Energies fossiles : record de subventions en 2022 selon l’AIE
par Elisabeth Studer

Energies fossiles : record de subventions en 2022 selon l’AIE

Le monde serait-il en bonne voie pour réaliser sa transition énergétique ? on pourrait en douter … selon l’AIE (l'Agence internationale de l'énergie), jamais les énergies fossiles n'ont été autant subventionnées dans le monde. La somme allouée avoisinant plus de mille milliards de dollars.

Zapping Le Blogauto Essai Opel Grandland GSE

Les énergies fossiles subventionnées pour réagir face aux prix

Alors que les conséquences du dérèglement climatique se font chaque jour ressentir un peu plus, les Etats n'ont jamais autant subventionné la consommation des énergies fossiles qu'en 2022 déplore ainsi l’AIE.

Précisions toutefois que ces mesures ont été prises afin de réagir en urgence à la flambée des tarifs de l'énergie.

Face à la déstabilisation des marchés de l'énergie provoquée par la guerre en Ukraine et des prix "extraordinairement élevés et volatils", les gouvernements ont préféré protéger les consommateurs et les entreprises, constate ainsi l'agence. "Certaines de ces mesures peuvent être défendues comme (étant) nécessaires politiquement et socialement (...) mais l'ampleur de ces interventions est un signe inquiétant pour la transition énergétique", a-t-elle ajouté. Outre un fardeau "significatif" sur les finances publiques, "ces dépenses font courir le risque de diminuer l'incitation à utiliser l'énergie efficacement ou à basculer vers des énergies propres", regrette encore l'AIE.

Record de tous les temps

Au total, "les subventions aux énergies fossiles ont doublé par rapport à l'année précédente" et atteint "le record de tous les temps de mille milliards de dollars", indique l'AIE. Si ces aides se sont concentrées en priorité dans pays émergents et les économies en développement, les économies avancées sont également concernées, notamment en l'Europe où les dépenses exceptionnelles allouées à la réduction des factures d'énergie en 2022 ont représenté environ 350 milliards de dollars.

Des subventions sous formes variées

Les subventions ont pris des formes variées : prix encadrés ou plafonnés, allègements de taxes, la suspension de dettes ou encore un soutien à des industries clés très énergivores, précise l'AIE.

Si les aides à la consommation de gaz et d'électricité ont plus que doublé, celles au pétrole ont augmenté d'environ 85%.

Des changements structurels plutôt que des aides d’urgence

Pour l'AIE, un tel phénomène doit inciter à tirer des leçons pour l'avenir. "Les prix des énergies fossiles ne sont pas le meilleur moyen de conduire à la transition vers des énergies propres" car ils détournent l'attention et l'argent des pouvoirs publics, voire poussent dans certains cas à revenir à des usages plus polluants, comme l'abandon du gaz au profit du charbon pour faire tourner des centrales, souligne l’Agence.

"Il vaut mieux investir dans des changements structurels que dans des aides d'urgence", conclut-elle. Recommandant également de mieux calibrer les subventions pour cibler les plus pauvres, lesquels s’avèrent être la population la plus impactée par les hausses de prix.

 

Sources : AFP

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le monde serait-il en bonne voie pour réaliser sa transition énergétique ? on pourrait en douter … selon l’AIE (l'Agence internationale de l'énergie), jamais les énergies fossiles n'ont été autant subventionnées dans le monde. La somme allouée avoisinant plus de mille milliards de dollars.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.