Accueil F1 F1 2021-Qatar- GP : Hamilton facile, énorme Alonso 3e

F1 2021-Qatar- GP : Hamilton facile, énorme Alonso 3e

0
17
PARTAGER
Alonso

Le premier grand prix du Qatar n’a pas été désagréable, et a offert une belle bataille à l’arrière. Hamilton a gagné sans jamais être inquiété. Le pilote du jour, c’est un formidable Fernando Alonso qui revient sur le podium !

Premier rebondissement avant le départ !

Les commissaires ont rendu leur verdict ce dimanche à quelques heures seulement du départ, après avoir ouvert une enquête tardivement hier soir : tandis que Sainz a été blanchi, Max Verstappen et Valtteri Bottas ont été sanctionnés pour ne pas avoir suffisamment ralenti sous drapeau jaune, au moment où Pierre Gasly s’était trouvé au ralenti dans le dernier secteur après avoir subi une délamination de son pneu avant gauche suite au choc subi par son aileron sur un vibreur.

Pour ne pas avoir respecté un double drapeau jaune sur sa dernière tentative – il n’a pas coupé son effort – Verstappen prend 5 places de pénalité et s’élancera 7e. Bottas, pour non respect d’un drapeau jaune simple, prend 3 places et se retrouve 5e….petite confusion d’ailleurs puisqu’il est finalement reclassé 6e. Les mécaniciens de Ferrari et de Mercedes doivent permuter leurs positions sur la grille à 40′ du départ !  Tout cela fait les affaires de Pierre Gasly qui se retrouve en première ligne aux côtés de Lewis Hamilton, mais avec des pneus tendres, il peut faire un gros coup au départ ! Fernando Alonso, 3e (une première pour lui depuis 2013 !) et Lando Norris 4e, également en pneus tendres, peuvent aussi faire une sacrée performance !

Le départ va être décisif et déterminer la suite des stratégies.

Gasly, Alonso, Norris, Tsunoda, Ocon et Vettel sont en softs parmi le Top 10.Hamilton a démarré quelques dizaines de centimètres en arrière de la marque de son emplacement, afin de déposer de la gomme et d’optimiser le grip au départ.

Départ

Bon départ d’Hamilton qui se décale pour fermer la trajectoire et garde la tête. Alonso très agressif passe Gasly au virage 3 par l’extérieur et Verstappen est déjà 4e ! Bottas a sombré en 11e position. Ocon est aussi bien parti en 6e position.

Hamilton boucle le 1er tour avec 2″ d’avance sur Alonso. Perez passe Lance Stroll pour la P10.

Gasly sort large au tour 3, Verstappen prend le DRS et le double instantanément. Consigne déguisée ?

Tour 4

Bataille Alonso-Verstappen désormais. Verstappen passe sans difficulté avec le DRS dans la ligne droite. Alonso ne peut rien faire. Il est à 4″ d’Hamilton, les compteurs sont remis à zéro. Le pilote Red Bull s’est très bien tiré de sa pénalité.

Tour 6

Perez est P8, tandis que Bottas ets toujours bloqué P11.

Verstappen a repris 0″6 à Hamilton dans ce tour. Leclerc passe Raikkonen pour la P12.

Tour 7

Perez passe Sainz au DRS mais il freine trop tard et sort de la trajectoire. L’espagnol reprend son bien.

Tour 8

Perez y parvient mais ça n’a pas été facile. Sainz s’est décalé au dernier moment et le mexicain a failli encore se rater.

Wolff presse Bottas de doubler les pilotes devant. En gros, qu’il se « bouge  » le c…. !!!

Tour 9

Perez passe Ocon. Bottas passe Tsunoda en prenant l’intérieur sale du 1er virage, alors que Stroll est passé par l’extérieur !

Tour 10/11

Meilleur tour d’Hamilton, qui possède 5″ d’avance sur Verstappen. Alonso est à 17″ mais garde une bonne marge de presque 3″ sur Gasly, qui est sous la pression de Norris et Perez. Bottas a doublé Stroll et se retrouve P9. Leclerc remonte un peu, il est P11.

Tour 12

Norris passe Gasly, dont les pneus commencent à souffrir. Bottas presse Sainz.

Tour 13

Perez passe le français à son tour.  Bottas a failli perdre sa Mercedes dans le sillage de Sainz. Norris reprend du terrain sur Alonso qui tient sa P3.

Tour 14

Gasly s’arrête aux stands. Il passe des mediums. Hamilton a presque 7″ d’avance sur Verstappen, qui semble perturbé par son aileron avant.

Tour 15

Perez presse Norris. Bottas a passé Sainz.

Tour 16

Perez avale Norris au DRS. La Red Bull marche bien en ligne droite. ALonso est dans la ligne de mire, l’espagnol exploite à merveille les tendres puisqu’il creuse l’écart sur Norris qui a les mêmes pneus que lui.

Tour 17

Hamilton enchaine les meilleurs tours. Arrêt en vue ?

Bottas passe Ocon pour la P6.

Tour 18

Verstappen aux stands. Red Bull veut forcer la réaction d’Hamilton. Le néerlandais ressort devant Alonso.

Hamilton juge que ses pneus sont bons. Il ne veut pas être arrêté trop tôt, mais Mercedes ne veut prendre aucun risque en cas de Safety Car. L’anglais s’éxécute et chausse des hard. Il repart avec 8″8 d’avance.

Tour 20

Perez s’arrête et passe les Hard.2″7, pas terrible. Il repart 12e derrière Vettel. Bottas est 5e juste derrière Norris. Mercedes pense que Verstappen est sur 2 arrêts, Bottas va sans doute jouer l’arrêt unique. Alonso demeure 3e avec un bon rythme malgré les tendres. L’espagnol se dirige vers un seul arrêt.

Tour 21

L’aileron avant de Verstappen penche légèrement du coté gauche, ça frotte beaucoup sur les vibreurs. Attention !

Tour 22

Perez essaie de passer Vettel au freinage mais l’allemand a bien gêné sa tentative et il se décroise car le mexicain a viré un peu large.

Tour 23

Bottas plonge au freinage et passe Norris. Joli ! Le finlandais est P3. Perez vient à bout de Vettel et rentre dans le top 10.

Tour 24

ALonso aux stands. L’espagnol a réalisé un superbe premier relais. Il ressort devant Ricciardo et devant Perez. Bien joué. Il peut jouer le podium, qui sait ?

Tour 25

Verstappen signe le meiller tour et a repris 0″7 à Hamilton. L’anglais répond au tour suivant, histoire de rappeler qu’il gère.

Ocon aux stands. Perez passe Ricciardo et chasse Alonso.

Tour 26

Norris aux stands. Les Ferrari poursuivent leur relais, Sainz devant Leclerc de quelques secondes. Gasy est 10e, sa stratégie est mal partie.

Perez se rapproche d’Alonso.

Tour 27

Alonso a déboité Leclerc au bout de la ligne droite. Le monégasque a bloqué ses roues et a viré large, ALonso est passé tandis que Perez a été bloqué par la Ferrari. La Red Bull a réussi à passer quelques virages plus loin, mais la défense de Leclerc a été rude.

Mi-course

Sainz aux stands. Leclerc l’imite dans la foulée.

Hamilton mène avec 7″3 sur Verstappen. Bottas ne s’est pa arrêté et évolue à 29″. Alonso est 4e mais Perez est juste derrière. Gasly a repris la P6 avec sa stratégie décalée mais il s’arrêtera sans doute une 2e fois. Norris, Ocon, Stroll et Sainz complètent le Top 10.

Perez attaque Alonso. L’espagnol défend bien, c’est roues contre roues mais la Red Bull prend l’avantage dans l’enchaînement. Les deux pilotes se sont rendus des politesses en s’emmenant chacun à tour de rôle un peu hors piste…

Tour 30

Verstappen et Hamilton s’échangent les meilleurs tours. Sans surprise, ils sont encore sur une autre planète. Gasly va basculer sur un seul arrêt, mais il faudra tenir ! le français s’est arrêté très tôt, ses pneus durs ont déjà 19 tours.

Verstappen attaque et n’a rien à perdre, Bottas est loin à 26″ de lui. Il va sans doute s’arrêter une seconde fois.

Tour 33

Crevaison pour Bottas ! Incroyable, encore lui ! Il part dans les graviers mais parvient à repartir. Attention à une éventuelle SC ? Pas de bol, comme d’habitude, il a une grande partie du circuit à faire. Alonso a du faire les freins pour ne pas toucher la Mercedes qui évolue dans une gerbe d’étincelles.

Le finlandais a perdu 2 places et arrive péniblement dans les stands. L’aileron est changé, mais il repart 14e. Bonne opération pour Red Bull, puisque Perez est 3e. Tiens, Bottas est talonné par…Russell.

Tour 36

2e arrêt de Gasly.

Tour 39

Verstappen se plaint de vibrations. Nom de code du 2e arrêt ?

Tour 40

Gasly est revenu sur Vettel, la P10 est en jeu. Joli dépassement de Tsunoda sur Latifi par l’extérieur. Bon, c’est pour la 15e place.

Tour 41

Verstappen aux stands. Il repart en mediums. Hamilton ne devrait pas tarder…

Tour 42

Perez en mediums, Alonso repasse P3. Hamilton arrive. Mediums aussi, all right.

Perez est reparti 7e, mais il va aller vite.Alonso a 20″ d’avance, peut-il tenir le podium ? Ce sera le suspense de la fin de course. Ocon va-t-il rendre la pareille à Alonso et résister comme un malade ?

Tour 44

Meilleur tour de Perez.

Pendant ce temps, Kimi nous fait un dépassement très musclé sur Latifi.

Tour 45

Alonso à la radio : « dites à Esteban de défendre comme un lion ». ça va être dur !

Tour 46

Hamilton reprend le meilleur tour. Perez passe Stroll.

Tour 47

Verstappen reprend le meilleur tour.

Tour 48

Perez a passé Ocon au DRS, mais le français s’est bien défendu. Il a répliqué et a bien failli repasser en essayant de refaire l’extérieur au virage 5. Sur quelques virages, il a un peu gêné Perez et l’ a obligé à défendre sa position, c’est déjà ça.

Tour 50

Arrêt de Norris à cause d’une crevaison. Bottas, coincé en P12, est retiré de la course. Dur.

Crevaison de Russell ! Un peu comme Gasly hier, mais en moins violent.

Tour 51

6 tours. 12″ d’avance pour Alonso, qui doit faire attention à ses pneus et aux vibreurs

Tour 52

crevaison de Latifi ! C’est une épidémie !

Tour 53

9″3 d’avance pour Alonso. Ocon, P5, est poursuivi par Stroll et les deux Ferrari !

Tour 55

Norris passe Vettel, Verstappen reprend le meilleur tour. 7″4 pour Alonso ! VAMOS !

VSC ! Neutralisation en raison de l’immobilisation de Latifi. Alonso a été bien gêné en prenant un tour à Mick Schumacher qui venait en fait de rattraper de justesse une sortie de piste. La VSC devrait le faire souffler.

Verstappen passe au stands pour des softs.

Arrivée

La VSC est retirée pour le dernier tour.

Victoire d’Hamilton ! La 102ème. 30e grand prix différent gagné pour l’anglais ! Max Verstappen limite bien les dégâts avec la 2e place et le meilleur tour.

énorme Fernando Alonso, 3e !!! Son premier podium depuis la Hongrie 2014 ! Quelle gestion de pneus, et quel départ plein d’agressivité ! 104 GP séparent ses deux derniers podiums. C’est presque le record, détenu par…Alex Wurz ! (Silverstone 1997 – Imola 2005)

Perez est 4e, et Ocon complète un superbe weekend pour Alpine avec la 5e place. Le français a résisté au retour de Stroll et des Ferrari. Lando Norris termine 9e, devant Vettel. Pierre Gasly peut être très déçu de sa course après être parti de la première ligne. Le 1er relais trop court et la stratégie à 2 arrêts n’ont pas fonctionné…

Classements

Hamilon revient « dans le game », et il n’y a plus que 8 points d’écarts entre Verstappen (351.5 points) et lui (343.5 points). La saison va être passionante et serrée jusqu’au bout, on l’espère ! Perez (190 pts) se rapproche de Bottas le poissard qui reste à 203 points. Norris (153 pts) est ratrrapé par Leclerc (152 pts), Sainz n’est pas loin (145.5 pts).

Mercedes rate une belle occasion de creuser l’écart. Avec Verstappen 2e et Perez 4e, Red Bull reprend même 6 points à Mercedes. Il n’ya  que 5 points d’écart (546.5 contre 541.5) Là aussi, rien n’est joué et ce sera passionnant. Ferrari prend une bonne option (297.5) pour la 3e place face à McLaren (258). La bonne opération du jour est pour Alpine qui inscrit 25 points d’un cup et distance Alpha Tauri, qui est reparti bredouille (137 contre 112).

 

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "F1 2021-Qatar- GP : Hamilton facile, énorme Alonso 3e"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin

Thomas, alors le résultat d’Alpine ? 😉

Hervé
Invité

La F1 en prio, rien sur le titre d’Ogier ?

Moi.
Invité

Oui ba Ogier (et Ingrassia…) ont gagné le rallye de Monza et ils sont champions du monde pour la 8eme fois.
Voilà c’est fait.

Thibaut Emme
Admin

Si. Mais permettez moi de passer du temps avec ma famille…

gigi4lm
Invité

Content pour Alonso mais Perez « pilote du jour » était une option tout aussi crédible.

Lolo
Invité

Je ne vois pas ce que Perez a fait de mieux. Il coure sur une RB, reste à 45″ de son coéquipier la moitié du gp et finit derrière une Alpine. Non vraiment je ne vois pas.
(et je suis loin de supporter le melon d’Alonso)

lataupe2B
Invité

Peu importe qui sera champion du monde. Hamilton ou Verstapen ce titre aura une valeur plus forte. Par cette lutte pour décrocher ce titre, parce que ce sera le 8 éme d’Hamilton donc un de plus que Schumarer ou le 1èr de Verstapen.
Mais bon j’aimerai quand même que ce soit Max. Juste pour ne pas être d’accord avec ma femme qui est fan de Lewis

Malco
Invité

L’argument est imparable! (et en fait nettement meilleur que ceux qui tentent de démontrer que l’un est un pilote nettement meilleur que l’autre)

Twin Spark
Invité

Je suis d’accord avec Malco, même si Max est nettement meilleur de Louis.

wizz
Membre

lataupe2B
voici une liste de phrases que tu dois apprendre et retenir

-oui chérie, tu es la plus belle
-non chérie, tu n’es pas grosse
-ta cuisine est délicieuse
-j’adore ta mère
-j’ai vu Titanic 5 fois
-Lewis est le plus grand pilote au monde

toute affirmation pouvant la contrarier se paiera tôt ou tard….

Yorgle
Invité
Carton rouge pour RB & AT. Quelque secondes après le message de Verstappen (I’m stuck here)… Gasly qui comme par hasard sort beaucoup trop large. D’ailleurs sur les images en hauteur, on voit très clairement que ce mouvement est forcé de la part de Gasly. Ce sont 2 équipes qui ont certainement le même patron, mais ce sont tout de même 2 équipes distinctes. Attitude anti-sportive. C’est la porte ouverte à tout une panoplie d’arrangements entre équipes, par exemple une équipe motoriste, qui vend ses moteurs moins chers, en échange de petits arrangements sur la piste… C’est du même niveau… Lire la suite >>
wpDiscuz