GP de Barcelone 2023 : Verstappen sans coup férir mais...
Credit Photo - Red Bull Racing
par Thibaut Emme
Les Mercedes de retour en forme

GP de Barcelone 2023 : Verstappen sans coup férir mais...

Max Verstappen n'a laissé à personne le soin de remporter ce Grand Prix. Il signe sa 40e victoire et va bientôt dépasser la légende Senna. Derrière, on retrouve les Mercedes. Feu de paille ou réelle avancée ?

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Avant-course

Gasly 4e en piste partira 10e après 2 pénalités de 3 places (même si Verstappen et Sainz ont demandé à ce que Gasly ne soit pas pénalisé). La pluie menace le circuit de Montmelo et pourrait perturber (dans le bon sens pour le spectacle) le grand prix. Leclerc et Sargeant partiront de la ligne des stands.

Verstappen et Perez partent en médium, Leclerc et Sargeant sont en durs pour un très long premier relais. Tout le reste du plateau est en tendre. Avec peut-être deux arrêts. Les pneus souffrent, surtout l'avant gauche, avec énormément d'appui dans le dernier double droit.

Départ

Très bon départ de Sainz qui tente d'attaquer Verstappen. Mais le pilote Red Bull vire en tête au premier virage. Derrière, Stroll s'est très bien élancé et est 3e devant Hamilton et Ocon. Pour Norris, c'est la cata puisque le pilote McLaren a touché Hamilton et doit passer par les stands pour changer l'aileron avant et passer les pneus durs. Verstappen commence à s'échapper... Russell a préféré couper le virage. A voir s'il a respecté la procédure pour revenir en piste.

A l'inverse de certains, Gasly a perdu plein de places au départ. 14e. Il serait même 15e sans l'arrêt de Norris. Départ raté pour Pierre ? On peut noter Zhou avec l'Alfa 8e ou Hülkenberg 9e, puis 10e avec Perez qui remonte. Bottas passe aux stands au 6e tour quand Leclerc est 17e. Russell dépasse Alonso et va tenter de revenir sur Ocon. Hülkenberg est 11e, dépassé par Tsunoda. Sur un tour, Hülk est devant, mais après en course c'est moins bon.

Hamilton et Stroll se bagarrent en piste. Au début du 9e tour, Verstappen a 4 secondes sur Sainz. Perez dépasse Zhou et est 8e. Chez Red Bull on pense à un Top 5 pour Perez, Sainz pense qu'il peut même faire 2de et donc compléter le doublé Red Bull. Pas très optimiste tout cela.

Tour 10/66

Arrêt de Zhou et de De Vries. C'est très tôt pour tout ceux-là. Trois arrêts finalement ? Gasly est remonté en 11e position. Les points sont proches. Russell est revenu sur Ocon et passe le Français. Magnussen aussi est passé aux stands. Avec tout cela, Leclerc est 11e, derrière Gasly. Fin du 13e tour, Ocon plonge dans les stands. C'est le début de la fenêtre des tendres. Il repart en pnes médiums ! Ouf ! Ocon ressort devant Hülkenberg et doit s'imposer d'autorité.

Hamilton est dans l'échappement de Sainz. Stroll aux stands pour couvrir Ocon, mais avec les gommes dures. Sainz est rappelé aux stands pour mettre des mediums. Sainz ressort derrière Leclerc. Leclerc laisse passer Sainz et rentre aux stands. Il met des tendres. Stratégie assez étrange pour Ferrari. Piastri aux stands. Cela permet à Gasly de remonter 6e en attendant son changement de pneus. Hamilton continue en piste et tente de passer Sainz à distance.

Sainz passe Gasly et sait qu'il doit accélérer pour ne pas se faire avoir par Mercedes. Hamilton a signé le meilleur tour en course provisoire avec des pneus tendres de 18 tours. Mais tout le monde accélère peu à peu. Alonso aux stands au 20e tour pour remettre des softs. On est agressif chez Aston Martin. Gasly rentre aussi.

Tour 20/66

Dommage pour Pierre, l'équipe a un peu raté son arrêt. Mais il repart devant Leclerc. Il n'y a plus que les deux Red Bull et les deux Mercedes qui n'ont pas changé de gommes. Les Red Bull sont en mediums, les Mercedes en tendres. Russell indique que ses pneus vont bien et veut pousser jusqu'à pouvoir faire un seul arrêt.

Superbe dépassement de Gasly par l'extérieur sur De Vries. Leclerc a du mal à passer De Vries alors que Gasly passe Magnussen. Hamilton aux stands au 25e tour. Pneus mediums pour lui. Il reste beaucoup de tours pour tenter un seul arrêt. Sainz est repassé devant Hamilton. Magnussen de son côté fait son deuxième arrêt !

Russell rentre un tour après et repart juste devant Ocon. Verstappen va couvrir tout ce petit monde et rentre aussi, mais repart en dur. Là cela sent plus un seul arrêt chez Red Bull. Il repart en tête alors que Perez ne s'est pas arrêté. Russell indique qu'il y a quelques gouttes de pluie. Perez rentre enfin aux stands à la fin du 27e tour et repart 9e. Hamilton a passé Sainz ! On retrouve une Mercedes performante ?

Verstappen a plus de 12 secondes sur Hamilton. On ne voit pas ce qui peut empêcher une nouvelle victoire pour Max. 

Tour 30/66

Ce Grand Prix est intéressant de par la diversité des stratégies pneumatiques. On a encore les trois types de gomme en piste. Perez passe Alonso pour le gain de la 8e place. Puis il passe Tsunoda qui ne résiste pas du tout, et va s'attaquer à Ocon à la 6e place. On est à la mi-course. Allez c'est fait pour Ocon. Et Russell passe Sainz au premier virage. Elle fonctionne aujourd'hui cette Mercdes. Stroll rentre et passe les durs pour aller au bout.

Ocon repasse par les stands au début du 36e tour. Pneus durs pour lui, il ressort 14e. Le pilote Français va devoir doubler rapidement ceux de devant pour terminer potentiellement 7e. Il passe Tsunoda et le voilà 11e. Gasly est aux stands. Encore un arrêt trop long ! Résultat il repart derrière Piastri qui s'arrêtait aussi. Gasly est 14e.

Tour 40/66

Sainz repasse aux stands et Leclerc aussi. On a du mal à comprendre la stratégie de Ferrari chez Leclerc car il est parti en durs, puis tendres et de nouveau durs. Sainz est 6e derrière Alonso. Perez ne remonte pas sur les deux Mercedes. Mais les pneus ne sont pas les mêmes. D'ailleurs Verstappen trouve que les durs ne sont pas "top".

Alonso rentre au 46e tour, puis c'est Russell qui l'imite. 2 arrêts finalement pour les Mercedes ? A moins qu'Hamilton tente le coup d'aller au bout. Perez en profite pour passer 3e. Alonso est 10e. Pas la course attendue sans doute du côté de l'Espagnol. Il double Zhou et va aller chercher Tsunoda. C'est fait peu après et Alonso est 8e, à la chasse de Ocon.

Tour 50/66

On rappelle Hamilton aux stands ! Arrêt trop long ! Et Perez aussi est aux stands. On retrouve Verstappen, Hamilton, Russell, Perez. Dépassement d'Alonso sur Ocon ! La foule exulte. Leclerc passe Piastri pour la 12e place. Perez fond sur Sainz. Verstappen s'arrête, sans pression. Perez passe Sainz et va aller chercher Russell s'il le peut. Il reste 13 tours et 8 secondes.

Avec les pneus durs, l'Alpine n'a pas de rythme. On les pensait plus vite ce weekend. Ocon doit batailler pour résister à Tsunoda et Gasly ne peut rentrer dans les points à la 11e place. La fin de course est tendue entre Tsunoda et Zhou. Le pilote AlphaTauri nerveux pousse le pilote Alfa Romeo hors de la piste. On verra ce qu'en pensent les commissaires de course.

Hallucinant ! Verstappen reçoit un troisième et dernier avertissement pour les limites de piste. Au prochain coup c'est 5 secondes de pénalité. Comme s'il avait besoin de cela... 

5 derniers tours

Alonso indique à la radio qu'il ne cherche pas à dépasser Stroll mais veut créer un écart avec Ocon (il a déjà 5 secondes...). Pour Verstappen, il demande qui a le meilleur tour en course. On a beau lui dire de ne pas prendre de risque, il fait tout de même le meilleur tour. Cela réveille tout le monde devant avec Hamilton ou Perez qui vont tenter le diable.

Tsunoda a pris 5 secondes pour sa manoeuvre sur Zhou et sortira des points à l'arrivée. Cela devrait permettre à Gasly de marquer un petit point, sauf si Leclerc le passe. On rentre dans le dernier tour.

Arrivée

C'est fait pour Verstappen. Il gagne sa 40e victoire en carrière. Hamilton et Russell complètent le podium. Les Mercedes semblent de retour au premier plan bien que toujours derrière la Red Bull mais surtout Max Verstappen.

Suivent Perez qui n'a pas su accélérer au bon moment même s'il est remonté en 4e position. Sainz a montré lui aussi ses limites. A voir sur les prochaines courses si Ferrari est toujours la 2de force du plateau. Stroll et Alonso marquent de gros points pour Aston Martin et Alonso a tenu promesse en restant sagement derrière Stroll. Ocon, Zhou et Gasly complètent le Top10. Pour Alpine ce sont des points, mais les qualifications avaient fait naître de gros espoirs.

Classement du Grand Prix d'Espagne 2023

POSPILOTE
1Max VERSTAPPEN
2Lewis HAMILTON
3George RUSSELL
4Sergio PEREZ
5Carlos SAINZ
6Lance STROLL
7Fernando ALONSO
8Esteban OCON
9Guanyu ZHOU
10Pierre GASLY
11Charles LECLERC
12Yuki TSUNODA
13Oscar PIASTRI
14Nyck DE VRIES
15Nico HULKENBERG
16Alexander ALBON
17Lando NORRIS
18Kevin MAGNUSSEN
19Valtteri BOTTAS
20Logan SARGEANT

Classement pilotes de F1 2023

Max Verstappen prend nettement le large avec 53 points d'avance soit deux GP de joker. Perez gratte quelques points à Alonso qui n'a pas autant brillé que les précédentes courses. D'ailleurs il voit Hamilton revenir à 12 points. Russell crée un peu plus l'écart avec Sainz avec 7 points contre 2 en arrivant en Espagne.

POSDRIVERPTS
1Max Verstappen170
2Sergio Perez117
3Fernando Alonso99
4Lewis Hamilton87
5George Russell65
6Carlos Sainz58
7Charles Leclerc42
8Lance Stroll35
9Esteban Ocon25
10Pierre Gasly15
11Lando Norris12
12Nico Hulkenberg6
13Oscar Piastri5
14Valtteri Bottas4
15Zhou Guanyu4
16Yuki Tsunoda2
17Kevin Magnussen2
18Alexander Albon1
19Nyck De Vries0
20Logan Sargeant0

Classement équipes de F1 2023

Red Bull est là aussi largement en tête avec 135 points d'avance sur Mercedes qui repasse Aston Martin pour 18 points. Ferrari a 100 points tout rond, presque trois fois moins que RBR. Cela fait mal. Alpine consolide sa 5e position avec 23 points sur McLaren, mais l'écurie vise la 4e place finale. Ce sera dur à ce rythme là.

POSTEAMPTS
1RED BULL RACING HONDA RBPT287
2MERCEDES152
3ASTON MARTIN ARAMCO MERCEDES134
4FERRARI100
5ALPINE RENAULT40
6MCLAREN MERCEDES17
7HAAS FERRARI8
8ALFA ROMEO FERRARI8
9ALPHATAURI HONDA RBPT2
10WILLIAMS MERCEDES1

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Course sans problème pour Max Verstappen. La pluie a menacé mais rien n'est venu. Du côté du double champion du monde, la course a été tellement tranquille qu'il s'est même payé le luxe de risquer une pénalité de 5 secondes.

Derrière, on a retrouvé des Mercedes en forme avec la 2de et 3e place pour Hamilton et Russell. Petite déception côté Ferrari et Sainz, ainsi que les Alpine moins véloces qu'en qualifications.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.