Accueil Actualités Entreprise Démission du président de la fédération automobile allemande, du fait des constructeurs...

Démission du président de la fédération automobile allemande, du fait des constructeurs ?

103
26
PARTAGER

Audi20a8_42_tdi_11 Le président de la Fédération automobile allemande (VDA), Bernd Gottschalk, a démissionné du poste qu’il occupait depuis 25 ans, a annoncé l’organisation samedi, sans donner dans l’immédiat plus de précisions.

Cependant, selon les bruits qui courent, voire qui vrombissent, les constructeurs automobiles allemands pourraient être en grande partie responsables de son départ … La pollution et la protection de l’environnement pourraient être au coeur du problème.

Selon l’hebdomadaire allemand “Der Spiegel” à paraître dimanche, M. Gottschalk, 63 ans, était très critiqué par les constructeurs automobiles allemands qui attendaient de lui une réaction plus vigoureuse face aux accusations de pollution auxquelles le secteur automobile allemand doit afoire face actuelement. Le magazine rapporte même que les constructeurs allemands ont forcé la VDA à retirer une campagne publicitaire annonçant que le secteur investirait 10 milliards d’euros dans la protection de l’environnement.

Cette campagne aurait donné l’impression que les industriels ne se sont jamais préoccupés de ce sujet, a fait valoir auprès du magazine un patron de l’industrie automobile.

Depuis le 1er mars, plusieurs villes d’outre-Rhin sont en guerre contre les automobilistes circulant dans des véhicules polluants. Les élus de Berlin, Munich, Stuttgart ou Dortmund ont en effet décidé d’imposer l’achat d’une vignette à tout propriétaire d’automobile circulant en centre-ville.

Cette stratégie environnementale ne sera mise en place que progressivement. Mais le Land du Bade-Wurtemberg a déjà fait savoir que la mesure sera étendue à l’ensemble de la région. Des villes comme Francfort, Cologne, Dresde et Leipzig ont décidé de ne démarrer cette campagne anti-pollution automobile qu’en 2008.

Selon la couleur de sa « plakette » (vignette), certains quartiers de la ville concernée pourront être interdits à l’automobiliste. Les contrevenants devront payer sur place 40 euros d’amende pour non-respect d’une réglementation qui va s’appliquer aussi, bien sûr, aux taxis.

Selon un récent rapport, la pollution serait à l’origine de la mort d’au moins 70.000 personnes par an.« Sans oublier les maladies chroniques de très nombreux enfants », précise l’expert des transports à l’association environnementale Bund.

Les principaux constructeurs automobiles d’outre-Rhin ne voient pas cette nouvelle prise de conscience d’un très bon oeil. D’autant que leurs modèles haut de gamme sont déjà dans le collimateur de la Commission européenne pour une émission de CO2 souvent bien supérieure à 120 g/km. Le président d’Audi AG, Rupert Adler, estime que l’industrie automobile allemande risque d’être sérieusement menacée si Bruxelles maintient ses exigences environnementales.

A noter cependant que Volkswagen commercialisera sous peu une Passat de 330 chevaux, tandis que les nouvelles X5 et Série 5 de BMW reçoivent un moteur de 4,8 litres développant 360 chevaux. Quant à l’ensemble de la gamme Classe C de Mercedes, elle voit la capacité de ses moteurs augmenter de 11 %.

« Nous fabriquons des voitures pour nos clients, pas pour la Commission européenne. Et nos clients veulent davantage de performances », affirme pour sa part, Wolfgang Steiger, responsable de la recherche et développement chez Volkswagen.

Sources : AFP, Les Echos, Le Monde

A lire également :

. L’étiquetage des véhicules arrive en Allemagne !

. Ségolène Royal et Merkel en harmonie sur les énergies renouvelables

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Démission du président de la fédération automobile allemande, du fait des constructeurs ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
sull
Invité

allez on ouvre le debat…

« meuh ça sert à rien 330ch pour rouler à 130 ! »

« et la passion tu connais espèce de £&*%§$ !!! »

« bande de terroristes !!! »

et gna-gna-gna…

X
Invité

Malin la remarque des augmentations de puissance mais il faudrait aussi souligner le fait que des moteurs moins polluants arrivent sur le marché chez ces constructeurs là ! Mercedes BMW et VW sortent le Bluetec ou autre bluemotion qui polluent de moins en moins. Facile de critiquer mais donnez tous les éléments svp.

Et oui les constructeurs fabriquent des voitures pour les clients. Aller à l’encontre de la demande ne serait pas logique. C’est aussi aux clients à changer leur comportement en demandant de plus en plus de moteur peu polluants.

Elisabeth
Invité

« Cest aussi aux clients à changer leur comportement en demandant de plus en plus de moteur peu polluants.  » , c’est aussi le message que je voulais passer
Nous sommes tous les deux visiblement d' »accord , donc, sur le fait que la critique est aisée … mais que l’art est difficile … 😉

X
Invité

On se comprend 🙂

Donadelco
Invité

D’accord avec vous,mais je ne suis pas sûre que ce soit le CO2 qui pollue le plus.Et le parti pris des
constructeurs allemands pour le diesel me parait plus
aller dans le sens des économies d’énergie,voire de
l’argument économie tout court,que dans celui de
l’écologie.

wpDiscuz