Accueil F1 F1 – GP de Turquie (Istanbul) : Hamilton pointe à l’heure

F1 – GP de Turquie (Istanbul) : Hamilton pointe à l’heure

43
1
PARTAGER

lewis-hamilton_250.jpgComme on pouvait s’en douter, la deuxième séance a montré une toute autre physionomie de ce que pourrait être le GP de Turquie. Elle prouve aussi à suffisance que la tactique de Ferrari était bien celle décrite et que Räikkönen poleman virtuel était dès sa montée en piste prêt à provoquer les « McLaren boy’s » . C’était peut-être tentant, mais ni Alonso, ni Hamilton ne sont tombés dans le piège de cette « provoc ». Ce dernier a cependant dû attendre son heure suite à une escapade sur un vibreur. Contrarié, mais pas frustré, il a remis les compteurs à zéro.

Les écarts concédés ce matin laissait de la marge à tout le monde sauf à Räikkönen qui avait déjà tutoyé les limites de la trotteuse. En effet, il serait vu la température de cette après-midi difficile d’aller chercher ce chrono. Les premiers réglages étant acquis, c’est Giancarlo Fisichella qui se met rapidement aux devants de la scène en passant d’emblée sous les 1,30 ! Trulli, parti en même temps que le pilote Renault, est proche et confirme les progrès des Toyota. On est loin du début de saison chez le constructeur japonais et il était grandement temps de pouvoir justifier l’un des plus gros budgets, si pas le plus gros budget du plateau 2007. Si le fait d’avoir été devancé par l’écurie cliente a quelque peu mis à mal l’entente au sein de Toyota, l’efficacité est maintenant retrouvée. Chose que connaît de moins en moins l’écurie Toro Rosso puisque Vettel se traîne sur la piste suite à une boîte de vitesse récalcitrante, élément technique qui avait déjà posé de vives inquiétudes en début de saison elle aussi.

Lewis Hamilton n’ayant que peu tourné en première séance, s’est mis aussi en quête d’un chrono digne de sa monture et de son coup de volant. Il y réussit tout en livrant un duel psychologique d’avec Fernando Alonso. Très proche l’un de l’autre, c’est la nouvelle « coqueluche » qui se montre le plus rapide en 1:28.4.

Après avoir observé ce petit jeu depuis leur stand, les pilotes Ferrari se sont engagés dans la bataille. Et comme le matin, Räikkönen se montre le plus prompt à défaut d’être le plus svelte car, si il approche le temps de Hamilton, il ne peut l’améliorer. Pas de sa faute, mais plutôt à une piste que rendait moins de grip. On aurait pu croire aux chances du Finlandais car les premiers chronos qu’il venait de réaliser l’ont été fait en pneus durs. A contrario de ses adversaires. Repassant par les stands, la Ferrari #6 repartait chaussées de pneus tendres, mais rien y fit.

La séance a été agitée et c’est ainsi que l’on relève un incident qui aurait pu avoir des conséquences très graves puisque Fisichella, au passage d’une taque d’égoût, arrivait à expulser celle-ci de son logement ! Imaginez un instant si un autre concurrent l’avait percutée (cela été arrivé en gr. C) ! La Direction de course a réagi promptement en présentant le drapeau rouge. La réparation durera près de 40 minutes avant de pouvoir à nouveau lâcher la meute. Ce laps de temps a été mis à profit chez Toro Rosso puisque Sebastian Vettel est remonté en piste.

F1 Turquie Practice Toyota Schumacher 470.jpg

Chez Ferrari, on joue la carte de Räikkönen puisqu’on modifie quelque peu l’aérodynamique de la F2007. Il s’élance avec le secret espoir de faire coup double, mais décidément ce n’est pas son moment puisque la sortie de piste de Davidson qui envoye sa Super Aguri-Honda dans les pneus impose le drapeau jaune au même moment. On est à deux minutes du terme de cette séance disputée en deux temps et on en restera là pour aujourd’hui.

Hamilton remporte symboliquement celle-ci devant un Räikkönen quelque peu déçu et les deux Toyota de Schumacher et Trulli. Massa 5e, et Alonso 6e semblent attendre demain pour monter au créneau. et si il est certain que la pole se disputera entre les Ferrari et McLaren, les outsiders tels BMW, Toyota, Williams-Toyota et Renault sont prêts à profiter du moindre faux-pas de ceux-ci.

Classement essais libres 2

1 Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes – 2) 1:28.469
2 Kimi Räikkönen (Ferrari – 6) + 0.293
3 Ralf Schumacher (Toyota – 11) + 0.304
4 Jarno Trulli (Toyota – 12) + 0.405
5 Felipe Massa (Ferrari – 5) + 0.415
6 Fernando Alonso (McLaren-Mercedes – 1) + 0.478
7 Nico Rosberg (Williams-Toyota – 16) + 0.526
8 Heikki Kovalainen (Renault – 4) + 0.556
9 Alexander Wurtz (Williams-Toyota – 17) + 0.624
10 Robert Kubica (BMW – 10) + 0.899
11 David Coulthard (Red Bull-Renault – 14) + 0.966
12 Giancarlo Fisichella (Renault – 3) + 0.987
13 Nick Heidfeld (BMW – 9) + 1.323
14 Jenson Button (Honda – 7) + 1.476
15 Rubens Barrichello (Honda – 8.) + 1.586
16 Takuma Sato (Super Aguri-Honda – 22) + 1.635
17 Mark Webber (Red Bull-Renault – 15) + 1.846
18 Anthony Davidson (Super Aguri-Honda – 23) + 2.061
19 Vitantonio Liuzzi (Toro Rosso-Ferrari – 18) + 2.233
20 Sebastian Vettel (Toro Rosso-Ferrari – 19) + 2.332
21 Adrian Suttil (Spyker-Ferrari – 20) + 2.684
22 Sakon Yamamoto (Spyker-Ferrari – 21) + 2.706

Source & Photos : FIA F1 / Toyota F1 Team

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "F1 – GP de Turquie (Istanbul) : Hamilton pointe à l’heure"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Vince
Invité

TOYOTA POWAAA 😀

wpDiscuz