Accueil 4x4 Infiniti QX56, discrète mise à jour

Infiniti QX56, discrète mise à jour

151
7
PARTAGER

2008_qx56_01-250.jpgA l’heure du recul du marché des gros 4×4, de la catégorie full-size, en particulier pour Nissan et Infiniti, la division de luxe du constructeur nippon n’a pas cherché à mettre en valeur la version restylée de son QX56 lors du salon de Détroit. Pas de conférence de presse pour la marque et un véhicule discrètement placé dans un coin du stand, loin de la G35 vedette du moment… 

La vue extérieure du véhicule apparaît quasiment inchangée. Seule une nouvelle calandre à peine retouchée, de nouvelles barres de toit, de nouvelles jantes (toujours en 20″) et un nouveau dessin interne des optiques sont à signaler.

C’est en fait surtout à l’intérieur que le QX56 évolue, à la fois pour procurer plus de fonctionnalités, mais aussi se démarquer du Nissan Armada. La planche de bord évolue fortement et arbore des matériaux plus flatteurs que par le passé et plus en accord avec l’image plus haut de gamme du modèle, qui partageait auparavant sa planche avec le pick-up Titan. Nouvelle instrumentation, commandes au volant éclairées, volant chauffant, nouvelle navigation avec disque dur, système audio Burr-Brown avec disque dur MusicBox de 9.5 Go et lecteur de cartes CompactFlash, badge d’accès et démarrage mains libres sont autant de nouvelles prestations offertes.

La nouvelle navigation, issue de celle de la G35 propose l’option d’information trafic par satellite, via l’abonnement au réseau XM. L’écran LCD des places arrière passe de 7 à 8 pouces, et le système audio fonctionne en mode double source, avec commandes aux places arrière. Pour la modularité, pas de gros changement, mais la banquette de troisième rang est désormais repliable électriquement, toujours avec un fractionnement 60/40.

Coté mécanique, pas d’investissement réalisé sur le V8 5.6 de 320 ch, toujours associé à une boîte automatique à 5 rapports, et au choix roues arrière motrices ou quatre roues motrices. Pas trace d’un fonctionnement à l’E85 pourtant très en vogue en ce salon de Détroit…

Au final, le QX56 reste un gros 4×4 bien loin des véhicules crossover qui s’octroient aujourd’hui un part de marché de plus en plus importante, avec de bonnes raisons… Ce n’est clairement pas sur ce modèle que compte Nissan pour rebondir sur le marché américain.

2008_qx56_01.jpg

2008_qx56_02.jpg

2008_qx56_03.jpg

2008_qx56_04.jpg

2008_qx56_05.jpg

 

 

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Infiniti QX56, discrète mise à jour"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nullos
Invité

J’aime beaucoup les Infinitis, mais le QX est vraiment trop laid et aussi surtout trop près de la Nissan…

superstar
Invité

Je me demande qui est le designer de ce tank, euh pardon, SUV.

Peut-être qu’il a été transféré chez Audi par la suite?

sullpowaaa
Invité

bravo superstar pour ce commentaire plein de bon sens…

t’as paumé tes lunettes au moins ?!? …

superstar
Invité

Merci beaucoup sull.

Désolé, je n’ai pas paumé mes lunettes. Je faisais juste référence a une autre saloperie qui pollue les routes (pollution visuelle bien sur).

Fastbear
Invité

C’est vrai que le look, pour une auto sois disant de luxe, fait carrément utilitaire.
Au premier coup d’oeil la planche de bord est pas mal mais au second coup d’oeil ça choque un peu. La couleur du volant par rapport au haut de la planche, l’aérateur a droite entouré de (faux?) bois alors que celui de gauche est entouré (façon?) d’aluminium, l’horloge situé un peu bizarrement… Pas très classieux que tout ça.

wpDiscuz