Accueil Actualités Entreprise Renault : partenariat stratégique avec le russe Avtovaz

Renault : partenariat stratégique avec le russe Avtovaz

83
6
PARTAGER

AvtovazladaRenault va entrer dans le capital d’Avtovaz, premier fabriquant de voitures de Russie, à hauteur de 25%, a annoncé vendredi un porte-parole de l’Agence publique russe des exportations d’armements Rosoboronexport qui contrôle le constructeur russe.

« La décision a été prise lors d’un conseil d’administration d’Avtovaz à Togliatti. Un accord avec Renault doit être signé samedi », a souligné un porte-parole de Rosoboronexport.

« Nous avons choisi les Français en tant que partenaire stratégique et nous allons leur vendre une minorité de blocage », a déclaré Valéri Kartavtsev cité par l’agence Interfax.

Une porte-parole du constructeur français a précisé que le président de Renault, Carlos Ghosn, se rendrait samedi en Russie pour discuter avec le président du conseil d’administration d’AvtoVAZ, Sergueï Chemezov, des modalités de leur partenariat. Le groupe s’est par ailleurs refusée à indiquer la part du capital d’ AvtoVAZ qui lui reviendrait à terme. Selon l’agence de presse russe Interfax, qui a annoncé le choix en faveur de Renault, le constructeur français disposerait d’une minorité de blocage dans le capital du premier constructeur automobile russe. Renault prévoit d’organiser samedi après-midi une conférence téléphonique pour détailler l’accord.

AvtoVAZ avait officiellement indiqué que la holding publique Rosoboronexport, qui contrôle environ 75% de son capital, pourrait vendre une participation de 25% dans le constructeur à un investisseur stratégique russe, tout en précisant qu’elle discutait aussi avec Renault, l’américain General Motors et l’italien Fiat en vue de céder à l’un de ces constructeurs une participation de taille similaire.

Constructeur des célèbres Lada dont le 4×4 Niva, Avtovaz était jadis la fierté de l’industrie automobile soviétique et continue d’être le plus important constructeur automobile russe. Mais les voitures d’Avtovaz, souvent l’objet de plaisanteries en Occident en raison de leur piètre réputation technique, sont désormais dédaignées par un nombre grandissant de jeunes automobilistes russes.

La part de marché russe du groupe, dominant à l’époque soviétique, est passée de 38% en 2005 à 32% en 2006, alors que des constructeurs étrangers tels que Ford, Renault et Toyota ont pour la première fois pris plus de la moitié du marché.

L’agence publique d’exportation des armes, Rosoboronexport, détient plus de 75% d’Avtovaz et prévoit à terme d’en conserver une minorité de blocage.Selon la presse, la direction d’Avtovaz ne souhaite pas céder plus de 25% à un investisseur étranger, afin de conserver une participation de contrôle, se conformant ainsi à la législation russe.

Sources : AFP, Reuters

A lire également :

. Renault : la Russie espère mieux que la Logan

. Renault : bons baisers de Russie avant 2009

. Renault : oui au Brésil, niet en Russie

. PSA et Mitsubishi nient tout projet commun en Russie

. PSA en Russie à Nijni-Novgorod ?

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Renault : partenariat stratégique avec le russe Avtovaz"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
chris72
Invité

Vachement inspiré, l’avant de cette russe…

CDA
Invité

On dirait une citadine GT-R 😀

CDA
Invité

On peut dire que GM et FIAT l’ont echappée belle c’est Renault qui herite de la patate chaude…

Attention Autovaz c’est pas DACIA…tout est a reconstruire mais a une echelle sans comune mesure

KoV
Invité

Ils aurait du négocer aussi 25% avec PSA. Ca aurait pu etre rigolo.

pat
Invité

A CDA, le marché russe, c’est pas le marché roumain non plus !!

wpDiscuz