Accueil Aston Martin Proximus 24H of Spa (FIA GT) : Plus de dix prétendants à...

Proximus 24H of Spa (FIA GT) : Plus de dix prétendants à la victoire finale !

26
1
PARTAGER

Proximus24hspa_prw_01Les 58e Proximus 24 Hours of Spa sannoncent comme un très grand cru car à la lecture de liste des engagés, il est bien difficile aujourdhui de sortir le nom dun favori ! Lengouement est tel, le niveau de préparation et de performance est si élevé, et la quantité alliant à la qualité quil nous faudra attendre les premières heures de course pour en découvrir le vainqueur logique. – En collaboration avec Patrick Hayot

Proximus24hspa_prw_09Historiquement, la course accueille tous les protagonistes du Championnat FIA GT depuis 2001. La majorité évolue dans le Groupe 1, groupe subdivisé en GT1 et GT2. De plus, un règlement particulier autorise aussi linscription de voitures issues dautres séries. Cest ainsi que lon retrouve dans les Groupes 2 et 3, les GT National, les coupes monomarques et les GT3. Cette année, si dans chacune de ces catégories, les Proximus 24 Hours of Spa font le plein deffectifs, on reste quand même un peu sur sa faim ! En effet, lors du test-day, on pouvait voir diverses voitures inscrites en GT3 et aujourdhui absentes. Cest le cas entre autre pour des Aston Martin, mais aussi les Porsche de Larbre Compétition, des Lamborghini Gallardo du Reiter Engineering, des très performantes Ascari KZ1R du team Dumax ou autre Masérati Grandsport Light de AF Corse. Notons que ces derniers sont cependant présents avec les Ferrari F430 !

Proximus24hspa_prw_02Tout naturellement, cest en GT1 que lon pointe les favoris pour la victoire finale. Le team Maserati Vitaphone remet son titre en jeu en alignant deux MC12. Cette année, elles se sont imposées à Silverstone et Oschersleben. Précisons quand même que lors de cette manche allemande, lItalienne a reçu quelques améliorations en vue de réduire lécart par rapport à une certaine Saleen ! Les équipages habituels se complètent de deux pilotes belges unanimement reconnus dans le milieu de lendurance puisque tous deux sont aussi danciens vainqueurs, à savoir : Eric van de Poele qui roulera aux côtés de Bartels-Bertolini, et Vincent Vosse associé à Biagi-Davies.

Proximus24hspa_prw_07Lopposition et la menace viendra des quatre Aston Martin DBR9 que se partagent trois écuries : BMS, Phoenix Racing et Race Alliance Motorsport. Au volant, on y retrouve aussi de grosses pointures comme Gollin, Babini, Pescatori, Wendlinger, Peter, Bouchut, Piccini, Deletraz Après leur humiliante défaite de 2005, il est sûr que la revanche est dans lair !

On ne peut toutefois pas réduire cette édition à ce seul duel. Il y aura de sérieux outsiders ! Cest le cas notamment de la très véloce Saleen Zakspeed. Victorieuse à Brno (CZ), deuxième à Silverstone et quatrième à Oschersleben, elle a son mot à dire. Son seul défaut : son endurance sur 24 heures. La Corvette C6R que le GLPK Racing confie à son trio fétiche Longin-Kumpen-Hezemans endosse facilement le rôle doutsider de luxe. Pour preuve, même les ingénieurs américains de Pratt & Miller seront présents ce week-end. De quoi aussi mettre du baume au cur de ce team car il a essuyé quelques plâtres depuis le début de saison. Elle ne sera cependant pas seule puisque dautres Corvette seront au départ : une autre C6R sortie des ateliers de PSI et deux C5R de la précédente génération. Ce qui nest pas forcément un handicap puisque lon sait que ce modèle a encore de beaux restes, comme en témoigne lexceptionnelle 7e place de Luc Alphand aux dernières 24 Heures du Mans ou les temps réalisés lors du test-day ainsi que la 4e place lan dernier avait dêtre rétrogradé sur tapis vert après la course !

Au sein du Groupe 1, il y a les GT1, mais aussi les GT2. Là aussi, il devrait y avoir du grand spectacle avec le face à face Ferrari-Porsche. Si léquilibre est proche à une unité près (8/7) les Porsche ont par contre perdu un peu de leur superbe si lon se réfère au temps réalisé. Si les nouvelles Ferrari 430 sont incontestablement plus rapides, les Porsche 997 ont toujours fait preuve de fiabilité. Ferrari compte trois écuries de pointe régulièrement engagées dans le championnat : JMB Racing, AF Corse et Scuderia Ecosse. Sajoutent le RSV Motorsport et le GPC Sport. Pour Porsche, Ebimotors tient la corde, mais il ne faut pas sous-estimer les structures de Felbermayr-Proton ou du Renauer Motorsport. Noublions pas non plus Lambert-Lefort qui, après avoir bouclé les 24 Heures du Mans avec la Porsche Ice Pol, entendent bien réussir la passe de deux à Spa ce 30 juillet en soffrant les services de Marc Duez (libre puisque la BMW Z4 a déclaré forfait) et de Marc Goossens ! Excusez du peu ! Et si la surprise au sein de ce groupe venait de la Spyker C8 Spyder GT2R ? La voiture batave est originale, mais elle est là.

Le Groupe 2 soffre une première mondiale qui va donner à cette catégorie une aura particulière : Porsche a inscrit en effet deux toutes nouvelles 997 RSR ! Pas homologuées en FIA GT, elles sont cependant admises en GT National et rouleront sous la bannière du Manthey Racing. Cette première mondiale est à juste titre encadrée par lusine qui y a placé une formidable brochette de pilotes : Luhr, Maassen, Thiemann, Bernhard, Lieb et Lamy !
Toujours en GT National, outre une demi-douzaine dautres Porsche, mentionnons une Chrysler Viper et la seule voiture belge, la Gillet Vertigo.

Dans le Groupe 3, François Duval a choisi de découvrir les Proximus 24 Hours of Spa dans la catégorie dédiée à des autos assez proches de la série. Après la VW Fun Cup et la Spyder, le pilote Skoda en WRC, attaquera le raidillon au volant dune Porsche 996 Supercup. Mais, cette année, les Porsche Cup ne vont plus se battre entre elles. Elles auront fort à faire pour contrer plusieurs Dodge très convaincantes dans le Championnat dEurope FIA GT3 et une Aston Martin issue du même championnat.

En lever de rideau, vous pourrez assister aux courses du Championnat dEurope FIA GT3 en sera justement lun des temps forts ainsi que la World Series by Renault et ses puissantes monoplaces de 3.5 litres. Plus modeste, mais tout aussi spectaculaire, il y aura la Lloyds TSB Insurance British Formula 3 International Series et le Trofeo Audemars Piguet Maserati que ses gentlemen drivers animent toujours de façon très offensive, voire au-delà !

Proximus24hspa_prw_03Proximus24hspa_prw_04 Proximus24hspa_prw_05 Proximus24hspa_prw_06 Proximus24hspa_prw_08 Texte : Patrick Hayot

Photos RACB

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Proximus 24H of Spa (FIA GT) : Plus de dix prétendants à la victoire finale !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ggaazz
Invité

quand a lieu le test day pour le fia gt ,cette année.
Salutations

wpDiscuz