Lancer le diaporama
Essai Suzuki S cross hybride
+20
LANCER LE DIAPORAMA
par Pierrick Rakotoniaina

Essai Suzuki S-Cross hybride de 115 ch

Suzuki équipe son S-Cross fraîchement restylé d’une motorisation hybride peu répandue. Nous l’avons essayé sur les routes de Camargue.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV
Podcast Men's Up Life
 

Design inchangé

Lancer le diaporama
Essai Suzuki S cross hybride
+20

Rien ne ressemble à un Suzuki S-Cross, qu’un autre Suzuki S-Cross. Entendez par-là que sa déclinaison hybride ne se distingue physiquement pas des autres versions. On retrouve ainsi cette face avant largement remaniée, tout comme l’arrière.

 

Le modèle est suffisamment spécialisé pour attirer une clientèle peut-être moins généraliste, mais adepte de certaines de ses solutions techniques, notamment sa transmission intégrale. Tant pis si sa plastique se montre moins séduisante que certains SUV de ville.

Coffre réduit

Lancer le diaporama
Essai Suzuki S cross hybride
+20

A bord, la qualité perçue reste moins moderne que la plupart de ses concurrents. Les compteurs analogiques à aiguilles nous renvoient à une époque que l’on pensait révolue. Toutefois le manque de sophistication rend le repérage des commandes aisé. 

 

Côté équipements, il dispose tout de même d’un régulateur de vitesse adaptatif qui mériterait un meilleur réglage. Le gros point noir demeure la capacité de coffre réduite à cause de la batterie. Il ne faut pas non plus être trop grand à l’arrière.

Une motorisation hybride auto-rechargeable

Lancer le diaporama
Essai Suzuki S cross hybride
+20

La solution technique de Suzuki pour son hybridation, se compose d’un 4 cylindres 1.5 avec une boite automatique intégrant un bloc électrique. Une batterie de 0,85 kWh alimente ce dernier. Il faut noter qu’elle se recharge avec la rotation des roues, et non lors des décélérations et des freinages. 

 

Il s’agit d’un vrai 4X4, que plébiscitent beaucoup de ses utilisateurs habitant en montagne. Il récupère en somme le meilleur des deux mondes, avec des prestations spéciales préservées, et une mécanique supposée plus sobre et plus adéquation avec le monde d’aujourd’hui.

Vraie transmission intégrale

Lancer le diaporama
Essai Suzuki S cross hybride
+20

Si l’on loue sa fluidité, malgré parfois quelques trous à l’accélération entre le premier et le second rapport, on peine à s’y retrouver du côté des consommations, surtout avec la transmission intégrale. Sans forcer, avec l’équivalent de 3 ou 4 passagers à bord, elle naviguait entre 6 et 7 litres. 

 

Avec 115 chevaux, il ne faut pas s’attendre à un foudre de guerre non plus. On s’épargne les montées en régime agaçantes d’une CVT, mais le 4 cylindres se fait tout de même entendre. Sa batterie lui permet de rouler à petite vitesse en ville, sur une distance n’excédant jamais vraiment les deux kilomètres.

Pour résumer

Il s’agissait clairement d’un chaînon manquant dans la gamme du S-Cross, qui ne disposait que d’une hybridation légère. En deux roues motrices, il gagne toutefois nettement en sobriété, mais cette version sera probablement boudée par les montagnards qui adorent le modèle. Comptez au moins 31 890 € et 36 290 € pour notre monture d’essai AllGrip, avec un malus de 125 €.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos