Accueil Design Mini Aldridge : psychédélirante…

Mini Aldridge : psychédélirante…

31
1
PARTAGER

Mini_Aldridge_4.jpg

La Mini exposée au Design Museum de Londres reprend la célèbre couverture d’un exemplaire du Sunday Times paru en 1965. Plus de quarante ans plus tard, et plusieurs générations de Mini plus tard, l’artiste Dan Aldridge exhibe de nouveau sa créativité et son célèbre « The Man with Kaleidoscope eyes » sur la petite anglo-allemande du 21e siècle.

Flower Power, des yeux, une kyrielle de couleurs psychédéliques, des symboles en tout genre, hippie, un côté pour l’homme et l’autre de rose et de fleurs avec une femme. Dan Aldridge, un designer-illustrateur référence dans les années 1960/1970, artiste rendu célèbre pour ses contributions graphiques (pochettes d’albums) aux Beatles, les Who ou encore les Rolling-Stones, décore quarante-trois ans après son coup d’essai la carrosserie d’une Mini.

Cette Mini, exposée au Design Museum de Londres jusqu’au 25 janvier, reflète une part de la culture britannique comme le confie le reponsable de Mini outre-Manche, Andy Hearn : « Nous sommes très fiers de contribuer au mariage de deux icônes de l’Angeleterre. » Un mariage heureux ?

Mini Aldridge-1.jpgMini Aldridge-2.jpgMini Aldridge-3.jpgMini Aldridge-4.jpg

Source : Worldcarfans.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz