Accueil Sport auto SuperGT 2006 : le bal des débutantes

SuperGT 2006 : le bal des débutantes

45
0
PARTAGER

Lexus SC430 SuperGT 2006Ce qu’il y a de bien avec le SuperGT japonais, c’est que contrairement au DTM par exemple, les écuries participantes n’hésitent pas, avec plus ou moins de réussite d’ailleurs, à engager des voitures qu’on a pas l’occasion de voir souvent, ce qui garantit aux spectateurs une variété bienvenue. C’est ainsi que l’on a vu tourner au fil des saisons passées des autos de toute provenance, McLaren F1 GTR, Mercedes CLK DTM, BMW M3 GTR, Lamborghini Diablo, Chevrolet Corvette qui viennent se mesurer avec les gloires locales Nissan, Toyota et Honda et les habituées des compétitions GT Ferrari ou Porsche. Un régal pour l’amateur de belles autos.
2006 ne fera pas exception avec quatre nouvelles voitures déjà annoncées, alors que la saison 2005 vient à peine de se terminer.

En attendant le décollage de la Japan Le Mans Series, qui commence modestement en 2006 avec 3 courses, le puissant team Goh, vainqueur des 24 heures du Mans en 2004 avec une Audi R8, se rabat sur le SuperGT avec une Maserati MC12 en provenance du FIA GT, et les deux tiers de son équipage victorieux du Mans: Jan Magnussen et Seiji Ara. Vu le niveau du team Goh, on peut espérer que la Maserati fera mieux que les malheureuses Ferrari F550 et Lamborghini Murcielago qui ont traîné leur inadaptation au réglement local dans les fonds de grille en 2005. En haut de la grille, justement, il faudra compter avec la nouvelle arme de Toyota, la Lexus SC430 (ex Toyota Soarer) qui remplace les vieilles Supra. Il n’est pas encore clair si Toyota mettra en avant sa propre marque ou bien Lexus. On laissera les départements marketing des deux entités en décider. Mais dans tous les cas, cette bête de course qui n’a pas grand chose à voir avec le paisible cabriolet d’origine va donner du fil à retordre aux Nissan 350 Z dont le mulet 2006 brut de carbone a récompensé par son apparition les spectateurs courageux du Nismo Festival qui avaient bravé les intempéries jusqu’au bout. La voiture noire toute en ailerons et spoilers et phares allumés sous le déluge, l’effet était dantesque. On attend maintenant des nouvelles de Honda, qui n’a qu’une NSX déjà à la retraite à proposer. A moins d’une surprise…
Dans la petite catégorie GT300, on retrouvera notre voiture fétiche la Ford GT, engagée par le team TOM’S qui est traditionnellement plutôt dans le giron de Toyota. A ma connaissance c’est une première, que l’on suivra avec attention. Elle échangera la peinture des portières avec les habituelles Porsche, Ferrari et d’autres créations plus exotiques comme la nouvelle Mooncraft Shiden. Shiden, c’est le nom du successeur du Zero, un des chasseurs les plus redoutables que le Japon ait produit. Ca promet, et je vous tiendrai au courant du déroulement de la saison, où s’illustreront comme les années précédentes une brochette de bons pilotes français qui tiennent parfaitement leur rang.

Source : SuperGT.net et Autosport Web

Lire également:
Nismo Festival 2005
En allant chercher les croissants…
Un nouveau circuit pour la F1

Ford GT SuperGT 2006
Mooncraft Shiden
Nissan Z SuperGT 2006

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz