Décès d'Erich Zakowski (1933-2023)
par Nicolas Anderbegani

Décès d'Erich Zakowski (1933-2023)

Erich Zakowski a fait partie des ces fameux « sorciers » de la préparation en Allemagne, à l’image de Schnitzer, Abt ou encore König.

Zapping Le Blogauto Essai Citroën e-C4X de 136ch

Le roi du DRM

Né en 1933 et ayant vécu en Prusse Orientale, il fuit pendant l’hiver 1945 avec sa famille face à l’avancée des troupes soviétiques et, après moult péripéties, s’installe près de Niederzissen. Après ses études de mécanique, il fonde son propre atelier de préparation et de compétition dans les années 60 , travaillant sur des Ford Escort. De fil en aiguille, Zakspeed tisse des liens de plus en plus forts avec le constructeur américain. Au début des années 70, les Escort préparées par Zakspeed se permettent de battre les voitures officielles dans le championnat DRM (l’ancêtre du DTM), avec cinq titres consécutifs entre 1972 et 1976. Mais par la suite, Porsche prend le dessus avec la 935 et Ford confie à Zakspeed la tâche de répliquer, ce qui donnera la monstrueuse Ford Capri Zakspeed Turbo de 500 chevaux, avec un look démesuré. Le titre est remporté en 1981 avec Klaus Ludwig, tandis que le préparateur est aussi impliqué en Groupe C avec Ford.

L'autodidacte de la F1

En 1985, Erich Zakowski saute le pas et se lance en Formule 1. Certes, il est soutenu par un important sponsor, mais la surprise est totale quand il débarque avec son propre châssis et son propre moteur, au même titre que Renault et Ferrari ! Toutefois, les monoplaces Zakspeed pêchent par un manque cruel de fiabilité, même si leur rythme en course est loin d’être ridicule. En 1987, les monoplaces allemandes se qualifient honorablement et terminent souvent à la porte des points, Martin Brundle décrochant même une 5ème place à Imola. Avec le retour des moteur atmosphériques en 1989, Zakspeed s’associe à Yamaha mais le problème n’est même plus la fiabilité, puisque les Zakspeed n’arrivent même plus à se préqualifier. A la fin de la saison, l’aventure F1 s’arrête logiquement.

Zakspeed est revenu au tourisme dès la fin des années 80, remportant le DTM en 1987 avec Van de Poele sur BMW M3. Dans les années 90, l’entité poursuit en DTM avec Mercedes puis Opel, et s’implique aussi en FIA GT et dans d’autres catégories. Aujourd’hui encore, Zakspeed court dans les championnats VLN et 24 heures du Nürburgring en Allemagne.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Décédé à 90 ans, Erich Zakowski a fondé le célèbre préparateur et team de course Zakspeed qui s'est fait connaître avec Ford en DRM dans les années 70 avant de tenter l'aventure de la F1 dans les années 80. L'écurie court toujours en GT.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.