par La rédaction

De Tomaso : menus détails complémentaires

On en sait légèrement davantage sur la le retour sur le devant de la scène de la marque De Tomaso. Si rien n'a évolué quant aux modèles envisagés comme logiquement produits au sein du complexe (une berline de luxe, un SUV et un coupé pour une production annuelle oscillant entre 8 000 unités et 10 000 unités), on en apprend un peu plus sur le plan financier.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

On en sait légèrement davantage sur la reprise du site industriel Pininfarina par par l’industriel italien Gian Mario Rossignolo qui marquera alors le retour sur le devant de la scène de la marque De Tomaso. Si rien n'a évolué quant aux modèles envisagés comme logiquement produits au sein du complexe (une berline de luxe, un SUV et un coupé pour une production annuelle oscillant entre 8 000 unités et 10 000 unités), on en apprend un peu plus sur le plan financier.

Ainsi selon divers médias italiens, on apprend par exemple que Gian Mario Rossignolo envisage dans un premier temps d'injecter au minimum 115 millions d'euros afin de démarrer quelque chose de concret. De concret ? Oui, et ? Rien n'est précisé et clairement spécifié sur ce point. Dommageable. Quant au montant de la somme, il paraît bien timide...

On apprend également que ces trois modèles sont affichés sur un planning de lancement sous les quatre années à venir avec présentation du premier d'entre eux à l'occasion du salon de Genève millésimé 2011.

En reprenant la fourchette basse de production, la répartition serait effectuée comme ceci : 3 000 SUVs, autant de berline et 2 000 coupés. Reste que même cette fourchette basse paraît dans l'état actuel des choses un brin illusoire. Quant au projet englobant une version électrique, rien de neuf.

A lire également. Pininfarina cède une usine en Italie et Le retour de De Tomaso ?

Source : diverses.

Pour résumer

On en sait légèrement davantage sur la le retour sur le devant de la scène de la marque De Tomaso. Si rien n'a évolué quant aux modèles envisagés comme logiquement produits au sein du complexe (une berline de luxe, un SUV et un coupé pour une production annuelle oscillant entre 8 000 unités et 10 000 unités), on en apprend un peu plus sur le plan financier.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.