Essai MG4 X-Power de 435 chLancer le diaporama
essai mg4 xpower
+20
LANCER LE DIAPORAMA
par Pierrick Rakotoniaina

Essai MG4 X-Power de 435 ch

Avec la MG4, le constructeur d’origine britannique dispose d’un modèle électrique faisant déjà partie des meilleures références. En dehors de ses prestations plutôt convaincantes, le tarif compétitif apparait comme un argument de poids. Avec la version X-Power, MG offre désormais en plus la très haute performance. Nous l’avons essayée en Alsace.

Zapping Le Blogauto Essai Citroën e-C4X de 136ch

Un peu plus agressive

Essai MG4 X-Power de 435 ch - Un peu plus agressiveLancer le diaporama
essai mg4 xpower
+20

Avec cette teinte verte, proche d’un coloris militaire, notre MG4 X-Power tente de rester discrète dans les massifs forestiers d’Alsace. Cependant, elle se fait tout de même remarquer avec sa face avant plutôt agressive. Son style un peu plus dynamique que celui des MG4 classiques, est souligné notamment par des jantes de diamètre supérieur, en 18 pouces. 

 

Les étriers de freins orange pincent des disques plus grands, mais toujours en acier. Du côté de ce qui se voit, les observateurs remarqueront également les gommes, des Michelin Pilot Sport 5 pour maximiser l’adhérence. Même si celle qui apparait dans le top 10 électrique chaque mois, ne se fait pas rare sur nos routes, on ne distinguera pas toujours au premier coup d’oeil une X-Power d’une autre MG4. 

Un habitacle proche de la MG4 classique

Essai MG4 X-Power de 435 ch - Un habitacle proche de la MG4 classiqueLancer le diaporama
essai mg4 xpower
+20

A bord, les connaisseurs de la maison repéreront peut-être quelques détails spécifiques, un assemblage correct et une finition en accord avec son tarif. Toutefois MG n’en a pas trop fait, toujours dans une logique de recherche d’une gamme simple et quasiment unique pour faciliter la logistique et donc maintenir un tarif compétitif. On ne se sent pas mal à bord, même si l’on peste toujours contre le système d’infotainment et l’ergonomie de certaines commandes. Mais le plus important de cette MG4 X-Power, n’est pas là… 

 

Voici le moment de vous impressionner avec les chiffres. Pour atteindre l’honorable puissance de 435 chevaux, MG n’a fait que se servir dans sa banque d’organes. Attention, il faut suivre. A l’avant, le moteur de 204 ch de la version 64 kWh. À l’arrière, le bloc de 245 ch emprunté à la MG4 longue autonomie. Le couple maxi délivré par cette débauche de puissance atteint les 600 Nm.

Une accélération démoniaque!

Essai MG4 X-Power de 435 ch - Une accélération démoniaque!Lancer le diaporama
essai mg4 xpower
+20

Ne cherchez pas, on dépasse les données ce qui se fait de mieux aujourd’hui en compacte sportive à moteur thermique. Avec sa transmission 4X4 non permanente (sauf en mode Sport et Snow), elle se donne les moyens d’une motricité optimisée. Et dans la réalité, on prend une véritable claque. Le chrono de 3,8 s de la fiche technique pour atteindre les 100 km/h (Vmax 200 km/h) n’a rien de fantaisiste! Prévenez vos passagers (ou pas…) avant d’user du Launch Control.

 

Vous vous en doutez, si l’on en abuse, on met grandement à l’épreuve la mécanique. Sur le circuit de Saint-Dié des Vosges, une fois la batterie entre 20 et 30%, la puissance commence à manquer, mais la voiture reste performante. L’endurance des freins s’est avérée également être une bonne surprise dans ces conditions, bien aidée toutefois par un tour de refroidissement entre deux sessions.

Un châssis amélioré

Essai MG4 X-Power de 435 ch - Un châssis amélioréLancer le diaporama
essai mg4 xpower
+20

Le chassis se montre-t-il à la hauteur? Disons le tout de suite, il ne se cache pas sous cette robe discrète la meilleure sportive de tous les temps. MG ne pouvait tout simplement pas se permettre de trop perfectionner sa plateforme, encore une fois pour ne pas voir la facture finale s’envoler. Cela ne les a pas empêchés d’optimiser les trains roulants, avec l’usage de l’aluminium pour les triangles, et une géométrie revue pour l’occasion. Elle ne se transforme pas en machine radicale, posée sur des suspensions dures comme du bois.

 

En premier lieu, cette MG4 X-Power n’a pas sacrifié son confort. La direction plus lourde aide au placement. La voiture s’écrase toutefois généreusement sur ses appuis, sans pour autant se déconnecter de la route. Avec son blocage de différentiel XDS, elle s’extirpe des virages les plus serrés avec une facilité déconcertante. Cette réactivité de tous les instants la rend particulièrement sure. Au décollage comme en reprise, on en surprend plus d’un, et souvent même des machines que nous qualifierons de plus arrogantes.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Avec de telles performances, la surveillance de la consommation on le reconnait, ne fut pas notre affaire. MG annonce toutefois 385 km, qu’il faut évidemment moduler en fonction des routes empruntées et du rythme imprimé. La précision des aides à la conduite reste en dessous de celle des concurrentes portant des blasons plus populaires dans nos contrées. Avec une puissance de recharge max de 140 kW, la batterie passe de 10 à 80% en 26 minutes. La 64 kWh a été privilégiée pour maintenir le poids de 1 800 kg. À 35 490 € (avant le nouveau bonus du 15 décembre), aucune rivale ne tient la comparaison. On peut lui enlever le bonus, elle reste toujours plus compétitive…

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos