Accueil Général WRC: MITSU-PIRELLI: Le chassé-croisé ?

WRC: MITSU-PIRELLI: Le chassé-croisé ?

50
9
PARTAGER

20060524_conceptx05L’un, pneumaticien, s’interroge sérieusement sur les suites de son implication internationale en rallye. L’autre, constructeur, se tate sur l’opportunité d’un retour avec son EVO X.

Le futur plateau du WRC pourrait bien présenter un nouveau visage avec ce qui serait un chassé-croisé. Et pour ce qui est de PIRELLI, ce possible désengagement serait loin d’être synonyme de retraite…

Caps1_1Ainsi, le manufacturier italien se verrait bien répondre à l’appel d’offre de la FIA au sujet du fournisseur unique de la F1 à l’horizon 2008. Certes, BRIDGESTONE détiendra de facto ce monopole dès 2007, mais PIRELLI n’en a cure et pense se lancer et refaire le coup réussi en moto, catégorie SBK.

Voilà une nouvelle qui va un peu plus donner le spleen à SOLBERG qui dit à qui veut l’entendre qu’il n’acceptera pas de perdre de nouveau son temps l’an prochain. Comme un appel du pied à la concurrence.

Du côté de MITSU, la présence d’Isao TORII, responsable des activités sportives de la marque, a été remarquée en SARDAIGNE. Il suivait attentivement la voiture de VALIMÄKI qui a terminé cinquième. L’EVO X sera lancée aux Etats-Unis et, en 2008, les 25 000 exemplaires seront produits. De quoi penser à une homologation WRC, ce qu’a confirmé le ponte. Par ailleurs, il préfère le G.N au Super 2000. Reste à savoir si l’EVO X sera engagée officiellement, ou pas.

SOURCE: www.motorpasion.com 

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "WRC: MITSU-PIRELLI: Le chassé-croisé ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Laurent
Invité

C’est vrai qu’en Rallye, Pirelli se fait dominer par BF Goodrich, un constructeur au nom quasi inconnu du grand public qui ignore souvent que Michelin se cache derrière.
Alors forcément pour l’image c’est pas glorieux, il est légitime que la question se pose.
Mais Pirelli sans la compétition j’ai du mal à le concevoir.

Pirelli en F1 ? Risqué de venir affronter Bridgestone tout de même. Qui possède la connaissance technique ET politique…..

Anonyme
Invité

Ils ne viendront affronter Bridgestone que sur un plan économique : N’oubliez pas que l’appel d’offre est destiné à un manufacturier qui jouira d’une situation de fournisseur unique, ce dont Michelin ne voulait pas. En revanche, selon ce même Michelin, les conditions d’attribution de ce « marché » sont plutôt floues, personne ne sachant finalement ce qui a motivé la FIA à choisir Yokohama pour le WTCC.
De toutes façons on sera fixé assez tôt, puisque, si mes souvenirs sont bons, l’appel d’offre sera clos fin juin 2006…

Kid A
Invité

J’avais oublié de signer 🙂

Laurent
Invité

Bien sûr que l’affrontement ne se fera pas sur la piste.
C’est bien pour cela que j’ai parlé de la maîtrise politique de Bridgestone.
J’imagine mal les japonais ne pas emporter le morceau et ce serait certainement un nouveau revers pour Pirelli qui ne possède pas d’argument technique pour séduire.
Même sur route, le temps où le P Zéro était la référence absolue est révolue.

jimmy
Invité

Je ne sais pas si Pirelli (45 victoires en F-1) sera sur les rangs pour équiper les F-1 dès 2008. Par contre, GoodYear (368 victoires) en fera partie avec un dossier solide. On cite aussi Kumho et Yokohama. Aux dernières nouvelles, Michelin (97 victoires) fera aussi une offre en qualité de fournisseur unique en F-1 pour 2008.

On devrait en savoir plus d’ici au 30 juin avec notamment le nom de tous les constructeurs intéressés et le détail de la procédure. En effet, de nombreuses écuries sont opposées à la nomination de Bridgestone (97 victoires) comme manufacturier unique en 2008.

wpDiscuz