F1 Verstappen survole la qualification à Barcelone
Credit Photo - Red Bull Racing
par Thibaut Emme
Leclerc, Perez et Russell en perdition

F1 Verstappen survole la qualification à Barcelone

Intouchable Verstappen ! Si à Monaco Alonso a donné l'illusion de pouvoir souffler la pole, cette fois à Barcelone personne ne pouvait rivaliser avec le double champion du monde. Impressionnant.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Le contexte

Le circuit de Barcelone est sans doute l'un des plus connu des pilotes. Cette année, on revient au tracé sans la chicane finale. Tant mieux. En revanche, la pluie s'invite. Pour le moment ce sont quelques gouttes mais tous les pilotes partent en piste, en slicks tendres. Le circuit a été mouillé et reste piégeur.

Des écuries ont amené des nouveautés. Mais pour le moment, cela ne semble pas forcément fonctionner. Les Alpine semblent être encore en forme. Il ne faut pas rater les occasions de marquer. Sargeant est sorti lors des essais libres 3 et la voiture est encore au stand pour réparation.

Q1 - Leclerc et la Ferrari qui ne fonctionne pas

Presque tout le monde part en piste. Ah gros blocage de Tsunoda qui a flingué un train de pneu. Chez Ferrari on reste au box. Pourquoi ? La pluie tombe, à quoi sert de rester et de risquer de se faire sortir dès la Q1 ? Et drapeau rouge ! Si la pluie arrive, cela rebat tout. Carton jaune pour Alonso qui a failli perdre sa voiture dans le dernier virage. Décidément en quelques minutes on a eu plein de figures de styles avec des vibreurs humides. On a eu Tsunoda, De Vries, Albon, Alonso et Bottas hors piste. Le drapeau rouge est sorti pour nettoyer la piste.

Pour le moment on a en tête Gasly devant Ocon, Stroll, Magnussen. Les deux pilotes Mercedes et Alonso complètent ceux qui ont signé un temps. Ferrari envoie ses deux pilotes en piste pour la relance au drapeau vert.

Ah pas de bol pour Sainz, Gasly se retrouve entre Sainz et Leclerc lancés. Le pilote Français ne peut pas se mettre hors piste non plus, mais la direction de course pourrait le pénaliser. Pendant ce temps, Verstappen signe un 1:13.660. Les figures de style continuent avec des pilotes qui "oublient" qu'il y a des flaques comme De Vries ou même Alonso.

A 8 min 45 de la fin de la Q1 on a Verstappen, Piastri, Ocon, Zhou, Sainz, Alonso, Bottas, Gasly, et Stroll pour le Top 10. Dans le bottom 5 on a Sargeant, Perez, Leclerc, Norris et De Vries. Perez s'en sort mais n'est que 13e. Il repousse Albon dans la zone rouge.

Leclerc n'y arrive pas ! Soit les gommes sont hors fenêtre soit elles sont déjà "usées". Russell se hisse 8e repoussant Perez dans la zone rouge. Hamilton est 3e. Leclerc rentre pour regarder la voiture, il reste 5 minutes. A part les trois quatre premiers, personne n'est vraiment à l'abri à priori. Leclerc repart en piste à moins de 3 minutes. Il aura une tentative, pas plus.

Allez, Perez remonte 4e après un tour prudent. Place à Leclerc. Albon 6e ! Gasly meilleur temps provisoire. La piste s'améliore de façon importante en fin de Q1 ! Hülkenberg meilleur temps alors que Leclerc n'est que 11e ? Ocon remonte 2d, De Vries 4, Cela bouge, et Leclerc est repoussé en zone rouge. Perez passe de justesse, 15. Mais le coup de tonnerre c'est Leclerc 19e !

Sont éliminés : Bottas, Magnussen, Albon, Leclerc et Sargeant. La grosse interrogation sera pour Gasly qui a gêné Sainz puis Verstappen. La pénalité semble certaine. Tiens Alonso qui en rajoute une couche en balançant l'Alpine à la radio. Il a la rancune tenace l'Ibère non ?

Q2 - Perez et Russell sortis !

Chez Red Bull on attaque directement. Verstappen se met tout en haut de la liste des temps en 1:12.760 devant Perez en 1:13.614. La piste devrait continuer de s'accélérer avec la pluie qui a cessé et l'humidité de la piste qui s'envole au passage des voitures. Pour Perez ce n'est pas le passage en Q3 assuré. Pour Verstappen sans doute que oui. Alonso se hisse en 2de place, Ocon 3e devant Stroll. Russell est 5e devant gasly.

2d temps pour Hamilton que l'on retrouve à l'attaque. 1:12.999. C'est le deuxième à passer sous les 1:13. A 5 minutes de la fin, on a Norris, Piastri, De Vries, Tsunoda et Hülkenberg dans la zone d'élimination. Et voilà Perez dans les graviers ! Si le Mexicain voulait retrouver la confiance en vue de la Q3 c'est raté ! Et il en met partout sur la piste.

Hülkenberg remonte en haut des classements et pourrait aller en Q3. Sainz n'est qu'à 3 centièmes de Verstappen. Gasly remonte, Stroll aussi. Perez se rate ! Piastri 6e. Le chrono est à 0 et on va encore avoir plein de changements. Tsunoda est éliminé, De Vries aussi. Russell non plus ! Perez reste 15e et en Q2 pour 5 centièmes. Russell et Hamilton se sont touchés. Manoeuvre incroyable de Russell qui repart sur sa gauche quand Hamilton est à l'aspiration. Il y a un aileron à changer.

Sont éliminés Perez, Russell, Zhou, De Vries et Tsunoda. Cela passe pour Hulkenberg et la Haas. Bravo. On a Verstappen, Norris, Sainz, Hamilton, Ocon, Piastri, Stroll, Alonso, Gasly et Hülkenberg. Pour Perez c'est une troisième Q3 manquée en 7 qualifications. Le Mexicain a-t-il pris un coup sur la tête avec un Max éclatant ?

Q3 - Intouchable Verstappen

Allez, dernière ligne droite de ces qualifications. La pluie que l'on attendait peut-être par épisode ne revient pas. Et voilà Verstappen signe un 1:12.272 ! Impéral ce tour. Va-t-il y avoir quelqu'un qui va forcer Verstappen à ressortir ?

Près de 1 seconde d'écart avec Hamilton qui est 2d provisoirement. Incroyable. On a Norris 3e, devant Ocon, Sainz, Piastri, Stroll, Gasly, Hülkenberg et Alonso. A priori tous sauf Verstappen sont sortis avec de "vieux" pneus (des rodés). Cela explique en partie l'écart mais la Red Bull est largement devant.

3e temps pour Hülkenberg et la Haas. C'est une bonne qualification pour Haas et Hülk. On ressort avec le dernier train de pneus neufs pour ceux qui en ont encore un comme Fernando Alonso ou Carlos Sainz.

Et voilà Verstappen et Hamilton qui sortent enfin à 2 minutes du drapeau à damier. Alonso s'élance pour son tour chrono, suivi de Sainz. 4 dixièmes de retard sur Verstappen. Ce ne sera pas la pole. 4e sur la ligne. Sainz est 2d ! Stroll 3e et Ocon 4e. Alonso recule encore et encore. Norris 3e. Gasly 4e temps (mais attention aux pénalités). Hamilton 5e temps.

Verstappen coupe son effort. Il signe la pole position ! Il a éclaté tout le monde pour sa 24e pole en carrière avec 461 millièmes sur Sainz et il améliorait encore.

Classement des qualifications du GP d'Espagne 2023

Analyse à chaud. Verstappen est complètement injouable. Cela devrait être pareil en course. Derrière, c'est ouvert avec Sainz qui semble un cran devant les autres. Ensuite, il semble que les Alpine font jeu égal ou presque égal avec les Mercedes, enfin la Mercedes d'Hamilton. L'interrogation sera pour Norris et la McLaren, ainsi que les Aston Martin.

Il sera intéressant de voir la remontée si elle a lieu pour Leclerc, Russell et Perez.

[mise à jour : Gasly a été pénalisé de 6 places sur la grille et partira 10e. De Hamilton à Piastri, tout le monde remonte d'un cran. En revanche, George Russell n'a pas pris de pénalité pour sa manoeuvre très dangereuse sur Lewis Hamilton. Etrange. Leclerc partira de la pitlane car Ferrari a décidé de changer tout l'arrière de la voiture et regarderont la cause de son problème en qualification plus tard.]

POSPILOTE
1Max VERSTAPPEN
2Carlos SAINZ
3Lando NORRIS
4Pierre GASLY
5Lewis HAMILTON
6Lance STROLL
7Esteban OCON
8Nico HULKENBERG
9Fernando ALONSO
10Oscar PIASTRI
11Sergio PEREZ
12George RUSSELL
13Guanyu ZHOU
14Nyck DE VRIES
15Yuki TSUNODA
16Valtteri BOTTAS
17Kevin MAGNUSSEN
18Alexander ALBON
19Charles LECLERC
20Logan SARGEANT

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Verstappen et sa Red Bull était totalement injouable à Barcelone pour les qualifications du Grand Prix d'Espagne 2023. Les grosses surprises viennent de Leclerc, Russell et Perez éliminés très tôt dans la qualif.

Pour les Français, Gasly est 4e, mais sous le coup de deux enquêtes avec potentiellement 6 places de pénalité. Ocon est 7e.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.