Accueil Ariel Vidéo : Eau + Ariel Atom turbo = Lavage total

Vidéo : Eau + Ariel Atom turbo = Lavage total

117
20
PARTAGER

ariel_atom_turbo.jpg

Les initiés savent quil nest pas obligatoire de revendiquer 600 chevaux et un tarif à cinq zéros pour atteindre les performances dune authentique supercar. Pour y arriver sans la débauche de puissance et dargent qui va avec, il est ainsi possible dacquérir lune des deux super sportives anglaises suivantes : Une Caterham si votre préférence va vers un look vintage renvoyant aux plus belles heures de la carrière de Colin Chapman, ou une Ariel Atom si vous préférez un look avant-gardiste et futuriste. Dans les deux cas, le résultat est de toute façon à couper le souffle. Du coté de chez Ariel, lAtom 300 terrifie tous ses essayeurs grâce à ses 300 chevaux, ses 500 kilos et son 0 à 100 abattu en 2,9 secondes. Mais quand on rajoute en plus 80 chevaux et un turbo sur le 2L Honda, ça donne quoi?

Il faut que ça glisse

Heureux propriétaire dune Ariel Atom 2, Philippe voulait aller encore plus loin que les 300 chevaux fournis par le 4 cylindres 2 litres Honda installé en position transversale arrière. Alors, il a enlevé le compresseur volumétrique surplombant le bloc pour le remplacer par un système de suralimentation par turbocompresseur. Au final et dans sa configuration maximale, ce sont maintenant 380 chevaux qui sont extraits du valeureux moteur Honda !

Oui, rapportez cela au poids de lauto ( 500 kilos ) et sortez votre calculette : Vous obtenez 1,3 kilos par cheval, là où la meilleure des supercars sarrête au chiffre de 1,8. On est même très proche du rapport prévu pour la future ( et délirante ) Ariel Atom 500 motorisée par le même V8 que la Caterham RS Levante. Cest simple, il nexiste pas un seul objet roulant homologué qui présente un rapport poids / puissance aussi ridiculement bas.

Sachant quune Atom 300 roule déjà plus vite quune Porsche Carrera GT sur le circuit de Top Gear, il va sans dire quavec ces nouveaux chiffres et ce turbo, Ariel risque bien de lessiver tout le monde.

Ariel lave plus blanc que blanc

A peine sortie de chez le préparateur après la greffe du turbo, cette Ariel venait se dégourdir les roues sur le Paul Ricard HTTT. Leblogauto devait alors sy attarder pour jauger la différence par rapport au modèle à compresseur, mais malheureusement une météo catastrophique nous contraignit de remettre ça à une prochaine fois. Alors en attendant, cest un simple petit tour de piste sous une pluie dantesque qui nous a servi de mise en bouche. Ou plutôt de mise en douche !

LAriel Atom est équipée de larges pneus slick à peine taillés de petites stries. Autant dire quils ne sont pas vraiment prévus pour rouler autrement que sur une piste sèche. Ca tombait mal, le High Tech Test Track était inondé par une violente averse qui, ainsi chaussée, la condamnait à une longue séance daquaplaning. Ajoutez à cela le comportement transfiguré de lauto qui perd son caractère progressif ( en version compresseur ) contre un énorme coup de pieds au cul à bas régime grâce au turbo, et vous obtenez un coktail aussi instable quamusant.

Vous comprendrez aisément que dans ces conditions, il était carrément impossible de voir ce que lauto avait réellement dans le ventre puisque durant notre seul tour effectué, il fallait simplement sefforcer de ne pas planter lAriel dans le rail. Cela nempêchera pas un certain amusement avec deux têtes à queue brillamment réalisés avant de revenir sagement au stand.

« quest-ce qui tes arrivé? Tu es tombé accidentellement dans leau du Vieux Port ? »

– « Pas du tout, je sors juste dun tour en Ariel Atom »

Ci-dessous, la vidéo du tour. La qualité dune vidéo publiée au blog auto na dailleurs jamais été aussi médiocre : Non seulement la caméra est mauvaise, mais en plus il fallait la protéger des gerbes deau sous le petit saute-vent de lAriel. On y voit dailleurs beaucoup plus la vignette dassurance de lauto que la piste. Promis, on essaiera de se rattraper sur le sec la prochaine fois.

Galerie : Ariel Atom Turbo au Paul Ricard

P1110300.JPGP1110301.JPGP1110302.JPGP1110384.JPG

Si cet objet vous fascine, la bonne nouvelle cest que son propriétaire a eu la bonne idée dorganiser des stages de pilotage à son volant ! Son E-mail : philippe.ferrer@dbmail.com

A lire également : Ariel Atom, le grand frisson

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz