AF Corse dévoile la livrée jaune de la 499P privée
Lancer le diaporama
Ferrari 499P n°83
+4
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani
L'autre couleur emblèmatique du cheval cabré !

AF Corse dévoile la livrée jaune de la 499P privée

La Ferrari 499P privée n°83 sera engagée dans la catégorie Hypercar du FIA WEC aux côtés des n°50 et n°51 officielles.

Zapping Le Blogauto Essai Mercedes Classe E400E 4MATIC

La Ferrari 499P n°83, exploitée par AF Corse, ne passera pas inaperçue sur les circuits du FIA WEC ! L’équipe italienne a dévoilé une livrée reprenant les lignes emblématiques de la Ferrari n°51 ayant triomphé lors des 24 Heures du Mans 2023, mais en inversant les couleurs. L’Hypercar confiée à Robert Kubica et aux pilotes officiels Ferrari Robert Schwartzman et Yifei Ye se pare ainsi d’une élégante robe jaune Giallo Modena. Si le pétrolier polonais Orlen se retrouve sur les parties rouges, on remarque aussi le nom de Charles Pozzi sur les ailerons en carbone.

Ce jaune Ferrari évoque évidemment les couleurs de la ville de Modène, la cité natale d’Enzo Ferrari. Le site internet du cheval cabré dit d’ailleurs que le jaune est « un peu comme la deuxième âme de Ferrari ». Les Ferrari jaunes ont également été au cœur du sport automobile où elles ont fait leur première apparition en 1951. Ce fut possible grâce à Salvatore Ammendola et sa Ferrari 195 Inter qui prit part pour la première fois à la Coppa Inter-Europa le 15 avril 1951. L’année suivante, une 225 S jaune arriva deuxième au Grand Prix du Portugal qui se disputait alors en formule Sport. C'est le portugais Casimiro de Oliveira, frère du metteur en scène Manoel de Oliveira, qui la pilotait.

Au fur et à mesure que la notoriété et le prestige de la Maison de Maranello s'affirmaient sur les circuits, les voitures du Cavallino Rampante se multipliaient dans les compétitions. C'est d'ailleurs au début des années 60 que le nombre de Ferrari jaunes connut son apogée quand les équipes belges (Écurie Nationale Belge et Écurie Francorchamps principalement) commencèrent à acheter plusieurs voitures jaunes dont la couleur de compétition correspondait au code international du pays.

À la demande de l'importateur belge Jacques Swaters, la Scuderia engage une F1 156 jaune pour Olivier Gendebien au Grand Prix de Belgique de 1961, peu après que le pilote bruxellois ait remporté le Mans. On verra aussi des 512S jaunes aux 24 heures du Mans au tournant des années 60-70 ou encore des 512BB à la fin des seventies. Des Ferrari 333SP jaunes furent également aperçues dans les années 90-2000, en IMSA et en ISRS (l‘ancêtre des le Mans Series).

Les essais de pré-saison du FIA WEC, le Prologue, débutent ce samedi et dimanche (24 et 25 février) au Circuit International de Lusail, à Doha, théâtre de la manche d’ouverture des 1812 km du Qatar le week-end suivant (1er-2 mars).

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Aux côtés des Ferrari 4999P officielles rouges, la n°83 privée, qui sera pilotée entre autres par Robert Kubica, arborera une belle livrée Jaune Modena, qui rappelle de nombreux souvenirs sportifs, comme l'épopée de l'écurie belge Francorchamps entre les années 50 et 70.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos