Accueil Historique On ferme!

On ferme!

44
4
PARTAGER

Lr1 Quelques mannequins poussiéreux font échos aux pneus dégonflés, aux fiches informatives fanées et aux spots hors dusage. Le musée de la locomotion de La Réole, à 70 kilomètres de Bordeaux, ferme à la fin du moiset cela se voit. Le riche patrimoine accumulé se prépare à une extraordinaire vente, qui verra disperser, le 1er octobre prochain, les plus de 100 véhicules de cette collection privée.

Le sort funeste du musée sud-girondin est celui de ces grandes bâtisses martiales qui referment ces autos plus jamais mobiles. Cest vrai que lon préférerait cette AC cobra au bord de la piste, la Citroën Kégresse dans le sable, cette MG TD sur une route darrière pays et la horde daméricaines vers des horizons moins limités. Et cest peut-être une bonne chose dimaginer ces véhicules revenir sur ce quils nauraient jamais du quitter, la route.

La collection  sera vendue par la célèbre étude de messieurs Briest, Le Fur, Poulain et Tajan, Artcurial.  De part la présence de plus de 50 voitures davant-guerre, cette vente est exceptionnelle et lon y attend des collectionneurs du monde entier.
En attendant vous avez jusquau 31 Août pour découvrir ce musée à lancienne.

http://www.les-musees.com
http://www.artcurial.com

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "On ferme!"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Elisabeth
Invité

Vite , vite on y va , l’appareil photo en bandoulière !!!

Fabio
Invité

Tout ce que j’espère c’est qu’une bonne partie de ce « patrimoine » restera en France, que ce soit chez des particuliers ou d’autres musées.

Joest
Invité

C’est malheureux. Personnelement, j’ai visité pas mal de ces petits musées automobile perdus en pleine campagne.
Leur problème c’est justement qu’ils sont souvent perdus en pleine campagne, que les gens à l’accueil ne sont pas toujours accueillant et que la présentation (une ancienne ferme retapissée avec de la moquette rouge et deux, trois plaques émaillées aux murs) est souvent quelconque.

Remarquez, à Paris, le Centre Internationale de l’Automobile et La Colline de l’Automobile de La Défense ont tous les deux disparus, malgré des décors somptueux.

Les français n’aimeraient pas les musées auto?

Anonyme
Invité

Une conséquence fâcheuse de plus de la propagande qui sévit tous azimuts en France depuis des années : « l’automobile, c’est mal !! » ???

wpDiscuz