17 réponses
  1. Nicolas
    Nicolas à |

    toujours intéressant ces expérimentations

    en particulier pour ajuster la taille de la batterie (et du prix!!) par rapport au besoin moyen des utilisateurs.

    voilà une belle concurrente de la Volt en tous cas!

    quelqu’un sait s’ils y a des expérimentations sur une Yaris Plug’in Hybrid?

    Répondre
  2. yan
    yan à |

    Je remarque que l’on compare un un véhicule diesel de même taille… cad pas forcément de même puissance/catégorie.

    Et Toyota qui s’auto-évalue… bon, on a vu plus objectif!

    J’aimerais aussi savoir ce qu’il en est de l’usure des batteries, avec un moteur thermique alors fatalement de plus en plus utilisé pour compenser cette perte de capacité… et devant alors trainer une masse de batteries et de double motorisation de + en + inutile à la propulsion mais qui continue à peser!?

    Répondre
  3. ArnoH
    ArnoH à |

    C’est un peu comme si tu te demandait : et le client qui roule avec une remorque 90% du temps, son moteur vieillit-il plus vite ?
    Le moteur thermique de la Prius n’est pas très « pointu » dans le sens où il ne délivre pas de performances énormes pour sa cylindrée. Il n’est pas suralimenté et ne présente que peu de complexité dans l’architecture. Il y a de très fortes chances pour que son vieillissement soit peu affecté par un ratio d’utilisation thermique/électrique de plus en plus important.

    La vraie stat à retenir c’est le 13.9km de moyenne pour le trajet quotidien ! La plupart doivent pouvoir faire ce trajet à 90% sans thermique. Et c’est là que l’hybride plug-in prend tout son sens.
    L’autre stat est que les recharges sont en plein pic de consommation en France et qu’EDF va devoir bosser s’il faut alimenter tout ça (le nucléaire c’est pratique là …).

    Répondre
    1. wizz
      wizz à |

      ben non

      le nuk, c’est pratique pour produire des grandes quantité d’élect de manière quasi constante
      mais c’est inadapté pour répondre aux besoins spécifiques que sont ces pics de consommation

      et plus ces pics seront importants (par rapport au rsete de la consommation), et plus il sera difficile, plus il sera cher de satisfaire ces pics de conso…

    2. maybachfan67
      maybachfan67 à |

      Pour continuer sur la lancée de Wizz, l’électricité consommé en période de pointe ce n’est pas non plus du solaire ou de l’éolien mais suivant les pays du pétrole, du gaz voire même du charbon.
      C’est pas pour dénigrer les électriques ou plugs-ins hybride, mais ça casse tout le coté écologique!la seule solution (et encore c’est de la théorie) ça aurait été si tout ceux qui chargent (ou presque) le font en heures où il y a moins de consommation, du coup on serait moins juste lors des pics car la capacité aurait de toute façon du être augmentée et on pourrait en revendre à l’étranger. Mais en réalité c’est impossible!

      Et en plus même si utiliser du nucléaire était possible (ce qui ne l’est pas), tout le monde râle contre le nucléaire mais veut beaucoup d’énergie pas cher!

    3. yan
      yan à |

      Le pb n’est pas de savoir si le rustique moteur thermique va tenir le coup… Juste que sa mise en oeuvre de plus en plus fréquente du fait du vieillissement des batteries va faire évoluer la conso de carburant à la hausse sur la vie du véhicule.

      Passé un certain point, je pense qu’on sera très loin des 40% de gain voire que le bilan s’inversera: Trainer le poids d’une double motorisation+batteries devenant de plus en plus inutiles n’est amha pas anodin.

      Le pire étant sans doute que Toyota ne sera sans doute plus dans le cadre de la garantie contractuelle (à étudier de près pour les acheteurs d’ailleurs: A quel % de perte de charge la garantie joue?), la durée de vie doit être étudiée pour… mais, au delà, pas vraiment sous le coup de la garantie légale pour vice caché non plus: La voiture continuera à pouvoir rouler en thermique… et « l’objet restera donc propre à son usage », qui est pour une voiture de pouvoir rouler.

      Astucieux, n’est pas :o )

    4. seb92
      seb92 à |

      Continuer à être pour le nucléaire après Tchernobyl et Fuckushima me paraît incroyable.
      Savoir qu’une société soit capable d’accèpter que des zones de la planète seront définitivement inhabitable me paraît incroyable.
      On dit que l’énergie nucléaire est moins chère alors que les couts des traitement des déchets, du démantelement des centrale, de tchernobyl, de Fuckushima…etc est payé par les impôts. Incroyable. Et se sont des milliard non pris en compte.

  4. Hans Gruber
    Hans Gruber à |

    « Une économie de carburant de 40% par rapport à un véhicule diesel de taille comparable »

    je suis vraiment fan de technologie hybride…..mais là messieurs les communiquants toyota, carton jaune, parachuter un chiffre n’a jamais tenu lieu d’argument, encore moi lorsqu’on reste volontairement flou. c’est quoi « un véhicule diesel de taille comparable »??? quelle technologie de diesel?? d’où sort ce 40%?? Dommage, cette prius semble vraiment prometteuse

    Répondre
  5. ian51
    ian51 à |

    C’est possible vu que la Prius non plug in est en dessous en consommation d’un diésel de même catégorie.

    Répondre
  6. Lel
    Lel à |

    Si elle recharge en roulant comme la prius normale et si elle n’est pas plus chère, je prends. Si non, alors je garde ma prius 3 ordinaire.

    Répondre
    1. wizz
      wizz à |

      …bien sûr qu’elle peut se recharger en roulant

      sauf que cette électricité a été obtenue grace au générateur électrique en pompant de la puissance sur le moteur thermique

      en gros, tu vas consommer de l’essence pour rouler, mais tu vas consommer encore plus d’essence pour produire de l’électricité pour recharger la batterie…qui te permet plus tard de rouler en tout élect
      l’intérêt énergétique (fossile) dans ce cas? nul

    2. DiZeL
      DiZeL à |

      tu omets la récupération d’énergie au freinage, le seul point qui me plait chez la Prius.

    3. wizz
      wizz à |

      je n’ai pas omis l’énergie électrique lors des freinages (et à condition de ne pas freiner trop fort non plus)

      Ici, pour lel, ça consiste à comparer la différence, l’intérêt d’une Prius plugin face à la Prius classique, en souhaitant que la grosse batterie puisse être rechargée par la voiture en roulant. Ce qui est impossible

      -pour pouvoir ralentir ou freiner (et donc générer de l’élect), il a fallu d’abord…être en mouvement
      -et pour atteindre cette vitesse de croisière avant de devoir freiner, il a fallu donc fournir de l’énergie

      ->soit cela a été fait avec l’apport de l’électricité (pour moins consommer de l’essence), alors ce que tu venais de générer en électricité lors du freinage précédent sera entièrement dépensé pour l’accélération suivante. Autrement dit, la grosse batterie ne peut pas être rechargée en comptant sur les freinages

      -soit tu décides de ne pas solliciter la baterie, et donc toute l’énergie pour réaccélérer sera fournie par le moteur thermique. Effectivement, la grosse batterie va se recharger grace aux freinages…mais parce que tu vas consommer bien plus d’essence lors des accélérations

      Bref, recharger sa batterie en roulant, ça veut dire consommer de l’essence

      Seul avantage de possèder une grosse batterie: dans certaines situations, on peut être amené à devoir ralentir sur une très longue distance, générant ainsi une grosse quantité d’électricité. Ainsi avec une petite batterie, rapidement, le surplus d’élect généré sera perdu alors que tout sera récupérée avec une batterie plus grosse.
      Ce cas c’est lorsque Heidi descend de sa montagne pour s’y rendre en ville, roulant à faible alllure sur des pentes fortes (pour avoir besoin de freiner, ralentir)
      mais comme inconvénient, dans l’autre sens, une grosse batterie, c’est aussi une batterie lourde. Et le poids dans le sens de la montée, ça pèse dans le bilan énergétique….

  7. Verslefutur
    Verslefutur à |

    Même si la batterie reste le point faible de la Prius, elle reste tout de même plus fiable sur le temps qu’un véhicule diesel actuel (Vibrations, bruits à froid, casse turbo…)

    Il ne faut pas oublier que le point fort de la Prius est le confort de conduite. Je regrette vraiment que pour mon boulot, mon Hiace ne soit pas équipé du même système. L’absence de boite, d’embrayage, et ses accélérations linéaires sont vraiment un plus non négligeable.

    Répondre
  8. ArnoH
    ArnoH à |

    @Wizz : tu as plutôt raison sur toute ligne là.
    Je précise juste que lorsque le thermique recharge la batterie principale, de puissance, il tourne avec un rendement bien supérieur à celui d’un thermique conventionnel dans la même situation de charge partielle/régime partiel. L’essence consommé est « mieux » utilisée et c’est en partit là que le rendement global du déplacement est meilleur.

    Ceci dit il ne faut pas oublier dans ton raisonnement qu’il n’y a pas que les transitoires dans la vie du véhicule. Or à vitesse stabilisée (ou presque) la puissance nécessaire est faible (~5kW@50km/h et ~25kW à 120km/h). C’est là que tu vois que la vitesse maxi du véhicule en électrique est limitée par la puissance de la batterie.
    Ensuite la capacité de la batterie donne l’autonomie (ou presque selon l’état de charge, les conditions T°C, etc …).
    Donc en milieu urbain, calme, tu peux maximiser le gain avec de nombreuses petites décels et de petites accéls pour ne pas sortir de la pmax de la batterie, le bilan élec sera presque nul, aux rendements de la chaîne élec près.
    Or sur la Prius plug-in la taille de la batterie a beaucoup augmenté pour justement augmenter cette autonomie élec et se baser sur la recharge sur prise.

    Sur une Prius non plug-in les batterie sont relativement petites, donc l’énergie embarquée faible, pour quasiment la même puissance.

    Répondre
    1. wizz
      wizz à |

      « Or sur la Prius plug-in la taille de la batterie a beaucoup augmenté pour justement augmenter cette autonomie élec et se baser sur la recharge sur prise. »

      ->Si pour entrer dans une pièce, tu as poussé la porte, alors pour ressortir, tu vas dvoir tirer
      De même, si pour aller en ville, Heidi a pu descendre sans effort depuis sa montagne, alors pour le trajet retour, Heidi va beaucoup transpirer

      et donc de même, si une grosse batterie plugin est un avantage sur des petits trajets, alors ce sera un inconvénient sur des longs trajet parce qu’on traine un gros poids mort supplémentaire

      C’est encore et toujours un soucis de compromis. Quelle que soit la motorisation, essence ou diesel, gros moteur ou petit moteur, hybride ou non, élect ou pas, il n’y a jamais LA voiture parfaite. C’est toujours un problème de compromis

  9. Fabien
    Fabien à |

    et pour revenir au débat sur l’inadéquation du nucléaire pour recharger des voitures électriques : vu le nombre d’heures de charge pour recharger une voiture électrique, ca va quand même des pics assez plats… Et puis si e nucléaire surproduit il suffit de revendre l’électricité à nos voisins qui ont fermé les leurs de centrales :p

    Répondre
Poster un commentaire