel nous confie ses premières impressions « J’étais 4e au premier virage alors que je partais de la 6e place. J’ai même remonté pour être un moment second. J’ai enchainé 3 relais, le tout a duré 2 heures. J’aurai pu continuer, à la base je devais faire 2h30 mais les safety car ne l’ont pas permis« . Voici quelques clichés de la bataille avec Bruno Senna, qui a animé le début de course. « J’ai pu le passer mais les Oreca sont très rapides en ligne droite » explique t-il.

191730191736191745191748191751

Andrea Belicchi est donc en piste. Il se bat notamment avec Stéphane Ortelli qui le passe. Une nouvelle intervention du safety car vient troubler les cartes… Au restart,  après 4 heures de course, la Lola engagée en P2 pointe deuxième avec au volant Benjamin Leuenberger, a seulement 15 secondes de Elgaard, sur le RS Spyder. La P1 est elle 9e de la catégorie.

Je recueille les impressions de Jonny Kane, qui avait pris le volant après Xavier Pompidou. « J’ai eu 10 premiers tours difficiles car je n’avais pas trop roulé aux essais. Mais bon, c’est un peu pareil pour tous les pilotes donc ce n’est pas grave… Il a fallut que je trouve mes points de freinage… le safety car est entré en piste. Puis je me suis remis dans le rythme. J’ai suivi la Lola Racing Box pendant 2 ou 3 tours, assez rapide elle aussi« .

Résumons : sur la P1, Fassler a pris le départ, relayé par Andrea Belicchi. A un peu plus d’une heure de la fin, c’est Nicolas Prost qui prend le relais, et qui va finir la course. En P2, Xavier Pompidou a pris le départ. Jonny Kane a assuré la deuxième place tandis que Benjamin Leuenberger, pilote le moins rapide du trio, fait un excellent boulot.

Nico Prost repart dans les roues de la Oreca de Bruno Senna. Il lui concède un peu de terrain en début de relais. Sur la P2, Benjamin est toujours au volant. Xavier devait prendre le volant, mais c’est finalement Benjamin qui reste au volant.

En face, le principal rival se nomme Essex. Et pour le 3e relais, face à Benjamin, on retrouve Kristian Poulsen. Auteur de quelques passages hors vibreurs, Kristian Poulsen est en 2:18 pour son premier passage, contre 2:15 à Leuenberger.

Un dernier safety car vient perturber la course, suite à la sortie violente de Bruno Senna. Leuenberger est à 5 secondes de Poulsen, mais le trafic n’aide pas le pilote Speedy Sebah… Kristian Poulsen s’impose en P2 de 654 millièmes devant la Lola Speedy / Sebah… La Lola de Nicolas Prost termine elle 10e du général.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz