Accueil F1 F1 Malaisie: Raïkkonen se replace

F1 Malaisie: Raïkkonen se replace

131
31
PARTAGER

kimi_raikkonen_malaisie_2008.jpg

Felipe Massa avait frappé fort en qualifications mais à l’arrivée du Grand Prix de Malaisie c’est le champion du monde en titre qui signe la victoire en profitant de l’abandon de son équipier sur une faute de pilotage. Kubica termine deuxième devant l’autre Finlandais de la F1, Heikki Kovalainen.

Depuis la première ligne, les deux Ferrari s’extirpent de la grille sans encombre même si Massa n’hésite pas à tasser son champion du monde d’équipier pour conserver l’avantage de sa pole position. Plus loin derrière, Lewis Hamilton réalise un départ canon et annule quasiment en quelques virages les conséquences de sa pénalité des qualifications. Le voilà déjà cinquième.

Dans le premier tour, Sébastien Bourdais ouvre le bal des abandons en plantant sa Toro Rosso dans le sable. Nico Rosberg, qui s’est lui aussi illustré dimanche dernier à Melbourne, doit passer par les stands pour remplacer ses moustaches endommagées. Le pilote Williams reprend la piste bon dernier.

Après 10 tours de course, Felipe Massa mène la danse avec 1,5 secondes d’avance sur Raïkkonen, 10 secondes sur Kubica et une grosse quinzaine de secondes sur le duo formé par Hamilton et Webber.

Au seizième tour Mark Webber est le premier pilote à ravitailler imité le tour suivant par Massa. Dans l’aventure, le Brésilien perd sa première position virtuelle au profit de Raïkkonen, plus rapide dans son tour d’entrée aux stands.

Au terme de cette première vague d’arrêts, Raïkkonen est en tête, 3,5 secondes devant Massa et 14 secondes devant Kubica. Lewis Hamilton, quant à lui, perd gros après un ravitaillement à rallonge à cause d’une roue avant-droite récalcitrante. Le Britannique échoue à la huitième place et perd tout le bénéfice de son excellent départ.

Alors qu’il reste 26 tours à parcourir et que l’on commence à s’endormir, Felipe Massa nous sort de la torpeur en partant à la faute tout seul comme un grand dans un double droit. La Ferrari n’a pas calé mais avec les deux roues arrières plantées dans les gravillons, le Brésilien doit abandonner. 

Après cette sortie, Raïkkonen désormais seul en tête avec un avantage de plus de vingt secondes sur Kubica, peut réduire légèrement la cadence et assurer la victoire qui lui tend les bras.

Au 38ème tour, le Finlandais abandonne furtivement la position de tête au Polonais, le temps pour lui d’opérer son second et dernier arrêt-ravitaillement. Au même instant Sebastian Vettel allonge la liste des abandons sur problème technique.

Le reste des ravitaillements se déroule sans évènement notable et les positions établies semblent bien figées jusqu’à l’arrivée. Hamilton apparaît toutefois en mesure de mettre la pression sur Trulli qui navigue une poignée de secondes devant sa McLaren. Quelques places derrière Alonso attaque également comme un beau diable pour ravir la septième place à Mark Webber.

Mais malgré les efforts des deux « ex-amis » de McLaren leurs adversaires résistent et conservent leurs places jusqu’au drapeau à damiers.

A l’arrivée, Kimi Raïkkonen empoche la seizième victoire de sa carrière et remonte à la seconde position au classement général. Deuxième, Robert Kubica signe son meilleur résultat en F1 et son premier podium depuis Monza 2006. Enfin, notons la très belle quatrième place de Jarno trulli. Il y avait bien longtemps qu’une Toyota ne s’était trouvée à pareille fête.

Classement:

1. Raïkkonen
2. Kubica
3. Kovalainen
4. Trulli
5. Hamilton
6. Heidfeld
7. Webber
8. Alonso

Championnat:

1. Hamilton 14 points
2. Raïkkonen 11
–  Heidfeld 11
4. Kovalainen 10
5. Kubica 8
6. Rosberg 6
–  Alonso 6
8. Trulli 5
9. Nakajima 3
10. Bourdais 2
– Webber 2

Poster un Commentaire

31 Commentaires sur "F1 Malaisie: Raïkkonen se replace"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Joest Jonathan Ouaknine
Membre

Dommage pour Bourdais. Après l’Australie, il aurait mérité de montrer que ce n’était pas qu’un coup de pot.

Massa, très nul. C’est la deuxième fois qu’il se sort tout seul! Il a déjà peur que Vettel lui prenne sa place?

Emir D'Afric
Invité

18sec dans les stands pour Hamilton à cause de l’erreur de son équipe… wow il doit être furieux, moi je le serai.

Cedric Pinatel
Membre

GP beaucoup moins animé que le premier en tout cas…

toyotiste
Invité

toyota et trulli 4ème !!!

wpDiscuz