Accueil Citroën Essai Citroën C4 Picasso 5 places : qu’il est bô !

Essai Citroën C4 Picasso 5 places : qu’il est bô !

195
15
PARTAGER

PICASSO_OPEN.jpgIl y a quelques jours, Olivier Duquesne vous narrait ses aventures en C4 Picasso 7 places. Citroën vient de présenter la version cinq places de ce monospace et bien sûr, il ne faut pas sattendre à une révolution mécanique, puisque 85% des organes sont communs aux deux modèles.

La différence est ailleurs, et pas seulement dans les 12cms perdus dun modèle à lautre. La différence de style est flagrante. Autant le « grand » C4 manquait dhomogénéité entre un profil arrière de camionnette et un avant de berline (un traitement qui peux rappeler les breaks dantan), autant son petit frère est cohérent dun pare choc à lautre. Au final, léquipe du design des chevrons a réussit là lun des plus jolis coups. Après avoir réinventé la berline avec la C6, les voilà en train de revisiter le monospace de fort belle manière.
PICASSO_INT.jpg

A lintérieur de lengin, rien de neuf. Et cest heureux. Le petit Picasso conserve les avantages du grand avec une surface vitrée démentielle qui atteint 6.2m2. Un tour de force (dû notamment à un pare-brise gigantesque) qui rend dautant plus mesquin le modèle dentrée de gamme qui, pour 19 900 Euros, ne propose pas de climatisation, même en option. Autant dire que les malheureux qui soffriront ce C4 au rabais seront liquéfiés au premier rayon de soleil. Les autres, qui consentirons à débourser quelques milliers dEuros supplémentaires (la finition Exclusive, entraînée par le 2.0l HDI 138 CV coûte près de 30 000 Euros) profiterons de tout le confort et de plus encore : une boite robotisée et une tenue de cap doublée d un confort proche de la perfection, eu égard au centre de gravité plutôt élevé comme sur tout monospace qui se respecte. On peut, aux alentours de 25 000 Euros, se rabattre sur la version HDI 110 CV qui, étonnamment, enlève brillamment les 1564 kgs de lengin. Evidemment, ce moteur nest pas le roi du burn au feu rouge, mais il remplira efficacement son office au quotidien. Evidemment, les grincheux rétorqueront que pour ce prix, et surtout pour les 30 000 Euros exigés pour la version Exécutive en 138 CV, dautres marques, VW et Toyota en loccurrence, proposent des monocorps de même gabarit avec quarante chevaux supplémentaires. Mais entre le dessin dun Touran et celui de ce nouveau Picasso, il y a le même fossé esthétique quentre le cubisme et les peintures rupestres

PICASSO_EXT.jpg

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Essai Citroën C4 Picasso 5 places : qu’il est bô !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gabriel
Invité

je trrouve qu’avec la xsara picaso, ils avaient deja reinvente le design des monospaces compacts

Alfred - CoolBranding Marketing Consulting
Invité

Tout cela sent l’excellente politique produit !!!

Une nouvelle voiture dont la nouveauté est évidente, avec des bénéfices usagers limpidement exposés. Le concept de la Xanae/Picasso `décliné en deuxième génération… des prix qui semblent relativement raisonnables (l’entrée de gamme est un produit d’appel)

Tout cela devrait se vendre !!!

Quant à la C6, une fois posé son image de voiture statutaire, elle devrait passer à la phase suivante de son cycle de vie avec ces motorisations plus modestes (avec turbo basse pression pour le couple) et le plein d’équipements.

Tamborine
Invité

et c’est tout?
Appeler cet article un « essai » c’est tout de même un peu usurpé. J’aurais bien voulu plus de détails sur l’utilisation de cette boite robotisée justement, et les différences de comportement routier et de plaisir de conduite entre la version 110 et la 138

winky
Invité

Quel dommage depuis le joli coup de design de la C4, ils ont raté la suite avec la C6 qui ne ressemble à rien et maintenant ça…
suis super déçu par citroën là..

wpDiscuz