Credit Photo - Ferrari
par Thibaut Emme

F1 Monaco 2022 : Charles Leclerc émerge du chaos

Charles Leclerc partait favori et n'a pas fait mentir les bookmakers. Il signe une très belle pole position qui a été marquée par deux drapeaux rouges. Sainz signe le doublé pour Ferrari. Verstappen est le grand perdant de cette qualification.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le GP de Monaco a un goût particulier. Le circuit est très court, étroit pour des paquebots sur roues,  les rails ne pardonnent rien et on s’y ennuie ferme souvent en course. En revanche en qualifications il y a toujours de l’inattendu. Cette année aussi ?

L’actualité du weekend, c’est Ricciardo qui semble sur un siège éjectable chez McLaren. Certains imaginent déjà qu’il se fera remplacer dès la mi-saison. Mais par qui ? De Vries placé par Mercedes ? Piastri placé par Alpine ? Un échange Ricciardo-Gasly ?

Q1 : Tsunoda piège Gasly

Le circuit est bosselé et chez Mercedes c’est une catastrophe avec des réglages visiblement trop rigide. Verstappen et Perez marquent les esprits avec 1:14.295 pour le Hollandais. Derrière les pilotes sont à 1 seconde pour le moment. Visiblement, il faut faire deux tours avec les pneus pour que cela fonctionne. Leclerc est à 6 dixièmes de Verstappen.

Alonso sur un deuxième tour signe le meilleur temps provisoire. Mais, rapidement les Red Bull améliorent. Perez est en 1:13.292 à égalité parfaite avec Sainz. Leclerc est en avance. Mais, le trafic est dense. 1:12.939 pour Leclerc ! Il y a largement de la réserve dans ces monoplaces. Pour le moment, seraient éliminés Vettel, Zhou, Latifi, Bottas, Schumacher.

Hamilton remonte un peu dans le classement, mais reste derrière Alonso par exemple. 1:12.569 pour Leclerc qui améliore encore et voit Sainz le talonner à 47 millièmes. Verstappen et Perez sont à 4 dixièmes. La piste s’améliore et les « seconds couteaux » vont s’écharper pour ne pas être dans les 5 derniers.

Drapeau rouge ! Russell est passé juste avant cet arrêt, il est 3e. Drapeau rouge à 2 min 25. Tsunoda a visiblement tapé. Oui, à la chicane du port. Chez Ferrari on descend de monoplace. C’est rare. Il y a un paquet de monde qui veut faire un nouveau tour. Ca va être tendu. Hamilton ne sort de la voie des stands qu’à 1 min 20 du drapeau à damier. Ca semble compromis pour lui. Hamilton ne peut pas faire un nouveau tour chrono, Gasly non plus, Bottas, Zhou, etc.

Qui va pouvoir améliorer ? Albon est 11e, Latifi est 16e. Il se prend encore une claque par son coéquipier. Ca va encore bouger. Ricciardo remonte 9e. Ocon 4e ! Gasly est éliminé.

Sont éliminés de la Q1 : Albon, Gasly, Stroll, Latifi, et Zhou. Le drapeau rouge a été très vite sorti comme de coutume à Monaco, mais pour le coup, on se demande s’il n’a pas été sorti trop vite car Tsunoda pouvait rouler, il n’y avait pas de dégâts sur les rails. Bref, c’est comme cela.

Q2 : les deux Alpines encore en Q3

Personne n’amuse la galerie pour cette Q2. Il faut claquer un temps rapidement et tout le monde le sait. 1:12.059 pour Perez. Les temps sont en grosse amélioration. Sainz est à 15 millièmes, Leclerc à 33. Cela va être très serré. Hamilton a fait un tour correct mais la Mercedes rebondit comme une balle. 8 dixièmes de débours quand même. Et Alonso qui lui passe devant.

Le passage en Q3 est serré. Magnussen 11e est à 10 millièmes de Vettel qui est lui-même à 80 millièmes de Ocon. Verstappen semble plafonner sur ce circuit. 1:11.864 pour Leclerc qui est le premier à passer sous les 1 :12. Hamilton rentre aux stands. Perez reste 2d mais passe aussi sous les 1:12. La pole va se jouer entre eux deux ?

Tout le monde passe par les stands à 6 minutes de la fin de la Q2 pour refaire un tour ou deux. Leclerc rate la pesée ! Mais ses mécanos reculent sa voiture et cela devrait passer sans pénalité. Hamilton attaque mais la Mercedes ne tient pas de l’arrière. Il abandonne son tour rapide.  10e pour Ricciardo, mais cela semble insuffisant. Norris dépasse Verstappen.

Cela améliore, mais cela n’est pas suffisant pour Schumacher. Beau temps pour Ocon. Hamilton remonte 7e. Vettel s’en sort aussi à priori. Bottas ne remonte que 12e. Cela sauve Alonso 10e. Sont éliminés : Tsunoda, Bottas, Magnussen, Ricciardo et Schumacher. Ricciardo continue de ramer avec un Norris convalescent qui est 5e.

Q3 : Bouchon au Portier

Leclerc n’attend personne, ni les Mercedes ni Sainz. Mais Sainz est derrière les Mercedes qui pourraient faire deux tours préparatoires et ruiner la tentative de Sainz. Cette Ferrari est juste incroyablement stable !  Elle rebondit tout de même sur les bosses car toutes les voitures roulent très rigides de l’avant. Violet, violet et…violet pour Leclerc : 1:11.376 pour le Monégasque. Quel temps !

Sainz est en 1:11.6 environ. Verstappen est 3e, non, 4e car Perez le bat. Quel temps de Leclerc ! Tout le monde est à plus de 2 dixièmes. Norris est à 1 seconde pleine. 6e temps pour Hamilton, à 1,184 seconde. Russell est derrière Hamilton pour 7 centièmes. Alonso peut-il aller chercher les Mercedes ?

5e temps pour Alonso ! Chapeau. Il est à 871 millièmes « seulement » et se place comme « meilleur des autres ». Il reste 5 minutes et Norris et Verstappen repartent en piste avant les autres. Verstappen n’améliore pas et la voiture glisse énormément de l’arrière. Norris dépasse Alonso et se rapproche de Verstappen.

Russell signe le 6e temps provisoire. Leclerc améliore le premier secteur. Perez en tête-à-queue. Sainz a tapé, drapeau rouge ! C’est un joli « boxon ». Perez a tapé au portier, Sainz est arrivé derrière et a touché, provoquant un bouchon. Alonso a fait un tout droit à Mirabeau.

Résultats de la qualification de Monaco 2022

C’est donc la pole position pour Leclerc et cette année ce n’est pas lui qui fait un drapeau rouge. Charles est prince en Principauté. Reste à devenir – enfin – roi demain. La  Red Bull de Perez et la Ferrari de Sainz ont touché de l’arrière, à voir si les boîtes de vitesse ont été touchées ou non.

C'est la 14e pole position de Leclerc en carrière, la 5e de 2022. C'est la 12e pole position de Ferrari à Monaco. La Scuderia qui était à égalité avec McLaren ici avec 11 poles devient la seule écurie avec le record en Principauté. 14 poles position pour Leclerc, c'est autant que Max Verstappen.

PositionPilote / Ecurie
1Charles LECLERC Ferrari
2Carlos SAINZ Ferrari
3Sergio PEREZ Red Bull Racing
4Max VERSTAPPEN Red Bull Racing
5Lando NORRIS McLaren
6George RUSSELL Mercedes
7Fernando ALONSO Alpine
8Lewis HAMILTON Mercedes
9Sebastian VETTEL Aston Martin
10Esteban OCON Alpine
11Yuki TSUNODA AlphaTauri
12Valtteri BOTTAS Alfa Romeo
13Kevin MAGNUSSEN Haas F1 Team
14Daniel RICCIARDO McLaren
15Mick SCHUMACHER Haas F1 Team
16Alexander ALBON Williams
17Pierre GASLY AlphaTauri
18Lance STROLL Aston Martin
19Nicholas LATIFI Williams
20Guanyu ZHOU Alfa Romeo

Pour résumer

Charles Leclerc partait favori et n'a pas fait mentir les bookmakers. Il signe une très belle pole position qui a été marquée par deux drapeaux rouges. Sainz signe le doublé pour Ferrari. Verstappen est le grand perdant de cette qualification.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.