Accueil Cabriolet Essai : 6 Porsche à la volée (1re partie)

Essai : 6 Porsche à la volée (1re partie)

106
3
PARTAGER

BLD_0576.jpgMesdames, mesdemoiselles, messieurs. Porsche Belgique vous propose non pas une, non pas 2, ni 3, ni 4, ni 5, mais 6 Porsche en dégustation. Bienheureuse la presse qui fut invitée à tester, dans lheure, et sur 100 km, 2 Boxster et 4 Cayman. Avec ou sans les S. En suivant de très près un pilote local qui nous avait préparé un road-book de toute beauté. On dit merci, dabord

Abbaye de Stavelot, 9 h 30. Léquipe de Porsche Import et Marc Duez, pilote belge, nous attendent pour un road show déjà alléchant. Dautant que la météo est avec nous. Au programme : une Boxster S avec Tiptronic, une Boxster 211 chevaux* avec Tiptronic, une Cayman S, une Cayman 211 chevaux* Tiptronic, une Cayman 211 chevaux* et une Cayman « sans le S ». Lidée du jour : suivre Marc Duez à travers les routes autour de Stavelot, Francorchamps et la région germanophone de Belgique, Butgenbach en particulier. Avec arrêt pipi au point culminant du pays, le Signal de Botrange (694 m daltitude).  [* Version spécifique au marché belge, pour raison fiscale.]

BLD_0792.jpg

Avant de partir, on visite le musée du Circuit de Spa-Francorchamps installé dans les murs de lancienne abbaye stavelotaine. On y retrouve danciennes gloires des circuits à deux ou quatre roues. Dont des F1 et des protos. On peut aussi séchauffer avec des consoles de jeu à disposition. Le tout dans un fond musical répétitif et lancinant. « Y font comment ceux qui bossent ici pour supporter cette musique toute la journée ? ». Pas le temps de débattre sur ce point, les six voitures nous attendent sur la cour, encadrées par deux 356 Speedster. Deux ancêtres juste là pour les photos. Dommage, je les aurai bien essayées aussi. En fait, le but de cette journée est de découvrir les Boxster avec leurs nouveaux moteurs (les mêmes que la Cayman) et la nouvelle Cayman sans S.

BLD_0707.jpg

BLD_0734.jpgBlablabla, et lessai alors ? Voilà, voilà, on y arrive. Le festival commence avec la Boxster S de 295 ch. On décapote, vu le ciel bleu, et on y va. Ya pas à dire. Une Porsche, même Boxster, cela reste une Porsche. Je me porte dailleurs volontaire pour couper toutes les mauvaises langues qui pensent le contraire. Certes, on na pas à faire à une 911, mais la Boxster a des gènes propres à ce constructeur. Dautant plus que jai essayé tout récemment un autre roadster, très amusant également, mais cest pas pareil. La boîte Tiptronic S a ses détracteurs aussi. Dans ce cas présent, elle ne pénalise pas trop les performances. Quoique, on perd quand même 2 s pour le 0 à 160 km/h (13,6 s au lieu de 11,8 s). Les boutons de changement de vitesse au volant pour sélectionner manuellement les cinq rapports, cest aussi une question de goût. Perso, je les trouve bien mais mon confrère qui partage la voiture nest pas de cet avis. Les goûts et les couleurs On samuse un peu avec les boutons et on passe en mode sportif pour retarder les interventions de lélectronique. Le rythme est donné par notre pilote. Pour linstant, cela suit sans peine. Intelligemment, on sest mis en queue de peloton. Les motards savent bien ce que cela signifie 😉 On sautorise des sorties de virage dynamiques, mais lAllemande ne part pas en dérive. Entrée sur autoroute et là, apparemment, la voiture de tête oublie les limitations de vitesse. Les autres utilisateurs de cette portion ont dû être surpris de voir débouler 6 Porsche à la queue leu leu ouvrant largement les gaz.

BLD_0770.jpg

Déjà il faut changer de monture. Je serai passager maintenant. Pfff, mon confrère cherche le barillet à droite du volant pour mettre la clé de contact. Fatigué il est sûrement. « Hum, cher confrère, cest à gauche dans une Porsche ». « Ouais tas raison, la honte ». Dès les premiers tours de roues de cette Boxster dégonflée à 211 ch avec Tiptronic, on est vite calmé. Je rends donc la langue à tous ceux à qui je lai coupée. M. Porsche, cest pas drôle de faire ça. Oui, mais en même temps vu ce que lÉtat belge pompe chaque année sur les 245 ch Néanmoins, on a encore un joli bruit et on peut aller très vite sur lautoroute. Mais on a plus de mal à suivre le reste de la meute (16,4 s pour le 0 à 160 km/h). Ici, on na plus la possibilité de passer en mode sport. On restera donc en mode talon aiguille (les mauvaises langues me comprendront). En attendant, les passagers, ils bavent quand même à notre passage. Nous, on est en Porsche cabriolet, et on ne se prive pas du plaisir. Alors, franchement, si cest pour garder son permis intact, on se contenterait bien de la « petite » Boxster Tiptronic. Qui nous propulse quand même de 0 à 100 en 7 s. Et qui nous autorise aussi à mettre le sésame rose en sursis avec une vitesse de pointe de 251 km/h. Pourtant, vivement le prochain switch et les premières Cayman.

BLD_0749.jpg

BLD_0742.jpg

À suivre

Sites constructeur : Belgique France

Photos : Porsche Belgique

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Essai : 6 Porsche à la volée (1re partie)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Barney Alvine
Membre

Rhaaaa le bonheur!

Og_Spok
Invité

Wouah merveilleux! Et dire qu’aujourd’hui il y a un boxster S dans ma rue. 😛

Nullos
Invité

Point culminant de la Belgique (694m) waouw! et dire que je vis à 919m 😛

wpDiscuz