Accueil Essais Test TVR Sagaris: étreinte furtive

Test TVR Sagaris: étreinte furtive

88
4
PARTAGER

SagpanickbDès mes premiers tours de roues, Saggie se révèle docile. Comme sa soeur Tuscan, elle se laisse manipuler sans manifester une quelconque humeur. C’en est presque frustrant. Accueillante et docile n’étaient pas les deux adjectifs que j’aurais accolé d’emblée à cette délurée Sagaris. Et pourtant, malgré son aspect intimidant des plus barbares, un sourire niais barre mon visage. La balade sera courte mais suffisante pour s’apercevoir de la linéarité rassurante des montées en régimes sommitales, permettant aux plus audacieux un contrôle aisé du postérieur de la belle. Un sage fessier combiné à un train avant exauçant scrupuleusement chacun de vos voeux et l’homogénéité si difficile à obtenir dans ce genre d’auto devient une évidence. Et ce, même pour un conducteur lambda (ou Garcia si vous préférez). Il est d’ailleurs irritant de constater à quel point la dérive pondérale des productions actuelles est néfaste. Les 406 ch et les 42 m/kg de couple de Saggie s’expriment, eux, sans contraintes, imprimant dans les cerveaux un sentiment réel de légèreté. Tout comme les décélérations qui vous feront toucher du menton les capacités de ralentissement d’une auto de 1100 kg. Mollets flasques s’abstenir.

20050903tvr130b Tarifée à 80 690 euros, Saggie se pose en poil à gratter pour des concurrentes plus établies qui négocient leurs charmes souvent bien plus chers. Seule une Corvette Z06 et son V8 de 512 ch facturée 82 450 euros pourrait rivaliser… sur le papier. Parce que sur route, il n’y a aucune comparaison possible entre la vivacité de la TVR et la relative sportivité de l’américaine.  Pour preuve de son dynamisme, Sagaris réclame 3,8 secondes pour un 0 à 100 km/h contre 3,9 s pour la Corvette. Si ça ne vous convainc pas encore, la garantie 3 ans offerte finira peut être par faire pencher la balance et lorsque les homologations européennes seront dans la poche d’ici 1 an, nul doute que Saggie deviendra une alternative concrète et pertinente. Réflechissez y.

                                                    TVR France
                                       Romain Rousseaux (merci à lui)
                                     06 11 50 30 41 – 04 93 429 958
                                      tvrfrance@tvr-france.com

20050903tvr112b Lire aussi:
Test Sagaris: la danse de Saggie

Test Sagaris: Echangisme

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Test TVR Sagaris: étreinte furtive"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Laurent
Invité

Quelle est la raison de la furtivité de l’étreinte Monsieur Garcia ?

L’émotion qu’à fit naitre en vous cette divinité incarnée aurait elle fait bouillir de trop votre légendaire maîtrise et laisser jaillir inopinément un sentiment d’extase abrégeant la dite étreinte pour reprendre votre souffle ?

Il est vrai que les appas de la belle semblent à même de dynamiser les niveaux d’hormones les plus paresseux.

P.G
Invité
Plus qu’une précocité dans l’extraction de substance orgasmique personelle, c’est un timing un peu serré et le fait qu’une conduite à droite ne s’apprivoise pas en si peu de temps. R.Rousseaux malgré sa frilosité initiale à laisser une LHD de 80000 euros dans les mains d’un petit gars forcément inexpérimenté, a tout de même consenti dans sa grande bonté (c’est réellement sincère) à nous laisser faire qqs kilomètres avec. Elle venait de rentrer au garage et sa première Sagaris avait subi qqs désagréments lors d’essai presse précédent, il faut donc le remercier mille fois d’avoir céder. Et comme tu le… Lire la suite >>
Pascal MICHEL
Invité

Tiens tiens , cet essai s’est déroulé tout près de chez moi. J’ai reconnu le pic de tourettes sur la dernière photo.

P.G
Invité

Aaaah Gourdon et ses lacets aux rayons jubilatoires. Jolies routes que ce pic surplombe. Pour ma part je suis d’un pays plus à l’Est (du 06)où le calisson se plait à rimer avec couillon !
Bienvenu et peut être à bientôt sur les routes Grassoises

wpDiscuz