Accueil Cabriolet Une Mini Speedster en préparation ?

Une Mini Speedster en préparation ?

38
12
PARTAGER

Dès les premières heures de gloire de la Mini « Next Gen », une folle rumeur voulait que BMW en prépare une version roadster, destinée à venir prendre place aux côtés des Hatchback et Cabrio d’alors. Mais la marque Mini n’en était qu’à sa renaissance et son propriétaire ne voulait pas la fragiliser avec un modèle « de niche », préférant combiner ses efforts à la préparation de la seconde génération et ses versions Clubman puis Crossman. Le projet était alors resté dans les cartons de la marque et on en entendit plus parler…. Mais aujourd’hui, le voilà qui refait surface !

C’est le magazine AutoExpress qui l’annonce, cette deuxième génération de Mini y aura droite, à son Speedster. Il faut dire qu’aujourd’hui Mini connaît un succès planétaire enviable (oui, bon, il y a « la crise » mais…) et que la marque peut donc se permettre plus de fantaisie, tant stylistiquement que financièrement.

Ainsi ce roadster, qui serait baptisé Speedster, viendrait jouer des coudes dans la catégorie des petits roadster et tenter de ravir son titre à l’indétrônable (jusque là) MX-5. Le petit cabriolet deux places serait bâti sur la plate-forme de la Mini Cabrio avec qui elle partagerait beaucoup d’éléments afin de réduire au maximum les coûts de développement et de fabrication. Néanmoins, la voiture devrait être dotée de sa propre personnalité, comme le montre les illustrations du magazine anglais, sans doute pas si éloignés du modèle définitif, tout en gardant un look Mini reconnaissable immédiatement malgré sa hauteur limitée et ses feux plus effilés.
Pour le toit, les ingénieurs auraient opté pour une capote souple électrique (comme sur la Mini Cabrio), plus simple, moins lourde, moins encombrante et moins onéreuse à produire qu’un toit rigide escamotable.

Sous le capot, on devrait (fort logiquement) retrouver une vieille connaissance puisque le bloc 1.6l de 175 chevaux devrait mouvoir la version Cooper S (seule disponible au lancement, en 2011) avant qu’une version John Cooper Works, forte de plus de 200 chevaux ne vienne coiffer la gamme.

Les images complètes sont à retrouver ici
Source : AutoExpress

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz