Accueil Constructeurs Pyeonghwa: des voitures pour Ubu

Pyeonghwa: des voitures pour Ubu

291
8
PARTAGER

PMC_logo.jpg

Dans la série « les autos du monde », je vais vous parler aujourd’hui de Pyeonghwa, une marque Nord-Coréenne. Oui, j’ai bien dit Nord-Coréenne!

pub_1.jpgPyeonghwa Motors Corporation (PMC) est née d’une joint-venture entre la secte Moon et une entreprise d’état, Ryonbong (compagnie aérienne et activités portuaires.) Un rapprochement entre Sun Myung Moon et Kim Jong-Il peut sembler étonnant, mais sans rentrer dans les détails (ce n’est pas Le Blog Politique ou Le Blog Secte), ils ont pour point commun d’être originaires de Corée du Nord (même si Kim Jong-Il est né en Sibérie) et d’avoir une case en moins.
Le gourou, déjà fabriquant d’armes (alors que sa secte est censée promouvoir la paix), cherchait de nouveaux débouchés commerciaux. Tandis que pour le dictateur, une fabrique d’automobile, cela permet d’alimenter ses comptes (et accessoirement de motoriser les Nord-Coréens.)

Usine.jpg

La société est baptisée « Pyeonghwa » (« paix » en Coréen.)  Une usine fut inaugurée en avril 2002. Les seules photos disponibles montrent un dessin d’architecte (ci-contre) ou le site en construction. On peut soupçonner que comme d’habitude, il n’a été achevé qu’à 50 ou 75%.
Pour les véhicules, Moon rachète de l’outillage à Fiat en 1998, afin de produire des Palio 4 portes et des Doblo (en CKD?) La Palio est ainsi rebaptisée « Hwiparam » et la Doblo, « Ppeokkugi ».
Palio.jpg
Doblo.jpg

Pub_2.jpgPyeonghwa n’a pas produit beaucoup de Fiat, malgré une campagne de pub très… Nord-Coréenne. On peut attribuer cela à l’inexpérience des deux partenaires, à l’habitude de Kim Jong-Il de piocher dans les caisses ou tout simplement au fait que pour la plupart des Nord-Coréens, trouver de quoi remplir son assiette est un sacerdoce quotidien, quant à s’offrir une voiture… (D’ailleurs, là, ils n’ont pas l’air très motivés par la pub Palio.)

Du coup, le constructeur a cherché un nouveau partenaire afin de compléter sa gamme. Ce sera le Chinois Dandong Shuguang et ses SUV expédiés en kit. Il y a désormais trois modèles supplémentaires: le Premio, le Pronto et le pick-up Cuckoo 3 (de haut en bas.)
Premio.jpg
Pronto.jpg
Cuckoo_3.jpg

En 2006, un autre accord fut signé avec Brilliance concernant des minibus Haise.

Site internet officiel:
Pyeonghwamotors.com (alors que les Nord-Coréens n’ont pas Internet)

Pyongyang.jpgPour en savoir plus sur la Corée du Nord, lisez la très bonne B.D. de Guy Delisle, Pyongyang. Il s’agit d’une espèce de journal intime sur le passage dans le pays du dessinateur, chargé de superviser une équipe pour réaliser un dessin animé (on découvre ainsi au passage que les dessins animés « français » sont dessinés là.)
A acheter ici.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Pyeonghwa: des voitures pour Ubu"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ben
Invité

Le pronto, encore un clone rhabillé de Frontiera !

6V3L
Invité

Merci Grand Leader de nous montrer la voie de la sagesse et du bonheur automobile

Alfred - CoolBranding Marketing Consulting
Invité

Euh… Les Nord Coréens copient les voitures chinoises ???

erik van ingen schenau
Invité

A very accurate article, congratulations! Note that I have written a book about the North Korean automobile industry, named: « Automobiles named in North Korea ». You can find it here: http://www.chinesecars.net/index.php?page=4
Many greetings!
Erik van Ingen Schenau

Nico
Invité

Chez nous, en Wallons on a parfois tendance à traduire PMC par « pia dmes couilles », je vous passe la traduction…
Par sûr que ça fera des émules 😉

wpDiscuz