par Soufyane Benhammouda

Essai Dacia Lodgy : présentation (1/3)

Une taille maximale pour un prix contenu. Tels sont les deux attributs principaux du nouveau Dacia Lodgy. Mais hormis ces deux caractéristiques commerciales qui font mouche en ces temps pragmatiques, le premier 7 places Dacia veut aussi démontrer la volonté de la marque de monter en gamme. Leblogauto s’est rendu aux portes de l’Atlas, pour vous livrer un premier verdict concernant ce Dacia Lodgy.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Les motorisations :

Dès sa commercialisation, le Dacia Lodgy est proposé avec un moteur essence et deux moteurs diesel.

Le premier, uniquement disponible sur Lodgy, est le 1.6l MPI atmosphérique de 82ch à 5.000tr/min et 134Nm de couple à 2.800tr/min accouplé à une boîte mécanique à 5 rapports. Ce moteur est donné pour une consommation de 7,1l/100km et un rejet de CO2 de 165g/km.

Les mécaniques diesel seront disponibles sur les autres versions (Ambiance, Lauréate et Prestige). Le monospace pourra recevoir le 1.5l dCI de 90ch à 3.750tr/min et 200Nm à 1.750tr/min à boîte 5 vitesses. Souple et sobre, il ne consomme que 4,2l/100km et rejette 109g de CO2 par kilomètre. La gamme sera coiffée par le 1.5l dCI 110 boite 6 annoncé pour 107ch à 4.000tr/min et 240Nm à 1.750trmin, et une consommation de 4.4l/100km et des émissions de CO2 de 116g/km.

Le 1.2l TCe 115 essence se s'ajoutera à cette triplette sur tous les niveaux de finition un peu plus tard dans l’année. Comme sur la Mégane il développe 115ch à 4.500tr/min et 190Nm à 2.000tr/min. Toutefois il est moins évolué pour une question de coût et oublie donc le système Start&Stop. Dacia annonce ses consommations à hauteur de 7,6l/100km et ses rejets de CO2 à 135g/km en 5 places et 140g/km en 7 places.

Les versions :

Disponible à partir de 9.900€, l’entrée de gamme Lodgy offre le strict minimum : 5 places, un ABS, une direction assistée, des lève-vitres avant et arrière manuels, un rangement sur la planche de bord, une boîte à gants ouverte et 3 places arrière ISOFIX rabattable 1/1. Si vous êtes mélomane, oubliez l’autoradio.

La version Ambiance apporte notamment un pack électrique (lève-vitre avant électriques, fermeture centralisée et prise 12V à l’arrière), une banquette arrière rabattable 2/3-1/3 et un ordinateur de bord.

La Lauréate se caractérise par divers éléments chromés comme la calandre, les poignées de porte intérieures, la vignette du pommeau de vitesse et les cerclages de compteurs ou d’aérateur. Font également leur apparition des antibrouillards avant, un limiteur de vitesse, une climatisation manuelle, un pack confort permettant le réglage en hauteur du volant, du siège conducteur et des ceintures de sécurité avant et un couvercle pour fermer le rangement sur la planche de bord.

Le haut de gamme Prestige offre un bon lot d’options. cette version embarque donc de série le système multimédia tactile Media Nav, les vitres arrière électriques et le radar de recul, auxquels s’ajoutent les jantes en aluminium de 16 pouces et du cuir sur le volant et le levier de vitesses.

Si l’on comptabilise les niveaux de finition, les motorisations et le nombre de place, le Dacia Lodgy n’offre pas moins de 16 versions différentes.

Les options :

Quelque soit la version choisie, les 7 places restent une option facturée 490€. Le Dacia Lodgy peut s’agrémenter d’une peinture métallisée (460€), d’un contrôle de trajectoire ESC (300€) et d’une roue de secours (120€).

Le Plug&Radio sera proposé à 200€, sur Ambiance et Lauréate seulement. Le module permet la lecture de fichier MP3 via le lecteur CD ou le port USB et de téléphoner avec un système Bluetooth. Bien sûr les commandes se retrouvent également derrière le volant.

Spécifiquement, la version Ambiance pourra profiter en plus de la climatisation manuelle à 900€ alors que la Lauréate pourra recevoir les vitres arrière électriques à 150€.

Le système multimédia Media Nav est disponible sur toutes les versions (sauf Prestige) contre 430€. A ce prix là, l’écran tactile de 7 pouces permet l’accès à la navigation 2D ou 3D en plus des fonctionnalités du Plug&Radio. Également de série sur Prestige, le radar de recul sera proposé au prix de 200€ sur les trois premiers niveaux de finition.

Les tarifs (en version 5 places hors options) :

Le Dacia Lodgy 1.6l MPI essence ouvre la marche avec un ticket d’entrée fixé à 9.900€ et à 10.900€ en finition Ambiance.

Le 1.5l dCI 90 disponible à partir de la finition Ambiance réclame un chèque de 13.900€, auquel il faut rajouter 1.000€ pour bénéficier du niveau Lauréate. La version Prestige affiche un prix de 15.900€.

Tout comme ce dernier, le 1.5l dCI 110 débute sur Ambiance à 14.500€ pour coiffer la gamme avec la finition Prestige à 16.500€.

D’après nos premières informations, le 1.2 TCe devrait être jusqu’à 1.500€ moins cher que le 1.5l dCI 90. Ainsi, l’entrée de gamme serait disponible aux alentours de 11.400€, l’Ambiance à 12.900€, la Lauréate à 13.400€ pour enfin se terminer sur la Prestige à 14.400€.

La galerie complète :

[zenphotopress album=13202 sort=random number=4]

A lire également :

Essai Dacia Lodgy : vie à bord et essai routier (2/3)

Essai Dacia Lodgy : verdict (3/3)

Pour résumer

Une taille maximale pour un prix contenu. Tels sont les deux attributs principaux du nouveau Dacia Lodgy. Mais hormis ces deux caractéristiques commerciales qui font mouche en ces temps pragmatiques, le premier 7 places Dacia veut aussi démontrer la volonté de la marque de monter en gamme. Leblogauto s’est rendu aux portes de l’Atlas, pour vous livrer un premier verdict concernant ce Dacia Lodgy.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.