Tesla / conflit social : les fonds de pension voient rouge
par Elisabeth Studer

Tesla / conflit social : les fonds de pension voient rouge

Tesla doit respecter les négociations collectives pour ses employés en Europe du Nord (Suède, Danemark). Telle est la teneur du message qui sera adressé au constructeur automobile américain dans une lettre conjointe qui devrait lui être envoyée cette semaine par un collectif de fonds de pension. Lesquels pointent ouvertement du doigt le constructeur, certains mêmes n’hésitant pas à jouer sur la corde sensible : l’argent.

Zapping Le Blogauto Essai de La Mazda MX30 R-EV

Les fonds de pension préoccupés par l’attitude de Tesla

"L'attitude de Tesla à l'encontre du droit à la négociation collective est très préoccupante", estiment ainsi les signataires dans une version préparatoire, faisant référence au conflit en cours avec les employés du constructeur dans les pays nordiques. Des propos énoncés alors qu’un syndicat danois a rejoint la semaine dernière le conflit débuté fin octobre.

En cause, le refus de Tesla de conclure une convention collective avec ses employés suédois.

Un fonds de pension danois vend sa part dans Tesla pour soutenir la grève

Mais désormais l’affaire prend une tournure on ne peut plus financière, les investisseurs démontrant par ce biais qu’ils n’accordent plus leur confiance en Tesla. Une position qui pourrait s’avérer problématique pour le constructeur US.

C’est dans un tel contexte qu’un fonds de pension danois a décidé de vendre sa part de Tesla pour soutenir la grève menée en Suède à l’initiative du syndicat IF Metall contre le constructeur automobile basé au Texas.

Pension Danmark est l'un des plus grands fonds de pension au Danemark. Il gère les pensions d'environ 823 000 danois et compte 317,3 milliards de couronnes danoises dans le cadre de sa gestion d'actifs. Mercredi, Pension Danmark a annoncé son intention de vendre toutes ses participations dans Tesla en guise de soutien au mouvement social. Voire pas peur que la valeur des actions du constructeur US ne dégringole  ?

« À la lumière du conflit qui s’étend maintenant au Danemark ainsi que du récent refus catégorique de Tesla de conclure un accord syndical dans n’importe quel pays, nous sommes arrivés à la conclusion que nous, en tant qu’investisseurs actuels, ne pouvons guère influencer la société. C’est pourquoi nous plaçons maintenant Tesla sur notre liste d’exclusion », a annoncé le fonds de pension.

L'objectif principal de la grève de l'IF Metall est d'amener Tesla Sweden à signer une convention collective, une pratique courante entre les employeurs et les syndicats en Suède. Cependant, Tesla Sweden a l'ordre direct d'Elon Musk de s'abstenir de signer une convention collective.

Tesla : la grève étendue de la Suède au Danemark

Les tensions sociales sont vives chez Tesla. Après la Suède, c’est depuis quelques jours au tour du Danemark de se rebiffer.

3F, le plus important syndicat danois, a ainsi annoncé mardi 5 décembre qu'il soutiendrait les salariés suédois dans leur action de grève contre Tesla - provoquée par le refus du constructeur automobile américain de signer une convention collective - et qu'il refuserait de décharger ou de transporter des voitures produites par le constructeur automobile américain en Suède.

"Comme les entreprises, le mouvement syndical est mondial dans la lutte pour la protection des travailleurs", a déclaré le président de 3F, Jan Villadsen, dans un communiqué, ajoutant que le syndicat suédois IF Metall avait demandé l'aide de 3F.

«Tous les membres de 3F Transport sont concernés par le mouvement de solidarité; concrètement, cela signifie que les dockers et les chauffeurs routiers ne recevront pas et ne transporteront pas de voitures Tesla en Suède», a indiqué l'organisation dans un communiqué. La grève des dockers et des chauffeurs de camion danois ne concerne que les voitures destinées au marché suédois, a indiqué le syndicat.

Les syndicats suédois veulent la signature de conventions collectives

Depuis octobre dernier, les groupes syndicaux suédois mènent une action revendicative contre Tesla. Objectif : forcer le constructeur à signer des conventions collectives avec les salariés.

La grève concernait initialement 130 mécaniciens de Tesla dans dix ateliers à travers la Suède à partir du 27 octobre, avant de devenir un conflit opposant les syndicats de plusieurs secteurs au constructeur automobile. «La solidarité est la pierre angulaire du mouvement syndical et s'étend au-delà des frontières nationales», a dit le président de 3F Transport, Jan Villadsen, cité dans le communiqué.

Sources : Reuters

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Tesla doit respecter les négociations collectives pour ses employés en Europe du Nord (Suède, Danemark). Telle est la teneur du message qui sera adressé au constructeur dans une lettre conjointe envoyée cette semaine par un collectif de fonds de pension. Lesquels pointent ouvertement du doigt le constructeur, certains mêmes n’hésitant pas à jouer sur la corde sensible : l’argent.
Pension Danmark est l'un des plus grands fonds de pension au Danemark. Il gère les pensions d'environ 823 000 danois et compte 317,3 milliards de couronnes danoises dans le cadre de sa gestion d'actifs. Mercredi dernier, Pension Danmark a annoncé son intention de vendre toutes ses participations dans Tesla en guise de soutien au mouvement social. Voire pas peur que la valeur des actions du constructeur US ne dégringole ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.