Accueil Chevrolet Salon de Shanghai: des consommateurs pas contents

Salon de Shanghai: des consommateurs pas contents

41
8
PARTAGER

Au salon de Shanghai, un groupe d’acheteurs de Chevrolet Captiva a pris d’assaut le stand SAIC-GM: leur voiture est vendue en Chine, mais elle n’est pas immatriculable. C’est d’autant plus rageant pour ces acheteurs qu’à environ 23 000€, ce SUV est parmi les plus chers de sa catégorie.

Voir des gens débarquer avec des calicots et des pancartes dans un salon, c’est relativement banal. D’autant plus qu’il s’agit de bobos plutôt disciplinés et non d’ouvriers en colère. Sauf que la scène se passe en Chine.

Le salon de Shanghai est une vitrine pour l’automobile Chinoise et pour l’industrie Chinoise en général.

D’ordinaire, le régime Pékinois est extrêmement frileux envers tout ce qui pourrait ternir son image. Ce type d’incident est donc vite censuré dans les médias. Ici, la manifestation a eu lieu mardi et pourtant, le billet d’Auto.sina est toujours ligne.

On peut soupçonner Pékin de laisser faire car le constructeur incriminé est un étranger, Chevrolet.

Malgré tout, l’auteur garde quelques réflexes: le billet en question ne figure pas sur la page dédiée au salon de Shanghai, les photos auraient été prises par « quelqu’un » et l’auteur s’abstient de tout commentaire.

Que s’est-il passé ensuite? La sécurité est-elle intervenue? Que sont devenus les manifestants?

Merci à Ru Mei Jiang pour la traduction.

Source:
Auto.sina

A lire également:
La CGT chez Renault au Salon de l’Auto: un carnage
Mondial de l’Auto 2008 Live: Greenpeace s’invite

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz