par Frederic Papkoff

Carlsson racheté par un groupe chinois

Les groupes chinois continuent à faire leur marché en Europe. Non pas sur des constructeurs de premier plan, mais essentiellement sur le marché des accessoires ou des équipementiers. Dernier en date, le spécialiste allemand Carlsson qui vient de se faire racheter par Zhongsheng.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Les groupes chinois continuent à faire leur marché en Europe. Non pas sur des constructeurs de premier plan, mais essentiellement sur le marché des accessoires ou des équipementiers. Dernier en date, le spécialiste allemand Carlsson qui vient de se faire racheter par Zhongsheng.

Le nouveau propriétaire de Carlsson n'est pas un constructeur et n'a pas d'ambitions dans ce marché. Zhongsheng est en revanche un des plus gros distributeurs d'automobiles en Chine avec un réseau de plus de 140 points de ventes pour les marques Lexus, Mercedes, Volvo, Porsche, Toyota ou encore Nissan. Le but du repreneur est de développer son activité de distributions de pièces, sur un marché où le tuning se développer vite, y compris sur les voitures de prestige.

Le programme chinois de Carlsson se développera selon deux axes : implantation d'un réseau de distribution pour les modèles Mercedes préparés par la maison, et implantation industrielle. Dans ce second cas non pas pour les préparations sur base Mercedes connues en Europe, mais pour la création de lignes de pièces et accessoires pour les diverses marques que distribue Zhongsheng.

Source: Automotive News

Pour résumer

Les groupes chinois continuent à faire leur marché en Europe. Non pas sur des constructeurs de premier plan, mais essentiellement sur le marché des accessoires ou des équipementiers. Dernier en date, le spécialiste allemand Carlsson qui vient de se faire racheter par Zhongsheng.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.