par Nicolas Anderbegani

F1 2022 Autriche GP : Leclerc retrouve le chemin de la victoire

Charles Leclerc met fin à une série noire et renoue avec la victoire, se permettant même de dépasser Verstappen à trois reprises !

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Cette fois-ci, la stratégie de Ferrari a été la plus judicieuse, et la F175 avait plus de rythme que la Red Bull grâce à une moindre dégradation des gommes.

Alors que Verstappen conservait la tête au départ, le premier incident mettait aux prises George Russell qui a résisté à un dépassement par l’extérieur de Pérez à la sortie du virage 3, mais la Flèche d'Argent touchait le mexicain et l’envoyait en tête-à-queue dans les graviers. Russell écopa alors de 5 secondes de pénalité. Perez se retrouva plus tard à 1 tour et Red Bull préféra l'arrêter.

Aux avant-postes, Leclerc a suivi Verstappen comme une proie pendant les 10 premiers tours et a trouvé l'ouverture dans la 12e boucle avec un freinage audacieux par l'intérieur au virage 4. Verstappen est rentré au stand au passage suivant afin de tenter l'undercut... mais a repris la piste huitième, derrière les Haas et Hamilton.

Verstappen a mis cinq tours à se défaire de toutes les monoplaces qui le séparaient des Ferrari et comptait alors 20 secondes et demie de déficit sur Leclerc, la perte de temps théorique pour un arrêt au stand étant de 20 secondes. Cinq boucles plus tard, l'écart n'était plus que de 17 secondes, tandis que Sainz était à quatre secondes de son coéquipier.

Leclerc est rentré au stand après 26 des 71 tours, reprenant la piste sept secondes derrière Verstappen mais il s’est rapidement mis à tourner une seconde au tour plus vite que Verstappen et il a repris le commandement au 33e tour.

Menacé par Sainz, Verstappen rentre au stand pour un second arrêt après 36 tours, chaussant un nouveau train de durs mais semble résigné.

Tous les autres concurrents ont également effectué un deuxième arrêt, y compris Leclerc, qui a été équipé de pneus durs à nouveau et est ressorti quatre secondes derrière Verstappen. Sainz a suivi la même stratégie, tous deux à une bonne vingtaine de tours de l'arrivée. Il n'a fallu que quelques boucles au Monégasque pour reprendre la tête, dès le 53e passage, avec un joli décroisé à la relance du virage 2.

C’est alors qu’au 57e tour,  le moteur de Sainz a rendu l'âme avec un feu spectaculaire, alors que l’espagnol est resté à bord dans un dégagement en pente pour maintenir les freins et éviter que la voiture ne reparte sur la piste.

Une VSC a été déclarée, Leclerc et Verstappen en ont profité pour chausser des mediums. Dans les derniers tours, Leclerc s'est encore fait une frayeur en recontrant des problèmes avec sa pédale d'accélérateur dans les dix derniers tours, celle-ci ne remontant pas complètement dans les virages, et Verstappen a légèrement réduit l'écart, mais c'était insuffisant et le pilote Ferrari a fait son retour sur le podium après cinq courses consécutives sans top 3, de surcroît sur la plus haute marche.

Deuxième, Verstappen a limité la casse et piloté en gestionnaire de championnat du monde devant un public acquis à sa cause, suivi par Lewis Hamilton, qui confirme son retour en forme avec un 2ème podium consécutif après Silverstone. George Russell termine 4e devant un excellent Ocon, le pilote Alpine ayant réalisé un 100e Grand Prix remarquable. Tout aussi remarquable, Mick Schumacher termine 6ème après s'être bien battu. Le fils du « Kaiser » a visiblement débloqué un verrou, il est libéré depuis Silverstone ! Il termine devant Lando Norris qui a livré de beaux dépassements, Kevin Magnussen, Daniel Ricciardo et Fernando Alonso qui arrache le dernier point à Bottas dans le dernier tour, après être partie en fond de grille après ses déboires du Sprint.

CLASSEMENT DE LA COURSE

PosNoDriverCarLapsTime/RetiredPTS
116Charles LeclercFerrari711:24:24.31225
21Max VerstappenRed Bull Racing RBPT71+1.532s19
344Lewis HamiltonMercedes71+41.217s15
463George RussellMercedes71+58.972s12
531Esteban OconAlpine Renault71+68.436s10
647Mick SchumacherHaas Ferrari70+1 lap8
74Lando NorrisMcLaren Mercedes70+1 lap6
820Kevin MagnussenHaas Ferrari70+1 lap4
93Daniel RicciardoMcLaren Mercedes70+1 lap2
1014Fernando AlonsoAlpine Renault70+1 lap1
1177Valtteri BottasAlfa Romeo Ferrari70+1 lap0
1223Alexander AlbonWilliams Mercedes70+1 lap0
1318Lance StrollAston Martin Aramco Mercedes70+1 lap0
1424Zhou GuanyuAlfa Romeo Ferrari70+1 lap0
1510Pierre GaslyAlphaTauri RBPT70+1 lap0
1622Yuki TsunodaAlphaTauri RBPT70+1 lap0
175Sebastian VettelAston Martin Aramco Mercedes70+1 lap0
NC55Carlos SainzFerrari56DNF0
NC6Nicholas LatifiWilliams Mercedes48DNF0
NC11Sergio PerezRed Bull Racing RBPT24DNF0

CHAMPIONNATS

Max Verstappen limite bien les dégâts, puisque sans son abandon, Sainz aurait sans doute passé le néerlandais. Le champion en titre conserve un matelas de 38 points d'avace, 208 contre 170 à Leclerc, qui reprend la 2e place du championnat devant Perez (151 pts), Sainz suivant à 133 points. Ocon fait un beau rapproché avec son excellent weekend (13 points), il totalise 52 unités et, 8e du championnat, il n'est qu'à 11 longueurs de Norris.

Là aussi, chez les constructeurs, Red Bull limite la casse car Ferrari perd un doublé sur un nouveau souci de fiabilité. L'écurie autrichienne totalise 359 points contre 303 à la Scuderia. On remarque surtout que Alpine est revenu à égalité avec McLaren pour la P4, 81 points chacun. Belle remontée de Haas qui marque 14 points et passe devant Alpha Tauri.

Pour résumer

Charles Leclerc s'impose pour la 3ème fois de l'année sur le Red Bull Ring en battant Max Verstappen, le monégasque signant ainsi enfin un bon résultat après une série de courses décevantes. Ocon est un excellent 5ème sur l'Alpine.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.