Accueil Ford Dis papa, comment on fait une Ford GT ?

Dis papa, comment on fait une Ford GT ?

55
7
PARTAGER

GtPour ceux qui ne le sauraient pas encore, il doit bien en avoir quelques un, la Ford GT est la descendante de la Ford GT 40 qui brilla notamment au Mans bien avant ma naissance (certains sen prennent un coup, je ne citerai personne) et se positionne comme lalternative américaine aux Ferrari, Lamborghini et autres Porsche avec ses 550 purs-sangs. Pierre-Laurent Ribault vous la brillamment présenté sous tous les angles, tandis que Christophe Schwartz a eu lhonneur de lessayer casquette et vidéos à lappui. La Ford GT naurait donc plus aucun secret pour vous ? Pas sûr ! Car au fait, comment on fait une Ford GT ? Un petit tour dans ses entrailles simpose donc pour comprendre les étapes industrielles qui donnent naissance à laméricaine.
Pour voir cette naissance en image, cliquez ici.
Tout commence dans lusine de Detroit par lassemblage du châssis en aluminium qui est soudé par des robots. Toutes les opérations suivantes seront réalisées à la main après envoi du châssis à lusine de Norwalk. Celui-ci  sy voit greffer des portières, des ailes avant, un toit et un capot arrière. Lensemble sera inspecté sous toutes les coutures et soudures pour détecter toutes imperfections malvenues. Vient ensuite, lheure de la peinture qui durera 3 jours du fait des multicouches et du processus complexe mis en uvre afin dobtenir une couleur éclatante qui perdurera dans le temps. Le résultat se doit dêtre impeccable et sera soigneusement vérifié et refait si nécessaire. Les bandes décoratives qui parcourent la voiture davant en arrière sont posées dès à présent et non à la fin contrairement à ce que lon pourrait supposer.

Une belle peinture cest bien, mais ce nest pas cela qui fera rouler
la belle. Il est donc temps de lui greffer ses entrailles mécaniques et
électroniques à travers 22 étapes dassemblage. Tout y passe : ceinture
de sécurité, freins, suspensions, tableau de bord, climatisation,
volant, roues Arrivé au bout de cette chaîne de production de Troy,
la Ford GT est proche du modèle final à quelques exceptions près, et
non des moindres : le capot, le moteur, les sièges et une bonne partie
des raffinements intérieurs. Elle part pour se faire dans lusine de
Wixon, à 25 minutes en camion de celle de Troy. Une fois arrivée à
bon port, elle y sera contrôlée, à nouveau désossée en partie et
recevra son moteur assemblé à la main dans lusine Romeo. Cette
opération à cur ouvert dure 30 minutes environ et est suivie par
linstallation des divers éléments qui font le confort intérieur.
A ce moment précis, la Ford GT est née mais il faut, comme pour un
bébé, lui tapoter les fesses pour la faire respirer un peu sur banc
dessai, tandis quune 1 voiture sur 9 produites quotidiennement sera
testée en dynamique.
Dure venue au monde qui se poursuit par un parcours du combattant
visant à tester le châssis et la bonne fixation des suspensions, un
petit contrôle de lalignement des roues, une vérification des
soubassements, la fixation du diffuseur arrière et une petite douche
pour tester létanchéité.
Une fois les yeux ouverts, le bébé reçoit sa décoration latérale et
est auscultée à la loupe par les médecins. Passé cette ultime étape, la GT rejoint ses semblables dans la pouponnière de lusine avant dêtre
expédié chez ses parents où elle y mènera une vie calme dans un garage
ou bien une vie endiablée sur circuit.

Lire également :

Essai Ford GT : en route


Essai Ford GT : premières impressions


Essai Ford GT 2005


Ford GT Heritage edition


Ford GT "Loder1899"


Les malheurs de Jeremy


Presque 40 ans déjà

 

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Dis papa, comment on fait une Ford GT ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
christophe Labedan
Invité

Au lit!!!! ou j’appelle l’infirmiere

Vincent Vaillant
Invité

faut bien que j’écrive un peu ce mois ci

=:op

Stingray
Invité

Prince Vaillant dans  » le motard qui chuchotait aux oreilles des belles infirmiéres « 
Aprés avoir failli d’un doigt…être le fameux motard dans  » Mad Max  » puis avoir jouer la doublure dans  » La Grande Evasion et Exterminator  » le retour, il fait une apparition prometteuse dans cette production…on parle déjà de Vaillant dans  » Fast and Furious IV  » au coté de Vince Diesel…Un poulain de Blogauto Production que rien n’arrête….

Vincent Vaillant
Invité

je suis pressenti aussi dans « Vaillant et les infirmières IV »
=;o)

damarco
Invité

Même cruellement handicapé de son outils de travail habituel et souffrant le martyr, il revient héroïquement à son poste de travail et, méprisant la douleur, il reprend sa noble tache.

Un modèle.

ça fait plaisir de te revoir à l’oeuvre =;D

wpDiscuz