par Nicolas Anderbegani

F1 2022 Melbourne GP: Leclerc domine et fait le break !

Victoire magistrale de Charles Leclerc, qui fait aussi le break au championnat.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Départ

Leclerc vire en tête devant Verstappen. Bon départ d'Hamilton qui est 3e. Perez a été gêné par son équipier et s'est fait enfermer. Sainz s'est raté, il souffre à cause des pneus durs et se retrouve 14e à la fin du 1er tour.

Tour 2

Sainz dans le sable à la sortie du gauche/droite rapide ! L'espagnol était en difficulté. En essayant de doubler Mick Schumacher par l'extérieur, il est sorti large et a perdu le contrôle. Sa Ferrari est bloquée.

Virtual Safety Car, puis finalement Safety Car. Stroll passe aux stands pour des mediums...puis repasse au tour suivant pour mettre des durs. Bon...

Tour 7

La meute est lâchée, en file indienne comme convenu désormais. Verstappen est proche, dès qu'il y aura le DRS, il pourrait attaquer Leclerc.

Tour 8

Bataille Hamilton/Perez en perspective, alors que Leclerc pour l'instant s'est mis hors de portée du DRS de Verstappen.

Tour 10

Hamilton est sur la défensive. Perez passe au freinage du virage 3, Hamilton n'a pas son rythme et n'a pas insisté. Russell et les McLaren se rapprochent désormais de l'anglais. Plus loin, Alonso talonne Gasly pour la P9.

Tour 11

Petit tour de Vettel dans les graviers. Leclerc a presque 2 secondes de marge sur Verstappen.

Tour 12

Verstappen est à 3"5, il se plaint d'un pneu avant gauche qui souffre de graining. L'écart se creuse d'une seconde par tour.

Tour 14

Latifi aux stands, il ouvre une première salve. Bottas s'impatiente derrière Tsunoda. Pas beaucoup de dépassements pour l'instant. On est loin de la "course de Moto GP" que certains annonçaient en raison des zones DRS.

Tour 15

6"4 d'avance pour Leclerc désormais. Hamilton a repris un peu de marge sur Russell et les McLaren.

Tour 16

Bottas passe Tsunoda pour la 11e place au bout de la ligne droite des stands.

Tour 17

Magnussen a pris l'aspiration de Tsunoda dans la longue courbe et l'a heurté. Le danois a tiré tout droit comme Sainz mais n'a pas perdu le contrôle.

Tour 18

Ocon rentre, avec un arrêt très moyen de 4". Alonso est toujours bloqué par Gasly, mais il est en durs.

Tour 19

Verstappen aux stands. Il est ressorti des stands juste devant Gasly qui n'a pas osé l'attaquer, et Alonso en a profité au virage 3 !

Tour 20

Hamilton est revenu sur Perez ! Le mexicain n'a plus de grip et s'arrête à la fin de ce tour, comme Norris.

Tour 22

Ricciardo ressort et se fait attaquer par Albon et Stroll mais il s'en sort bien. Stroll en a même profité pour doubler Albon.

Leclerc aux stands, qui avait 26" de marge sur Verstappen. Arrêt nickel. Hamilton stoppe aussi et ressort devant Perez.

Tour 23

Leclerc conserve la tête.

Tour 24

Perez repasse Hamilton dans la longue ligne droite à mi-circuit, Hamilton reprend l'apspiration dans la portion suivante....Safety-Car ! Il faut couper son élan. Vettel a tapé et semé des débris partout !

Excellente opération pour Russell qui s'arrête presque gratuitement et ressort 3e, passant Perez et Hamilton. Par contre, mauvaise opération pour Alonso, 4e, qui ne s'est pas arrêté mais se trouve en durs et doit prolonger de toute façon son relais...

Tour 25

Hamilton s'agace de voir encore une fois une Safety Car qui joue contre lui...

Tour 27

Le peloton est relancé. Verstappen a des durs plus rodés que ceux de Leclerc et colle à la Ferrari. Derrière, Mick Schumacher a évité de justesse un crash avec Tsunoda.

Leclerc a eu du mal à la sortie du virage, à cause de pneus plus froids ! Verstappen vient à sa hauteur dans la ligne droite, mais le monégasque tient bon ! Ouch !

Tour 28

ALonso, 4e, et Magnussen, 7e, ne se sont pas arrêtés et sont en durs, intercalés entre ceux qui se sont déjà arrêtés.

Tour 29

Bataille Alonso-Perez. Le mexicain a gain de cause avec le DRS au tour suivant. Leclerc a déjà repris 2"7 à Verstappen.

Tour 31

Hamilton passe Alonso à son tour dans la ligne droite des stands.

Tour 32

Meilleur tour pour Leclerc. 3"5 sur Verstappen.

Tour 33

Perez est revenu sur Russell. Magnussen résiste à Norris, ça bloque les roues.

Tour 34

Norris passe Magnussen au DRS, Ricciardo au tour suivant.

Tour 36

On dit à la radio à Russell que le management des pneus est plus important que la position. En somme, pas la peine de résister inutilement à Perez. Russell répond que ce n'est pas ce qu'il veut entendre. Mais Perez passe bien à Ascari.

Tour 38

Leclerc et Verstappen sont séparés par 7" et se répondent à coups de meilleurs tours.

Tour 39

Verstappen à l'arrêt ! VSC. ça fume bien.

Tour 40

Alonso aux stands. Il ressort 13e mais il est en mediums. Spectacle en vue ?

Tour 41

ça repart. Stroll est passé sur Bottas au forceps au virage 3.

Tour 43

Pénalité pour Stroll qui a zigzagué devant Bottas. Weekend compliqué pour le canadien qui aura montré beaucoup de fébrilité.

Tour 45

Bataille Stroll Gasly avec Bottas et Alonso en embuscade qui a passé Schumacher. Derrière aussi Magnussen, sur la même stratégie qu'Alonso, remonte. Albon reste 7e. Il ne s'est pas arrêté mais conserve un bon rythme et profite du "bouchon" Stroll pour creuser un peu l'écart et sans doute stopper au dernier moment.

Tour 46/47

Stroll est dur à passer ! Son équipe lui rappelle de ne pas zigzaguer...

10 derniers tours

Leclerc a 14"6 d'avance sur Perez.

Stroll tient toujours avec Gasly et Bottas à ses basques. ça y est ! Au tour 51, Le français passe avec autorité au bout de la ligne droite des stands sur le canadien. Zhou a passé Schumacher qui s'est raté à un freinage. Alonso n'arrive pas à remonter et perd même du temps, les mediums ne fonctionnent pas et ont déjà du graining.

Au tour 52, Bottas à son tour Stroll. Les pneus d'Alonso sont morts, Zhou et Magnussen le passent facilement.

Leclerc demande à attaquer pour le meilleur tour alors qu'il l'a. Ferrari lui dit d'assurer.

Alonso rechausse des mediums au tour 55, pour se faire plaisir au moins...et encore. Dans le même tour, Gasly commet une erreur au dernier freinage du circuit, et hop Bottas passe.

Albon s'arrête enfin au tour 57. Il ressort 10e et va pouvoir sauver un point, bien joué !

Victoire de Leclerc ! Course dominée de la tête et des épaules, quelle maîtrise ! Pole, victoire, meilleur tour et GP mené de bout en bout, c'est son premier grand chelem !Le monégasque et Ferrari sont clairement des candidats au titre désormais, ça se confirme.

Perez sauve les meubles avec la 2e place devant Russell qui décroche son premier podium avec Mercedes, devant Lewis Hamilton. Norris et Ricciardo redonnent des couleurs à McLaren avec un joli tir groupé 5/6, devant Ocon qui lui aussi sauve les meubles pour Alpine qui aurait pu espérer mieux. Valtteri Bottas sur Alfa Romeo est 8e, devant Pierre Gasly et Alex Albon qui sauve un point inespéré pour Williams. Fernando Alonso ferme la marche, après une fin de course desastreuse. Vraiment pas de bol ce weekend.

Championnat

Leclerc fait le break avec 71 points. Il devance...George Russell qui dispose de 37 points. Le monégasque a donc quasiment l'équivalent de 2 victoires d'avance sur Hamilton et Verstappen. Suivent au classement Sainz (33), Perez (30), Hamilton (28) et Verstappen (25) qui compte 2 abandons en 3 courses...

Ferrari fait le break aux constructeurs. Avec 103 points, la Scuderia presque un doublé d'avance déjà sur Mercedes (65) tandis que Red Bull n'est que 3e (55). La transition Honda/ Red Bull Powertrains semble compliquée. McLaren repasse Alpine à la faveur du top5/6 de Norris et Ricciardo.

Pour résumer

Victoire magistrale de Charles Leclerc, qui fait aussi le break au championnat.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.