Essai Dacia Jogger Hybrid de 140 ch
Lancer le diaporama
essai Dacia Jogger hybrid
+20
LANCER LE DIAPORAMA
par Pierrick Rakotoniaina

Essai Dacia Jogger Hybrid de 140 ch

Dacia fait face au nouveau monde, et commercialise cette année son premier hybride avec le Jogger. Même s’il se veut toujours moins cher que la concurrence, il devient le modèle de la marque le plus cher du catalogue. Nous l’avons essayé au Portugal.

Zapping Le Blogauto Essai de La Mazda MX30 R-EV

Un Jogger presque comme les autres

Essai Dacia Jogger Hybrid de 140 ch - Un Jogger presque comme les autresLancer le diaporama
essai Dacia Jogger hybrid
+20

Ce Jogger a un petit truc de différent… Prenez quelques secondes! Ça y est? Oui, après plusieurs mois de commercialisation, il affiche le nouveau logo allant avec une calandre remaniée. Cette voiture pourtant très récente a déjà droit d’une certaine façon à un restylage, peut-être le plus précoce de l’histoire. Cela s’accompagne à l’arrière d’une inscription « DACIA » en toutes lettres sur le coffre. 

 

En dehors de cela, il s’agit bien entendu de la même voiture, avec l’avant d’une Sandero jusque’au montant B. Il n’y a aucun indice qui trahit la motorisation E-Tech en provenance de Renault. On se surprend toujours à imaginer que dans ses tout juste 4,55 m, on peut loger jusqu’à 7 personnes. On ne parlera peut-être pas d’élégance, mais ce design fait largement oublier le Dacia de ses débuts en France.

Instrumentation numérique et boite automatique

Essai Dacia Jogger Hybrid de 140 ch - Instrumentation numérique et boite automatiqueLancer le diaporama
essai Dacia Jogger hybrid
+20

A bord aussi, nous avons droit à un petit restylage. A commencer par le volant, qui lui aussi se pare désormais de la nouvelle signature. Mais ce n’est pas tout! Notez les compteurs à aiguilles qui disparaissent, au profit d’un écran couleurs, comme les E-Tech Renault. Mais le plus gros changement se situe à l’avant de l’accoudoir, avec un sélecteur de boite automatique. Une grande première pour la marque. 

 

Pour le reste, là aussi, il s’agit du Jogger classique, avec ses nombreux avantages et ses quelques inconvénients. En plus d’emporter deux personnes de plus, sa soute gigantesque n’est même pas amputée de quelques litres pour pouvoir loger la batterie du système hybride du Losange. Cependant, elle accuse sur la balance 200 kilos supplémentaires, qui ne sont pas sans incidence.

Motorisation E-Tech empruntée à Renault

Essai Dacia Jogger Hybrid de 140 ch - Motorisation E-Tech empruntée à RenaultLancer le diaporama
essai Dacia Jogger hybrid
+20

En termes de comportement, évidemment on ne s’attendait pas à conduire une Alpine A110. Rien de bien méchant, son équilibre reste suffisamment rassurant pour envisager de voyager sereinement. L’embonpoint se ressent dans l’équilibre, avec une voiture un peu moins agile. Toutefois, cela ne se remarque pas vraiment à des allures usuelles. Les suspensions renforcées à l’arrière n’ont pas vraiment d’effet sur le ressenti par rapport à un autre Jogger. 

 

Les griefs sont finalement peu ou prou identiques aux autres versions du catalogue. On regrette la moins bonne insonorisation par rapport aux véhicules portant le Losange. Si en ville on démarre toujours sur l’électrique, on ne comprend pas toujours pourquoi parfois le thermique démarre, même à l’arrêt pour maintenir un niveau de charge suffisamment élevé pour faire fonctionner le système hybride.

Consommation contenue

Essai Dacia Jogger Hybrid de 140 ch - Consommation contenueLancer le diaporama
essai Dacia Jogger hybrid
+20

Les passages d’une phase à une autre sont ainsi bien plus perceptibles. La boite automatique apporte un confort d’utilisation que l’on ne connaissait pas dans une Dacia jusqu’ici. Elle éternue parfois avec certains rétrogrades intempestifs sur route, mais là aussi, rien de rédhibitoire. Ne plus passer de vitesses manuellement rend la vie nettement plus facile, notamment en agglomération, ce qui n’a rien de négligeable. 

 

Néanmoins, si l’on ne comprend pas toujours pourquoi le moteur thermique se met en route dans certaines situations, l’avantage pour la consommation en ville est net. On peut descendre aisément en-dessous des 5 litres. Cependant, notre parcours ayant été principalement routier, elle s’est plutôt maintenue au-dessus des 6. Bien entendu, ces relevés sont à relativiser à partir du moment où l’on emporte des personnes ou des marchandises. Cela reste toutefois assez remarquable.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Une Dacia à 25 500 € (en 7 places), cela à première vue parait cher. Ça l’est en effet, mais il faut reconnaitre que pour un hybride avec autant de prestations, il apparait encore bien moins cher que ses concurrents offrant autant de sièges. En 5 places, il reste moins onéreux, mais l’écart se réduit alors avec ses prestigieux rivaux portant le plus souvent un badge asiatique.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos