Accueil Actualité Essai Ford Mustang Mach 1 de 460 ch

Essai Ford Mustang Mach 1 de 460 ch

0
41
PARTAGER

Ford garde la Mustang au catalogue, pour le plus grand bonheur de ses fans. La nouvelle Mach 1 coiffe la gamme, et nous l’avons essayée sur circuit, par temps sec. Les conditions idéales pour en profiter sans arrière-pensées.

Un look démoniaque

La Ford Mustang, en tant qu’icône américaine, a droit au statut de légende automobile, cela paraît peu discutable. Votre serviteur peu fan de ce genre d’engins venus d’Outre-Atlantique le reconnaît. Néanmoins, beaucoup de mamans du monde se plaisent à rappeler à au moins autant d’enfants, qu’il faut d’abord goûter pour dire qu’on n’aime pas. L’occasion était trop belle, nous avons pris la route des circuits LFG de La Ferté Gaucher pour la découvrir.

Sous un soleil de septembre encore radieux, on remarque immédiatement la demi-douzaine d’exemplaires rutilants qui nous attendent dans le paddock. Nous jetons notre dévolu sur la rouge, avec son large bandeau noir sur le capot. Au bout de ce dernier, l’inscription « Mach 1 ». La calandre intègre deux ronds noirs, un clin d’œil à l’une de ses aïeules. L’ensemble des petits détails esthétiques se complètent d’un becquet de malle, et d’un diffuseur percé par deux énormes sorties d’échappement. Question look, elle en jette !

Sièges baquets Recaro

À l’intérieur, les habitués se sentiront dans leurs petits chaussons. Des chaussons toutefois qui se sont transformés en grosses baskets. On fait face à un grand volant frappé du cheval galopant. À travers, on aperçoit le large écran couleurs composant l’instrumentation lisible et complète. On n’atteint pas le niveau de finition des meilleures références que vous voulez, mais il y a ce petit truc qui donne une ambiance particulière. La boule de la boite de vitesses mécanique invite à partir.

On patiente encore quelques instants, le temps de remarquer la plaque numérotée « Mach 1 » trônant sur la planche de bord côté passager. Les sièges siglés RECARO ne trompent pas sur la vocation de cette volcanique Ford. On ne se sent pas si mal, pour ne pas dire bien installés pour la mission qui est la nôtre, à savoir limier le bitume du circuit de la Ferté-Gaucher. Pour s’assurer que tout se passe bien, nous demandons comment activer les bons modes, et comment garder les béquilles électroniques (pour sournoisement mieux les débrancher…).

Quel moteur! Quel sonorité!

« Si vous plait, pas de drift… » nous lance l’un des moniteurs qui régule l’activité en piste. Il est temps pour nous de réveiller le monstre sous le capot avant. Ok, là on prend une claque, et un méchant coup de nostalgie, le futur automobile n’étant pas forcément rassurant sur le plan des plaisirs sensoriels. Les plus sensibles peuvent régler l’échappement sur « silencieux », mais l’option « circuit » est activée. Ce gros bloc 5.0 optimisé pour le sport revendique pas moins de 460 chevaux bien énervés ! Ce ronronnement du ralenti, on ne s’en lasse pas.

On passe la première en saisissant fermement la boule blanche. On constate tout de suite un verrouillage ferme… viril diront certains. On accélère très franchement dès la sortie des stands, et encore une fois, nos oreilles se régalent ! Cette Mustang Mach 1 sait mettre de l’ambiance, dès les premiers mètres. Les rapports semblent interminables. Peu importe la réaction du chassis au premier virage, rien ne peut gâcher ce plaisir des montées en régime. Les chiffres témoignent d’un bel état de forme, avec le traditionnel chrono du 0 à 100 km/h oublié en 4,8 secondes.

À l’aise sur circuit

On vise autant que possible les 7 250 tr/min pour profiter de la puissance maxi. À 5 000, cette Mustang Mach 1 a encore de l’énergie à revendre. Sur ce circuit, on peut en profiter sans se soucier de ce qui s’affiche au compteur. Mais Ford a également soigné la plateforme de sa bête pour le circuit. Le différentiel autobloquant autorise l’ouverture des gaz en grand de cette propulsion, et éloigne tout comportement brouillon en sortie de virage. L’amortissement et les réglages spécifiques servent clairement la rigueur du chassis. Elle téléphone assez bien si l’on peut dire, dans les courbes à grande vitesse. Il est ainsi assez facile pour le pilote du dimanche de sentir les débuts de glisse.

La rigueur de comportement impressionne au regard du poids de la voiture, lesté par son conducteur ayant abusé des barbecues pendant l’été. Cet embonpoint (celui de la voiture), s’avère un peu plus pénalisant dans les épingles, où la grande Américaine peine un peu plus pour tourner. En enlevant l’antipatinage (chut !) le temps d’un virage lent, on réalise qu’on peut plus facilement la faire pivoter. Toutefois cela plait moins aux pneumatiques. Petite anecdote, la réserve s’affiche en fonction de votre façon de conduire. Et avec une moyenne à 39l, la Mustang Mach 1 nous a avertis qu’il faudra vite rentrer aux stands, vu le rythme imprimé. Elle freine bien, pour peu qu’on refroidisse les disques tous les trois tours.

Maudit malus…

Que coute aujourd’hui ce qui constitue un rêve automobile pour certains ? 62 400 €. Cette Ford Mustang Mach 1 éligible à la vignette Crit’Air 1, rejette 284 g de CO2 à chaque kilomètre. En France, cela la condamne à un malus en 2021 de 30 000 €, soit presque la moitié de sa valeur. Nous sommes heureux d’en avoir bien profité, car on n’en croisera probablement pas beaucoup.

+ON AIME
  •  Look d’enfer
  • Sonorité échappement envivrante
  • Comportement
ON AIME MOINS
  •  Boite un peu accrocheuse
  • Malus…
  • Malus !!!!!!!!!

 

Ford Mustang Mach 1
Prix (à partir de)62 400 €
Prix du modèle essayé62 400 €
Bonus / Malus+ 30 000 €
Moteur
Type et implantation8 cylindres en V – Injection directe  essence
Cylindrée (cm3) 4 951
Puissance (ch/kW)460 / 339
Couple (Nm) 529
Transmission
Roues motrices ar
Boîte de vitessesméga. 6 rapports
Châssis
Freins à disques
Jantes et pneus ar. 275/40 ZR19 av. 255/40 R19
Performances
Vitesse maximale (km/h) 267
0 à 100 km/h (s) 4,8
Consommation
Cycle mixte (l/100 km) 12,4
CO2 (g/km) 284
Dimensions
Longueur (m)4,79
Largeur (m) 1,92
Hauteur (m) 1,40
Empattement (m) 2,72
Volume de coffre (l) 408
Poids (kg) 1 851

 

Poster un Commentaire

41 Commentaires sur "Essai Ford Mustang Mach 1 de 460 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

J’ai honte… J’adore cette auto !
Je comprends le fait que son utilisation coûte cher… Néanmoins, je ne comprends pas le malus.
Que l’essence coûte cher… je trouve ça normal, ça pollue, ça appauvrit à terme la France, ça enrichit les dictatures, etc.
C’est surtout l’utilisation qui pollue…

panama
Invité

Bah moi j’ai changé d’avis. D’abord j’en ai vu plein aux US de ces muscle cars du XXIème siècle ça m’a cassé l’effet vroom vromm enfant, et puis ça ne vaudra jamais la techno d’une voiture de sport européenne.
Place une M4 compétition à côté et tu verras laquelle te fera le plus bander. je suis même sûr qu’une simple série 2 M240i de seulement 374 cv est autrement plus excitante à conduire au quotidien.
Acheter une voiture juste pour le son du moteur, c’est plus du tout mon truc

Jdg
Invité

Mais quel look!

Thomas
Invité

Certains malins doivent réussir à faire passer ces monstres en véhicules utilitaires.
30 000€ pour une banquette arrière, ça fait cher la place assise.

SGL
Invité

Comme quoi, c’est débile.
Sa consommation devrait être juste son malus.

Amazon
Invité
C’est vrai qu’elle est belle, que le glouglou de l’échappement met les poils! Le malus va t’il bloquer sa diffusion en France? Quand on peut dépenser 60000 euros pour une voiture qui engloutit des hectolitres de super, on doit pouvoir payer 30000 euros de malus. Pierrick s’est bien amusé sur le circuit, mais la conso gargantuesque et le freinage pas adapté semble être limitants en conduite sportive : ça aussi il faut le prendre en compte! Pour certaines c’est la taille de la batterie, pour les autres la taille du réservoir! Pour info, la Porsche taycan avec 0 malus est… Lire la suite >>
Fred21
Invité

Je ne pense pas que le gus capable de mettre 60000 acceptera d’ajouter 50% pour le malus : riche ou à l’aise ne veut pas dire idiot. Ne restera que le passionné du mythe, très à l’aise : ce qui devrait faire 3 par an. La 2.3 a même disparu du site mais ce n’était pas une vraie Mustang 🙂

SGL
Invité

Oui et non, une Mustang V8 sans taxe particulière, cela la mettra pas loin de 30 k€, soit presque que le prix moyen.
Un muscle car Américain n’est pas une Ferrai.
En France, quand l’on achète une Mustang V8, on achète 50 % de taxe.

Fred21
Invité

@SGL une Mustang V8 commence à 50 000 en France.

SGL
Invité

Oui en France avec les taxes… Et les frais d’importation.
Aux USA, c’est autour des 33 k$.

Nithael70
Invité

33k sans les taxes, puisqu’elles different en fonction des etats

Alphasyrius
Invité

$37k neuve en V8 fastback.

Achille Talon
Invité

On en revient toujours au même débat : pourquoi affliger des voitures peu vendues et peu utilisées d’un malus tellement élevé qu’il en devient contre-productif, puisque personne n’achète plus ces voitures ? Donc l’état ne touche ni malus, ni TVA, puisque zéro vente.

Je suis pas fan des Mustang, je préfère les Corvettes (jusqu’à la C7…) ou les Dodge, mais faut avouer que c’est une belle bestiole ! L’arrière avec ces 4 canules chromées est très réussi.
Par contre, pas loin de 2 tonnes en ordre de marche, c’est bien une ricaine.

Amazon
Invité

je pense que c’est l’objectif du malus, éviter qu’elle se vende en France.

j’ai une connaissance qui roule avec la V8 (modèle 2018). Super cool, quel son, surtout dans les rues un peu étroites.

Par contre quand on regarde la fiche technique, on dirait qu’elle reprend toutes les caractéristiques reprochées aux électriques: poids/habitabilité, faible autonomie. elle y ajoute les émissions de CO2, mais elle peut être rechargée en 5 minutes moyennant un solide porte monnaie.
Bref une voiture plaisir pour personne aisée, à contre sens total de la bienséance environnementale, mais pour le même prix je préfèrerai une Alpine

Jdg
Invité

Empêcher qu’elle se vende? Je pense pas. Avant malus combien de V8 vendus? Presque rien.
Le malus c’est pour dire : » regardez on fait qque chose »
Ça s’appelle de la politique

Fred21
Invité

Le malus n’a pas achevé que la Mustang qui se vendait peu, je ne vois plus beaucoup de M, Amg, Rs et cie neuves qui se vendaient bien plus.

Jdg
Invité

@Fred plus un problème de norme et puis aujourd’hui la mode est aux VE. Par contre les M AMG RS Line se vendent bien, mais si c’est que de l’ accastillage

Amazon
Invité

M2, M3, AMG, RS sont quand même assez communes. c’est vrai que je vis dans une ville plutôt riche, mais il ne se passe pas un jour sans que je croise quelques unes de ces machines (pas forcément des neuves non plus)

beniot9888
Invité

Un bon gros malus de Mustang et tu peux financer 6 VE à hauteur de 5000 €. Ou 30 hybrides ? Je ne sais plus qui touche combien.
Et puis pense à l’absence de logique. Plus ta voiture émet de CO², plus ton malus est élevé… Jusqu’au niveau ou en fait, non, il n’y en a pas ? Donc le gars en Kadjar TCE paierait plus de malus qu’une Mustang ?

Jdg
Invité

Arrêtez de parler du malus, de toutes façon qd il n’y en avait pas on voyait quasi aucune mustang chez nous.
Profitons d’une ultime version ultra passionnante qu’on aura jamais, mais peu importe.

Jdg
Invité

Lol le -1. Ca doit venir de celui qui va se l’acheter 😂

Amazon
Invité

quand il n’y avait pas le malus, elle n’était pas importée par Ford mais par des privés, du coup ca limite la diffusion

Jdg
Invité

Y a eu une période où elle était distribuée en Europe mais ça a pas duré faute de vente.
Lol les -6 J’adore !

C Ghosn
Invité

Elle était distribué au Benelux et en Allemagne surtout vu le contingent de militaires us. Cela leurs évitait de les importer en masse. Pour le prix d’un Dacia neuve, on peux rouler dans le rêve us sans trop se ruiner

gilles
Invité

Il s’en ai vendu entre 700 et 800 les belles années, et un peu moins de 300 l’année dernière, certainement beaucoup moins encire en 2021 avec super malus de 30 000 €. Ca fait quand même quelques milliers d’exemplaires qui roulent, et sauf peut être dans certains coins de la France profonde, on en croise quand même régulièrement… mais moins que des Sandero c’est vrai!

wpDiscuz