Accueil Constructeurs chinois Evergrande renonce à l’IPO de sa filiale dédiée VE (intro en Bourse)

Evergrande renonce à l’IPO de sa filiale dédiée VE (intro en Bourse)

0
5
PARTAGER

Evergrande New Energy Vehicle, la filiale véhicules électriques du promoteur immobilier chinois en grande difficulté a annoncé dimanche l’annulation de son projet d’introduction en Bourse (IPO).

Une décision à laquelle il fallait s’attendre compte-tenu de la situation critique de la maison mère.

Dégringolade du titre de Evergrande New Energy Vehicle à la bourse Shanghai

Les actions de la filiale véhicules électriques d’Evergrande étaient en forte baisse lundi, après l’annonce du promoteur immobilier chinois.

Les actions de la filiale d’Evergrande perdaient ainsi plus de 10% à la Bourse de Hong Kong, tombant à 1,95 HKD, après que l’entreprise a annoncé dimanche qu’elle renonçait à s’introduire à la Bourse de Shanghai.

Pour rappel, le mastodonte de l’immobilier chinois croule sous une dette de 260 milliards d’euros. Mi-septembre, il a averti qu’il pourrait ne pas être en mesure d’honorer ses engagements.

La peur d’une faillite de ce colosse chinois bouscule depuis quelques jours les marchés financiers mondiaux.

La production d’Evergrande NEV impacté par les problèmes de sa maison mère

Dans un communiqué diffusé dimanche, Evergrande NEV a indiqué que les problèmes de trésorerie de sa maison-mère allaient avoir « un impact matériel néfaste » sur ses projets de production à grande échelle de voitures électriques.

Evergrande NEV a lui-même reconnu que « rien ne garantit que le groupe sera en mesure d’honorer ses engagements financiers ».

La filiale, qui rêvait de concurrencer les véhicules électriques de l’américain Tesla, très populaires en Chine, a déjà perdu 80% de sa valeur en Bourse depuis le début de l’année.

Evergrande dans la tourmente

Le conglomérat Evergrande a pour sa part quelque peu rassuré les marchés la semaine dernière en annonçant un accord de dernière minute avec des porteurs d’obligations chinoises. Mais le groupe devait aussi verser des intérêts sur un emprunt en dollars, une échéance qui est passée jeudi sans que l’on ne sache s’il avait ou non procédé au paiement.

Une autre échéance tombe mercredi: le versement de 47,5 millions de dollars d’intérêts sur un autre emprunt international en dollars.

L’Etat chinois au secours d’Evergrande ?

L’Etat chinois n’a toujours pas officiellement notifié son soutien au géant immobilier … privé.

Selon certains experts, Pékin pourrait infliger à Evergrande une restructuration similaire à celles mises en place ces dernières années par les conglomérats Anbang (assurance) ou HNA (transport aérien).

2020 : quand la Chine voulait minimiser les risques financiers

En 2020, la Chine s’inquiétait déjà du nombre pléthorique de constructeurs nationaux de véhicules électriques (VE). En novembre dernier, le principal planificateur économique chinois avait demandé aux gouvernements provinciaux de soumettre des rapports détaillés sur les investissements et les activités commerciales des constructeurs présents sur ce segment afin de minimiser les risques financiers.

Le 13 novembre, la Commission nationale de développement et de réforme (NDRC) a exhorté les autorités régionales à fournir des éléments mis à jour sur les projets locaux de fabrication de VE. Les détails demandés concernent notamment des données sur l’évolution de la production et la mise en œuvre des investissements au cours des cinq dernières années, avait rapporté le média financier chinois Yicai.

Le planificateur de l’État avait alors demandé aux gouvernements locaux de rendre compte tout particulièrement des projets de VE des promoteurs immobiliers chinois Evergrande et Baoneng.

Lundi, le Financial Times a indiqué qu’au moins deux collectivités locales chinoises avaient saisi les recettes perçues par Evergrande pour la construction de logements, afin de s’assurer que le promoteur achève les biens en question.

Des acquéreurs ont manifesté la semaine dernière devant des bureaux d’Evergrande dans plusieurs régions du pays afin d’exiger l’achèvement des travaux ou bien un remboursement des sommes déjà versées.

Evergrande : objectif ambitieux de 5 millions de véhicules par an

Evergrande s’est fixé un objectif de production pour le moins ambitieux de 5 millions de véhicules électriques par an au cours de la prochaine décennie. Tout en projetant d’investir 45 milliards de RMB (5,7 milliards d’euros) pour construire 10 usines d’assemblage dans le monde d’ici 2021.

En août 2020, le futur constructeur de véhicules électriques a annoncé six modèles : 2 SUV compacts, un grand SUV, 1 berline moyenne, 1 grande berline et 1 grand monospace. Trois de ces modèles (2 berlines, 1 monospace) sont signés du designer danois Anders Warming qui a longtemps œuvré chez BMW et Mini.

Notre avis, par leblogauto.com

Le groupe Evergrande  avait décidé de devenir un acteur majeur de l’automobile électrique d’ici 2025. D’importants moyens ont été mis sur la table pour se doter rapidement d’une gamme complète, d’usines, etc… L’échec de son investissement dans Faraday Future n’a pas annulé les ambitions et Evergrande a ainsi acquis NEVS, qui avait acheté les actifs de Saab lors de la faillite du constructeur suédois mais qui n’a jamais réussi à réellement lancer sa 9-3 électrique.

Evergrande Auto s’était jusqu’à présent fait une place de choix sur le marché boursier, dépassant amplement des géants du secteur tels que Ford ou General Motors.
L’entreprise qui a lancé la marque Hengchi en Chine n’avait en mai pourtant commercialisé aucun véhicule en mai dernier. La chaîne de production du nouveau constructeur vient quant à elle à peine d’être opérationnelle.

Si en avril dernier, neuf des modèles de la marque ont été présentés lors du Shanghai Auto Show 2021. Des véhicules dotés d’une mobilité « virtuelle », s’agissant encore que des maquettes de modèles dessinés certes par des pointures du secteur, notamment Anders Warming, ancien collaborateur de Mini ou BMW.

Sources : AFP, Financial Times, Evergrande

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Evergrande renonce à l’IPO de sa filiale dédiée VE (intro en Bourse)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fred21
Invité

Ça me rappelle un commercial, qui à la fin des 80 avait vendu un logiciel dont il n’existait que le nom et pas la moindre ligne de code, avec des éditions conçues sur un traitement de texte.

amiral_sub
Invité

SGL: non les Chinois ne vont pas nous bouffer. Par contre ils peuvent nous entrainer dans les abimes…

Navigator84
Invité

Evergrande New Energy annule son IPO mais pourtant son cours de bourse s’effondre. Il n’y a pas quelque chose qui cloche ?

Elisabeth S
Invité

Deja cotee a Hong Kong. Projet d IPo à Shanghai

Navigator84
Invité

Ok. Il faudrait alors changer le premier sous titre.

Et après parler de production pour Evergrande EV est une vaste blague. L’entreprise en était à tester un modèle. UN sur les 9 maquettes présentées à Shanghai en avril.

Comme quoi, même des investisseurs aux poches pleines n’ont pas forcément le nez creux…

wpDiscuz