Accueil ALMS ALMS : La 2e manche en ville vue par Olivier Beretta

ALMS : La 2e manche en ville vue par Olivier Beretta

62
1
PARTAGER

beretta.jpg
Après Sebring il y a une semaine, l’American Le Mans Series posera ses valises du coté de St Petersburg ce week-end. Un tracé en ville, qui recevra l’ALMS pour la première fois. Le circuit, assez court (1,8 mile) comporte 14 virages. La course ALMS (qui aura lieu samedi) sert de support à la manche IndyCar (qui aura lieu dimanche). Un gros week-end de sport automobile donc à St Petersburg.

On surveillera, comme à Sebring, la bataille en P2 ou Acura aura à coeur de confirmer son excellente entrée en matière (l’événement est sponsorisé par Acura). Porsche tentera de se refaire, comme en GT2 ou c’est la Ferrari de Melo qui s’est imposée (de peu je vous l’accorde). En P1 et GT1, moins de challenge… mais sur un circuit en ville, ou la faute est éliminatoire, les P2 peuvent aller chatouiller les P1, et les Corvette batailleront sans doutes très dur entre elles, comme nous l’explique Olivier Beretta, Monégasque, et donc familier des circuits en ville :

NU4M5166.jpg

« Il y a toujours une atmosphère particulière quand vous courrez en ville car vous êtres très proche des fans. J’ai grandi dans une ville au grand prix prestigieux et j’ai pu conduire dans pas mal de circuits en ville. De Pau en passant par trois-Rivières au Québec ou encore Houston au Texas. C’est toujours excitant de découvrir un nouveau circuit, je suis impatient de conduire à St Petersburg ».

Olivier est, comme tous les pilotes, conscient des « particularités » d’un tel circuit :

« Il n’y a pas le droit à l’erreur. Si vous freinez un peu trop tard ou que vous bloquez les roues, vous pouvez vous prendre le mur. Je ne pense que ce soit plus dur que d’autres circuits, mais il faut être concentré ». D’autant plus concentré qu’à la différence du grand prix F1 de Monaco, il y aura quatre catégories différentes à s’affronter à St Petersburg (P1, P2, GT1, GT2)

« Il faut regarder devant et être prudent pour dépasser tout en ayant un oeil à l’arrière. Mais Ray (Ray Gongla, crew chief) fait un travail fantastique. Il sait quand me parler à la radio, c’est comme si il était assis à coté de moi dans la voiture… »
Pour les statistiques, sachez que le circuit de St Petersburg est le sixième circuit en ville à accueillir un événement ALMS, le 24e depuis la création de la série en 1999.

Source : ALMS et GM Crédit photo : Richard Prince / Gm Racing

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "ALMS : La 2e manche en ville vue par Olivier Beretta"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
mapaulo
Invité

@
MONZA 14&15 AVRIL prochains
première course LMS …….

wpDiscuz