par Nicolas Anderbegani
La Nascarisation, c'est maintenant !

F1 : 6 courses sprint en 2023 !

Droite dans ses bottes, la F1 de l’ère Liberty Media continue de croître, de croître. Après l’annonce d’un calendrier à 24 dates en 2023, voici que six courses Sprint ont été officialisées, ce qui fera un total de 30 courses l’an prochain. Plus que 6 et on égale le calendrier de la NASCAR !

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Un bilan qui se discute

Les sessions de sprint ont été introduites en F1 en 2021, avec des qualifications décalées au vendredi et une course supplémentaire de 100 km inscrite au programme de samedi pour établir la grille du Grand Prix de dimanche.

Si la volonté de dynamiser le vendredi des essais libres était louable, l’intérêt purement sportif de ces courses est bien plus discutable, même si le barème de points attribué cette année a augmenté après les 3-2-1 ridicules des sprints de 2021. Cette course conditionnant la course principale, les pilotes ne prennent pas de risques inconsidérés au risque de compromettre tout le weekend, sans parler du format court qui se traduit en général par l’absence d’arrêts aux stands et de l’allocation chiche des éléments mécaniques, qui n’incite pas non plus à taper dans la voiture…Quitte à aller au fond du concept, pourquoi ne pas inverser les grilles puisqu’on y est ? Au moins ça rendrait les victoires plus compliquées à aller chercher pour Verstappen…

Mardi, le Conseil mondial du sport automobile a approuvé le passage à six événements Sprint, avec confirmation des sites sur lesquels ils se dérouleront à suivre en temps voulu. Silverstone, Monza et Interlagos ont accueilli le premier trio d'événements Sprint en 2021, avec Imola, le Red Bull Ring et Interlagos sélectionnés pour la campagne 2022.

Les autorités se réjouissent évidemment de cette extension, qui promet donc des revenus en hausse "Je suis ravi que nous puissions confirmer que six Sprints feront partie du championnat à partir de 2023, en s'appuyant sur le succès du nouveau format introduit pour la première fois en 2021", a déclaré Stefano Domenicali, président et chef de la direction de la Formule 1."Le Sprint offre de l'action sur trois jours, les pilotes se battant tous pour quelque chose dès le départ vendredi jusqu'à l'événement principal dimanche, ajoutant plus de drame et d'excitation au week-end.

Le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a ajouté à l'unisson : « La confirmation que six week-ends de course avec Sprint auront lieu à partir de la saison 2023 du Championnat du monde de Formule 1 de la FIA est un autre exemple de la croissance et de la prospérité continues au plus haut niveau du sport automobile.

 

Pour résumer

Après les trois courses sprint de 2021 et cette année, la Formule 1 bénéficiera de 6 courses sprint en 2023, qui s'ajouteront aux 24 grands prix officiels, soit un calendrier de 30 épreuves ! Jusqu'où ira la Formule 1 dans sa boulimie ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.