Accueil F1 F1 : Doublé Brawn GP à Melbourne

F1 : Doublé Brawn GP à Melbourne

53
27
PARTAGER

Pour leur première course, les Brawn GP signent un doublé. Une course folle, ou Kubica aurait bien pu signer une magnifique victoire… Mais ce sont les monoplaces blanches et jaunes qui trustent le podium, de quoi espérer une saison riche !

Départ catastrophique de Rubens Barrichello qui se retrouve 7e avant même le premier virage. Mark Webber et Heikki Kovalainen se percutent dans le premier virage et repassent par les pits, tout comme Adrian Sutil et Nick Heidfeld. Le finlandais Kovalainen abandonne… A l’origine de ce crash global, Barrichello qui a raté son départ, et qui ensuite, au freinage, percute une autre monoplace… Alonso est obligé de traverser dans le bac, cela aura t-il des conséquences ? Après 2 tours, Button dispose déjà de 4,4 secondes d’avance sur Vettel et Massa. Barrichello lui, a l’avant endommagé. Au 4e tour, Vettel claque un 1:28.999 pour ne pas laisser Button s’échapper. Hamilton commence sa remontée, il est toujours au delà de la 10e place.

Au 9e tour, Rosberg dépasse Raikkonen et se retrouve 5e, imité par Barrichello qui perd une pièce de son aileron avant dans la manœuvre. Après 25 minutes de course, on s’aperçoit que les équipes ayant choisi de partie en pneus super-soft ne sont pas bien. Ferrari, McLaren et BMW ne sont pas dans le coup. Massa est déjà repassé par les stands pour chausser des medium.

Button, Vettel, Rosberg et Barrichello sont en tête et tournent une demi-seconde plus vite que tout le monde. Vettel ravitaille au 16e tour et garde sa seconde place (il disposait d’un bonne avance sur Rosberg).

Rosberg perd toutes chances de podium dans son ravitaillement… 21 secondes, une éternité, il repart à la 11e place. Kazuki Nakajima sort et une voiture de sécurité est annoncée. Les Brawn GP ravitaillent. Jenson Button ressort avant que le safety ne soit déployé. Une Force India se retrouve juste derrière lui, faisant tampon à la vue du restart. Fisichella rate son arrêt aux stands, il loupe son stand… Au 23e tour, la safety s’efface. Dans le tour qui suit, Nelson Piquet sort en voulant doubler Rosberg à la fin de la ligne droite. Hamilton et Alonso dépassent Glock et sont respectivement à la 11e et 12e place. Le petit rookie Buemi, coéquipier de Bourdais est à ce moment 8e.

Button intouchable. Kubica enchaine les meilleurs tours en course. 1:27.989 au 36e passage, le pilote revient sur Vettel et veut revenir sur le jeune Allemand. Il cravache avant son dernier arrêt. A 1,5 secondes de Vettel, Kubica s’arrête. Raikkonen l’imite et repart 10e. Kubica ressort dans les rétrovisuers de Lewis Hamilton, et se retrouve a 24 secondes du leader Button. La donne est donc simple. Button dispose d’une vingtaine de secondes pour ravitailler si il veut rester en tête…

Glock se met en travers en voulant dépasser Fernando Alonso… jolie figure dans l’avant dernier virage. Button concède du temps à Vettel. La Red Bull Renault est bien là, efficace. Raikkonen part à la faut et doit repasser par les stands. Vettel repart devant Barrichello qui n’a pas observé son deuxième stop. Reste donc Button en tête qui dispose toujours de sa réserve de 20 secondes pour refueler. 13,2 secondes aux stands, Button perd du temps mais conserve sa première place.
Button, Vettel, Kubica…

A 3 tours de la fin, le Safety car est sorti. Kubica, bien plus rapide, tente un dépassement sur Vettel. Les 2 hommes se touchent. Vettel touche Kubica à l’arrière… Vettel veut l’éviter et part dans l’herbe. Kubica a son aileron avant détruit, mais attaque… Les deux pilotes sortent et percutent le mur dans le virage qui suit… Dingue ! Safety car. Button et Barrichello signent un doublé.

A quelques tours de la fin, on pouvait penser que c’est Kubica avec ses pneus en température, voire Vettel qui auraient pu aller chercher la victoire… Superbe succès pour Jenson Button, et quelle entrée en matière de Brawn GP. Il s’agit là de la deuxième victoire de sa carrière. « C’était pas facile, mais cest un jour incroyable. Certains diront que ce n’est pas terrible de finir la course sous safety car mais je m’en fiche » explique Jenson Button.

Trulli est 3e, son coéquiper 5e. Bourdais termine 9e.

Le classement du GP de Melbourne :

1. Jenson Button Brawn-Mercedes 58 tours 1heure 34m 15.784s
2. Rubens Barrichello Brawn-Mercedes +0.8s
3. Jarno Trulli Toyota-Toyota +1.6s
4. Lewis Hamilton McLaren-Mercedes +2.9s
5. Timo Glock Toyota-Toyota +4.4s
6. Fernando Alonso Renault-Renault +4.8s
7. Nico Rosberg Williams-Toyota +5.7s
8. Sebastien Buemi Toro Rosso-Ferrari +6.0s

9. Sebastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari +6.2s
10. Adrian Sutil Force India-Mercedes +6.3s
11. Nick Heidfeld BMW Sauber +7.0s
12. Giancarlo Fisichella Force India-Mercedes +7.3s
13. Mark Webber Red Bull-Renault +1tour

Pronostic F1 - Qui sera champion?

View Results

Loading ... Loading ...

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz